Bible2000.net Psaumes 119.130 : "La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l'intelligence aux simples."
 
Accueil | Bible | Sujets bibliques | Multimédia | Logiciels | Divers


Chapitres
[ 1 à 10 ] - [ 11 à 20 ] - [ 21 à 30 ] - [ 31 à 40 ] - [ 41 à 50 ]
[ 51 à 60 ] - [ 61 à 70 ] - [ 71 à 80 ] - [ 81 à 90 ] - [ 91 à 100 ]
[ 101 à 110 ] - [ 111 à 120 ] - [ 121 à 130 ] - [ 131 à 140 ] - [ 141 à 150 ]

Les Psaumes
Version 'Louis Segond 1910'

- Chapitre 11 -
11.1 -Au chef des chantres. De David. C'est en l'Éternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire: Fuis dans vos montagnes, comme un oiseau? 11.2 Car voici, les méchants bandent l'arc, Ils ajustent leur flèche sur la corde, Pour tirer dans l'ombre sur ceux dont le coeur est droit. 11.3 Quand les fondements sont renversés, Le juste, que ferait-il? - 11.4 L'Éternel est dans son saint temple, L'Éternel a son trône dans les cieux; Ses yeux regardent, Ses paupières sondent les fils de l'homme. 11.5 L'Éternel sonde le juste; Il hait le méchant et celui qui se plaît à la violence. 11.6 Il fait pleuvoir sur les méchants Des charbons, du feu et du soufre; Un vent brûlant, c'est le calice qu'ils ont en partage. 11.7 Car l'Éternel est juste, il aime la justice; Les hommes droits contemplent sa face.
Version 'J.N. Darby 1872'

- Chapitre 11 -
11.1 {Au chef de musique. De David.} Je me suis confié en l’Éternel ; - pourquoi dites-vous à mon âme : Oiseau, envole-toi vers votre montagne ? 11.2 Car voici, les méchants bandent l’arc, ils ajustent leur flèche sur la corde, pour tirer dans les ténèbres sur ceux qui sont droits de coeur. 11.3 Si les fondements sont détruits, que fera le juste ? 11.4 L’Éternel est dans le palais de sa sainteté, l’Éternel a son trône dans les cieux ; ses yeux voient, ses paupières sondent les fils des hommes. 11.5 L’Éternel sonde le juste et le méchant ; et celui qui aime la violence, son âme le hait. 11.6 Il fera pleuvoir sur les méchants des pièges, du feu et du soufre ; et un vent brûlant sera la portion de leur coupe. 11.7 Car l’Éternel juste aime la justice ; sa face regarde l’homme droit.
- Chapitre 12 -
12.1 -(12:1) Au chef des chantres. Sur la harpe à huit cordes. Psaume de David. (12:2) Sauve, Éternel! car les hommes pieux s'en vont, Les fidèles disparaissent parmi les fils de l'homme. 12.2 (12:3) On se dit des faussetés les uns aux autres, On a sur les lèvres des choses flatteuses, On parle avec un coeur double. 12.3 (12:4) Que l'Éternel extermine toutes les lèvres flatteuses, La langue qui discourt avec arrogance, 12.4 (12:5) Ceux qui disent: Nous sommes puissants par notre langue, Nous avons nos lèvres avec nous; Qui serait notre maître? - 12.5 (12:6) Parce que les malheureux sont opprimés et que les pauvres gémissent, Maintenant, dit l'Éternel, je me lève, J'apporte le salut à ceux contre qui l'on souffle. 12.6 (12:7) Les paroles de l'Éternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, Et sept fois épuré. 12.7 (12:8) Toi, Éternel! tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais. 12.8 (12:9) Les méchants se promènent de toutes parts, Quand la bassesse règne parmi les fils de l'homme.
- Chapitre 12 -
12.1 {Au chef de musique. Sur Sheminith. Psaume de David.} Sauve, Éternel ! car l’homme pieux n’est plus, car les fidèles ont disparu d’entre les fils des hommes. 12.2 Ils parlent la fausseté, l’un à l’autre ; [leur] lèvre est flatteuse, ils parlent d’un coeur double. 12.3 L’Éternel retranchera toutes les lèvres flatteuses, la langue qui parle de grandes choses, 12.4 Ceux qui disent : Par nos langues nous prévaudrons, nos lèvres sont à nous ; qui est seigneur sur nous ? 12.5 À cause de l’oppression des affligés, à cause du gémissement des pauvres, maintenant je me lèverai, dit l’Éternel ; je mettrai en sûreté [celui] contre qui on souffle. 12.6 Les paroles de l’Éternel sont des paroles pures, un argent affiné dans le creuset de terre, coulé sept fois. 12.7 Toi, Éternel ! tu les garderas, tu les préserveras de cette génération, à toujours. 12.8 Les méchants se promènent de toutes parts quand la bassesse est élevée parmi les fils des hommes.
- Chapitre 13 -
13.1 -Au chef des chantres. Psaume de David. 13.2 Jusques à quand, Éternel! m'oublieras-tu sans cesse? Jusques à quand me cacheras-tu ta face? 13.3 Jusques à quand aurai-je des soucis dans mon âme, Et chaque jour des chagrins dans mon coeur? Jusques à quand mon ennemi s'élèvera-t-il contre moi? 13.4 Regarde, réponds-moi, Éternel, mon Dieu! Donne à mes yeux la clarté, Afin que je ne m'endorme pas du sommeil de la mort, 13.5 Afin que mon ennemi ne dise pas: Je l'ai vaincu! Et que mes adversaires ne se réjouissent pas, si je chancelle. 13.6 Moi, j'ai confiance en ta bonté, J'ai de l'allégresse dans le coeur, à cause de ton salut; Je chante à l'Éternel, car il m'a fait du bien.
- Chapitre 13 -
13.1 {Au chef de musique. Psaume de David.} Jusques à quand, ô Éternel, m’oublieras-tu toujours ? Jusques à quand cacheras-tu ta face de moi ? 13.2 Jusques à quand consulterai-je dans mon âme, avec chagrin dans mon coeur, tous les jours ? Jusques à quand mon ennemi s’élèvera-t-il par-dessus moi ? 13.3 Regarde, réponds-moi, Éternel, mon Dieu ! Illumine mes yeux, de peur que je ne dorme [du sommeil] de la mort ; 13.4 De peur que mon ennemi ne dise : J’ai eu le dessus sur lui, [et] que mes adversaires ne se réjouissent de ce que j’aurai été ébranlé. 13.5 Mais pour moi, je me suis confié en ta bonté, mon coeur s’est réjoui dans ton salut. 13.6 Je chanterai à l’Éternel, parce qu’il m’a fait du bien.
- Chapitre 14 -
14.1 -Au chef des chantres. De David. L'insensé dit en son coeur: Il n'y a point de Dieu! Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables; Il n'en est aucun qui fasse le bien. 14.2 L'Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l'homme, Pour voir s'il y a quelqu'un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu. 14.3 Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul. 14.4 Tous ceux qui commettent l'iniquité ont-ils perdu le sens? Ils dévorent mon peuple, ils le prennent pour nourriture; Ils n'invoquent point l'Éternel. 14.5 C'est alors qu'ils trembleront d'épouvante, Quand Dieu paraîtra au milieu de la race juste. 14.6 Jetez l'opprobre sur l'espérance du malheureux... L'Éternel est son refuge. 14.7 Oh! qui fera partir de Sion la délivrance d'Israël? Quand l'Éternel ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l'allégresse, Israël se réjouira.
- Chapitre 14 -
14.1 {Au chef de musique. De David.} L’insensé a dit en son coeur : Il n’y a point de Dieu. Ils se sont corrompus, ils ont rendu abominables leurs actions ; il n’y a personne qui fasse le bien. 14.2 L’Éternel a regardé des cieux sur les fils des hommes, pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui recherche Dieu : 14.3 Ils se sont tous détournés, ils se sont tous ensemble corrompus ; il n’y a personne qui fasse le bien, non pas même un seul. 14.4 Tous les ouvriers d’iniquité n’ont-ils aucune connaissance ? Ils dévorent mon peuple comme on mange du pain ; ils n’invoquent point l’Éternel. 14.5 Là, ils ont été saisis de frayeur ; car Dieu est au milieu de la génération juste. 14.6 Vous jetez l’opprobre sur le conseil de l’affligé, parce que l’Éternel était sa confiance. 14.7 Oh ! si de Sion le salut d’Israël était venu ! Quand l’Éternel rétablira les captifs de son peuple, Jacob s’égayera, Israël se réjouira.
- Chapitre 15 -
15.1 -Psaume de David. Ô Éternel! qui séjournera dans ta tente? Qui demeurera sur ta montagne sainte? - 15.2 Celui qui marche dans l'intégrité, qui pratique la justice Et qui dit la vérité selon son coeur. 15.3 Il ne calomnie point avec sa langue, Il ne fait point de mal à son semblable, Et il ne jette point l'opprobre sur son prochain. 15.4 Il regarde avec dédain celui qui est méprisable, Mais il honore ceux qui craignent l'Éternel; Il ne se rétracte point, s'il fait un serment à son préjudice. 15.5 Il n'exige point d'intérêt de son argent, Et il n'accepte point de don contre l'innocent. Celui qui se conduit ainsi ne chancelle jamais.
- Chapitre 15 -
15.1 {Psaume de David.} Éternel ! qui séjournera dans ta tente ? qui demeurera en ta montagne sainte ? 15.2 Celui qui marche dans l’intégrité, et qui fait ce qui est juste, et qui parle la vérité de son coeur ; 15.3 Qui ne médit pas de sa langue ; qui ne fait pas de mal à son compagnon, et qui ne fait pas venir l’opprobre sur son prochain ; 15.4 Aux yeux duquel l’homme vil est méprisable, mais qui honore ceux qui craignent l’Éternel ; qui jure à son détriment, et ne change pas ; 15.5 Qui ne donne pas son argent à intérêt, et qui ne prend pas de présent contre l’innocent. Celui qui fait ces choses ne sera jamais ébranlé.
- Chapitre 16 -
16.1 -Hymne de David. Garde-moi, ô Dieu! car je cherche en toi mon refuge. 16.2 Je dis à l'Éternel: Tu es mon Seigneur, Tu es mon souverain bien! 16.3 Les saints qui sont dans le pays, Les hommes pieux sont l'objet de toute mon affection. 16.4 On multiplie les idoles, on court après les dieux étrangers: Je ne répands pas leurs libations de sang, Je ne mets pas leurs noms sur mes lèvres. 16.5 L'Éternel est mon partage et mon calice; C'est toi qui m'assures mon lot; 16.6 Un héritage délicieux m'est échu, Une belle possession m'est accordée. 16.7 Je bénis l'Éternel, mon conseiller; La nuit même mon coeur m'exhorte. 16.8 J'ai constamment l'Éternel sous mes yeux; Quand il est à ma droite, je ne chancelle pas. 16.9 Aussi mon coeur est dans la joie, mon esprit dans l'allégresse, Et mon corps repose en sécurité. 16.10 Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption. 16.11 Tu me feras connaître le sentier de la vie; Il y a d'abondantes joies devant ta face, Des délices éternelles à ta droite.
- Chapitre 16 -
16.1 {Mictam de David.} Garde-moi, ô *Dieu ! car je me confie en toi. 16.2 Tu as dit à l’Éternel : Tu es le Seigneur, ma bonté [ne s’élève] pas jusqu’à toi. 16.3 [Tu as dit] aux saints qui sont sur la terre, et aux excellents : En eux sont toutes mes délices. 16.4 Les misères de ceux qui courent après un autre seront multipliées : je ne répandrai pas leurs libations de sang, et je ne prendrai pas leurs noms sur mes lèvres. 16.5 L’Éternel est la portion de mon héritage et de ma coupe ; tu maintiens mon lot. 16.6 Les cordeaux sont tombés pour moi en des lieux agréables ; oui, un bel héritage m’est échu. 16.7 Je bénirai l’Éternel qui me donne conseil ; durant les nuits même mes reins m’enseignent. 16.8 Je me suis toujours proposé l’Éternel devant moi ; parce qu’il est à ma droite je ne serai pas ébranlé. 16.9 C’est pourquoi mon coeur se réjouit, et mon âme s’égaie ; même ma chair reposera en assurance. 16.10 Car tu n’abandonneras pas mon âme au shéol, tu ne permettras pas que ton saint voie la corruption. 16.11 Tu me feras connaître le chemin de la vie ; ta face est un rassasiement de joie, il y a des plaisirs à ta droite pour toujours.
- Chapitre 17 -
17.1 -Prière de David. Éternel! écoute la droiture, sois attentif à mes cris, Prête l'oreille à ma prière faite avec des lèvres sans tromperie! 17.2 Que ma justice paraisse devant ta face, Que tes yeux contemplent mon intégrité! 17.3 Si tu sondes mon coeur, si tu le visites la nuit, Si tu m'éprouves, tu ne trouveras rien: Ma pensée n'est pas autre que ce qui sort de ma bouche. 17.4 À la vue des actions des hommes, fidèle à la parole de tes lèvres, Je me tiens en garde contre la voie des violents; 17.5 Mes pas sont fermes dans tes sentiers, Mes pieds ne chancellent point. 17.6 Je t'invoque, car tu m'exauces, ô Dieu! Incline vers moi ton oreille, écoute ma parole! 17.7 Signale ta bonté, toi qui sauves ceux qui cherchent un refuge, Et qui par ta droite les délivres de leurs adversaires! 17.8 Garde-moi comme la prunelle de l'oeil; Protège-moi, à l'ombre de tes ailes, 17.9 Contre les méchants qui me persécutent, Contre mes ennemis acharnés qui m'enveloppent. 17.10 Ils ferment leurs entrailles, Ils ont à la bouche des paroles hautaines. 17.11 Ils sont sur nos pas, déjà ils nous entourent, Ils nous épient pour nous terrasser. 17.12 On dirait un lion avide de déchirer, Un lionceau aux aguets dans son repaire. 17.13 Lève-toi, Éternel, marche à sa rencontre, renverse-le! Délivre-moi du méchant par ton glaive! 17.14 Délivre-moi des hommes par ta main, Éternel, des hommes de ce monde! Leur part est dans la vie, Et tu remplis leur ventre de tes biens; Leurs enfants sont rassasiés, Et ils laissent leur superflu à leurs petits-enfants. 17.15 Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face; Dès le réveil, je me rassasierai de ton image.
- Chapitre 17 -
17.1 {Prière de David.} Écoute, ô Éternel, la justice ; sois attentif à mon cri ; prête l’oreille à ma prière, qui ne s’élève pas de lèvres trompeuses. 17.2 Que mon droit sorte de ta présence, que tes yeux regardent à la droiture. 17.3 Tu as sondé mon coeur, tu [m’]as visité de nuit ; tu m’as éprouvé au creuset, tu n’as rien trouvé ; ma pensée ne va pas au delà de ma parole. 17.4 Quant aux actions de l’homme, par la parole de tes lèvres je me suis gardé des voies de l’homme violent. 17.5 Quand tu soutiens mes pas dans tes sentiers, mes pieds ne chancellent point. 17.6 Je t’ai invoqué, car tu m’exauceras, ô Dieu ! Incline ton oreille vers moi, écoute mes paroles. 17.7 Rends admirable ta bonté, toi qui, par ta droite, sauves de [leurs] adversaires ceux qui se confient [en toi]. 17.8 Garde-moi comme la prunelle de l’oeil ; cache-moi sous l’ombre de tes ailes, 17.9 De devant ces méchants qui me dévastent, mes ardents ennemis qui m’entourent. 17.10 Ils sont enfermés dans leur propre graisse ; de leur bouche, ils parlent avec hauteur. 17.11 À [chacun de] nos pas, maintenant ils nous environnent ; ils fixent leurs yeux, se baissant jusqu’à terre : 17.12 Il est semblable au lion avide de déchirer, et comme le lionceau qui se tient dans les lieux cachés. 17.13 Lève-toi, Éternel ! devance-le, renverse-le ; délivre mon âme du méchant [par] ton épée, 17.14 [Délivre-moi] des hommes [par] ta main, ô Éternel ! des hommes de ce monde, [qui ont] leur portion dans cette vie, et dont tu remplis le ventre de tes biens cachés ; ils sont rassasiés de fils, et ils laissent le reste de leurs [biens] à leurs enfants. 17.15 Moi, je verrai ta face en justice quand je serai réveillé, je serai rassasié de ton image.
- Chapitre 18 -
18.1 -(18:1) Au chef des chantres. Du serviteur de l'Éternel, de David, qui adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit: (18:2) Je t'aime, ô Éternel, ma force! 18.2 (18:3) Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite! 18.3 (18:4) Je m'écrie: Loué soit l'Éternel! Et je suis délivré de mes ennemis. 18.4 (18:5) Les liens de la mort m'avaient environné, Et les torrents de la destruction m'avaient épouvanté; 18.5 (18:6) Les liens du sépulcre m'avaient entouré, Les filets de la mort m'avaient surpris. 18.6 (18:7) Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Éternel, J'ai crié à mon Dieu; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles. 18.7 (18:8) La terre fut ébranlée et trembla, Les fondements des montagnes frémirent, Et ils furent ébranlés, parce qu'il était irrité. 18.8 (18:9) Il s'élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche: Il en jaillissait des charbons embrasés. 18.9 (18:10) Il abaissa les cieux, et il descendit: Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds. 18.10 (18:11) Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il planait sur les ailes du vent. 18.11 (18:12) Il faisait des ténèbres sa retraite, sa tente autour de lui, Il était enveloppé des eaux obscures et de sombres nuages. 18.12 (18:13) De la splendeur qui le précédait s'échappaient les nuées, Lançant de la grêle et des charbons de feu. 18.13 (18:14) L'Éternel tonna dans les cieux, Le Très Haut fit retentir sa voix, Avec la grêle et les charbons de feu. 18.14 (18:15) Il lança ses flèches et dispersa mes ennemis, Il multiplia les coups de la foudre et les mit en déroute. 18.15 (18:16) Le lit des eaux apparut, Les fondements du monde furent découverts, Par ta menace, ô Éternel! Par le bruit du souffle de tes narines. 18.16 (18:17) Il étendit sa main d'en haut, il me saisit, Il me retira des grandes eaux; 18.17 (18:18) Il me délivra de mon adversaire puissant, De mes ennemis qui étaient plus forts que moi. 18.18 (18:19) Ils m'avaient surpris au jour de ma détresse; Mais l'Éternel fut mon appui. 18.19 (18:20) Il m'a mis au large, Il m'a sauvé, parce qu'il m'aime. 18.20 (18:21) L'Éternel m'a traité selon ma droiture, Il m'a rendu selon la pureté de mes mains; 18.21 (18:22) Car j'ai observé les voies de l'Éternel, Et je n'ai point été coupable envers mon Dieu. 18.22 (18:23) Toutes ses ordonnances ont été devant moi, Et je ne me suis point écarté de ses lois. 18.23 (18:24) J'ai été sans reproche envers lui, Et je me suis tenu en garde contre mon iniquité. 18.24 (18:25) Aussi l'Éternel m'a rendu selon ma droiture, Selon la pureté de mes mains devant ses yeux. 18.25 (18:26) Avec celui qui est bon tu te montres bon, Avec l'homme droit tu agis selon la droiture, 18.26 (18:27) Avec celui qui est pur tu te montres pur, Et avec le pervers tu agis selon sa perversité. 18.27 (18:28) Tu sauves le peuple qui s'humilie, Et tu abaisses les regards hautains. 18.28 (18:29) Oui, tu fais briller ma lumière; L'Éternel, mon Dieu, éclaire mes ténèbres. 18.29 (18:30) Avec toi je me précipite sur une troupe en armes, Avec mon Dieu je franchis une muraille. 18.30 (18:31) Les voies de Dieu sont parfaites, La parole de l'Éternel est éprouvée; Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui. 18.31 (18:32) Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu? 18.32 (18:33) C'est Dieu qui me ceint de force, Et qui me conduit dans la voie droite. 18.33 (18:34) Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me place sur mes lieux élevés. 18.34 (18:35) Il exerce mes mains au combat, Et mes bras tendent l'arc d'airain. 18.35 (18:36) Tu me donnes le bouclier de ton salut, Ta droite me soutient, Et je deviens grand par ta bonté. 18.36 (18:37) Tu élargis le chemin sous mes pas, Et mes pieds ne chancellent point. 18.37 (18:38) Je poursuis mes ennemis, je les atteins, Et je ne reviens pas avant de les avoir anéantis. 18.38 (18:39) Je les brise, et ils ne peuvent se relever; Ils tombent sous mes pieds. 18.39 (18:40) Tu me ceins de force pour le combat, Tu fais plier sous moi mes adversaires. 18.40 (18:41) Tu fais tourner le dos à mes ennemis devant moi, Et j'extermine ceux qui me haïssent. 18.41 (18:42) Ils crient, et personne pour les sauver! Ils crient à l'Éternel, et il ne leur répond pas! 18.42 (18:43) Je les broie comme la poussière qu'emporte le vent, Je les foule comme la boue des rues. 18.43 (18:44) Tu me délivres des dissensions du peuple; Tu me mets à la tête des nations; Un peuple que je ne connaissais pas m'est asservi. 18.44 (18:45) Ils m'obéissent au premier ordre, Les fils de l'étranger me flattent; 18.45 (18:46) Les fils de l'étranger sont en défaillance, Ils tremblent hors de leurs forteresses. 18.46 (18:47) Vive l'Éternel, et béni soit mon rocher! Que le Dieu de mon salut soit exalté, 18.47 (18:48) Le Dieu qui est mon vengeur, Qui m'assujettit les peuples, 18.48 (18:49) Qui me délivre de mes ennemis! Tu m'élèves au-dessus de mes adversaires, Tu me sauves de l'homme violent. 18.49 (18:50) C'est pourquoi je te louerai parmi les nations, ô Éternel! Et je chanterai à la gloire de ton nom. 18.50 (18:51) Il accorde de grandes délivrances à son roi, Et il fait miséricorde à son oint, à David, et à sa postérité, pour toujours.
- Chapitre 18 -
18.1 {Au chef de musique. Du serviteur de l’Éternel, de David, qui adressa à l’Éternel les paroles de ce cantique, le jour où l’Éternel l’eut délivré de la main de tous ses ennemis, et de la main de Saül. Et il dit :} Je t’aimerai, ô Éternel, ma force ! 18.2 Éternel, mon rocher, et mon lieu fort, et celui qui me délivre ! Mon *Dieu, mon rocher, en qui je me confie, mon bouclier et la corne de mon salut, ma haute retraite ! 18.3 Je crierai à l’Éternel, qui est digne d’être loué, et je serai sauvé de mes ennemis. 18.4 Les cordeaux de la mort m’ont environné, et les torrents de Bélial m’ont fait peur ; 18.5 Les cordeaux du shéol m’ont entouré, les filets de la mort m’ont surpris : 18.6 Dans ma détresse j’ai invoqué l’Éternel, et j’ai crié à mon Dieu : de son temple, il a entendu ma voix, et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles. 18.7 Alors la terre fut ébranlée, et trembla, et les fondements des montagnes furent secoués et furent ébranlés, parce qu’il était irrité. 18.8 Une fumée montait de ses narines, et un feu sortant de sa bouche dévorait ; des charbons en jaillissaient embrasés. 18.9 Et il abaissa les cieux, et descendit ; et il y avait une obscurité profonde sous ses pieds. 18.10 Il était monté sur un chérubin, et volait, et il planait sur les ailes du vent. 18.11 Il mit les ténèbres pour sa demeure secrète comme sa tente autour de lui, des ténèbres d’eaux, d’épaisses nuées de l’air. 18.12 De la splendeur qui était devant lui, ses nuées épaisses passaient, de la grêle et des charbons de feu. 18.13 Et l’Éternel tonna dans les cieux, et le Très haut fit retentir sa voix, - de la grêle et des charbons de feu. 18.14 Et il tira ses flèches et dispersa [mes ennemis] ; il lança des éclairs et les mit en déroute. 18.15 Alors les lits des eaux parurent, et les fondements du monde furent mis à découvert, quand tu les tanças, ô Éternel, par le souffle du vent de tes narines. 18.16 D’en haut il étendit [sa main], il me il prit, il me tira des grandes eaux ; 18.17 Il me délivra de mon puissant ennemi et de ceux qui me haïssaient ; car ils étaient plus forts que moi. 18.18 Ils m’avaient surpris au jour de ma calamité, mais l’Éternel fut mon appui. 18.19 Et il me fit sortir au large, il me délivra, parce qu’il prenait son plaisir en moi. 18.20 L’Éternel m’a récompensé selon ma justice, il m’a rendu selon la pureté de mes mains ; 18.21 Car j’ai gardé les voies de l’Éternel, et je ne me suis point méchamment détourné de mon Dieu. 18.22 Car toutes ses ordonnances ont été devant moi ; et ses statuts, je ne les ai pas écartés de moi. 18.23 Et j’ai été parfait avec lui, et je me suis gardé de mon iniquité. 18.24 Et l’Éternel m’a rendu selon ma justice, selon la pureté de mes mains devant ses yeux. 18.25 Avec celui qui use de grâce, tu uses de grâce ; avec l’homme parfait, tu te montres parfait ; 18.26 Avec celui qui est pur, tu te montres pur ; et avec le pervers, tu es roide. 18.27 Car toi tu sauveras le peuple affligé, et tu abaisseras les yeux hautains. 18.28 Car c’est toi qui fais luire ma lampe : l’Éternel, mon Dieu, fait resplendir mes ténèbres. 18.29 Car, par toi, je courrai au travers d’une troupe, et, par mon Dieu, je franchirai une muraille. 18.30 Quant à *Dieu, sa voie est parfaite ; la parole de l’Éternel est affinée ; il est un bouclier à tous ceux qui se confient en lui. 18.31 Car qui est #Dieu, hormis l’Éternel, et qui est un rocher, si ce n’est notre Dieu, 18.32 Le *Dieu qui me ceint de force et qui rend ma voie parfaite ? - 18.33 Qui rend mes pieds pareils à ceux des biches, et me fait tenir debout sur mes lieux élevés ; 18.34 Qui enseigne mes mains à combattre, et mes bras bandent un arc d’airain. 18.35 Et tu m’as donné le bouclier de ton salut, et ta droite m’a soutenu, et ta débonnaireté m’a agrandi. 18.36 Tu as mis au large mes pas sous moi, et les chevilles de mes pieds n’ont pas chancelé. 18.37 J’ai poursuivi mes ennemis, et je les ai atteints ; et je ne m’en suis pas retourné que je ne les aie consumés. 18.38 Je les ai transpercés, et ils n’ont pu se relever ; ils sont tombés sous mes pieds. 18.39 Et tu m’as ceint de force pour le combat ; tu as courbé sous moi ceux qui s’élevaient contre moi. 18.40 Et tu as fait que mes ennemis m’ont tourné le dos ; et ceux qui me haïssaient, je les ai détruits. 18.41 Ils criaient, et il n’y avait point de sauveur ; [ils criaient] à l’Éternel, et il ne leur a pas répondu. 18.42 Et je les ai brisés menu comme la poussière devant le vent ; je les ai jetés loin comme la boue des rues. 18.43 Tu m’as délivré des débats du peuple ; tu m’as établi chef des nations ; un peuple que je ne connaissais pas me servira. 18.44 Dès qu’ils ont entendu de leur oreille, ils m’ont obéi ; les fils de l’étranger se sont soumis à moi en dissimulant. 18.45 Les fils de l’étranger ont dépéri, et ils sont sortis en tremblant de leurs lieux cachés. 18.46 L’Éternel est vivant ; et que mon Rocher soit béni ! Et que le Dieu de mon salut soit exalté, 18.47 Le *Dieu qui m’a donné des vengeances, et qui m’a assujetti les peuples, 18.48 Qui m’a délivré de mes ennemis ! Même tu m’as élevé au-dessus de ceux qui s’élèvent contre moi, tu m’as délivré de l’homme violent. 18.49 C’est pourquoi, Éternel ! je te célébrerai parmi les nations, et je chanterai des cantiques à [la gloire de] ton nom. 18.50 [C’est lui] qui a donné de grandes délivrances à son roi, et qui use de bonté envers son oint, envers David, et envers sa semence, à toujours.
- Chapitre 19 -
19.1 -(19:1) Au chef des chantres. Psaume de David. (19:2) Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains. 19.2 (19:3) Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit. 19.3 (19:4) Ce n'est pas un langage, ce ne sont pas des paroles Dont le son ne soit point entendu: 19.4 (19:5) Leur retentissement parcourt toute la terre, Leurs accents vont aux extrémités du monde, Où il a dressé une tente pour le soleil. 19.5 (19:6) Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre, S'élance dans la carrière avec la joie d'un héros; 19.6 (19:7) Il se lève à une extrémité des cieux, Et achève sa course à l'autre extrémité: Rien ne se dérobe à sa chaleur. 19.7 (19:8) La loi de l'Éternel est parfaite, elle restaure l'âme; Le témoignage de l'Éternel est véritable, il rend sage l'ignorant. 19.8 (19:9) Les ordonnances de l'Éternel sont droites, elles réjouissent le coeur; Les commandements de l'Éternel sont purs, ils éclairent les yeux. 19.9 (19:10) La crainte de l'Éternel est pure, elle subsiste à toujours; Les jugements de l'Éternel sont vrais, ils sont tous justes. 19.10 (19:11) Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin; Ils sont plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons. 19.11 (19:12) Ton serviteur aussi en reçoit instruction; Pour qui les observe la récompense est grande. 19.12 (19:13) Qui connaît ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore. 19.13 (19:14) Préserve aussi ton serviteur des orgueilleux; Qu'ils ne dominent point sur moi! Alors je serai intègre, innocent de grands péchés. 19.14 (19:15) Reçois favorablement les paroles de ma bouche Et les sentiments de mon coeur, Ô Éternel, mon rocher et mon libérateur!
- Chapitre 19 -
19.1 {Au chef de musique. Psaume de David.} Les cieux racontent la gloire de *Dieu, et l’étendue annonce l’ouvrage de ses mains. 19.2 Un jour en proclame la parole à l’autre jour, et une nuit la fait connaître à l’autre nuit. 19.3 Il n’y a point de langage, il n’y a point de paroles ; toutefois leur voix est entendue. 19.4 Leur cordeau s’étend par toute la terre, et leur langage jusqu’au bout du monde. En eux, il a mis une tente pour le soleil. 19.5 Il sort comme un époux de sa chambre nuptiale ; comme un homme vaillant, il se réjouit de courir sa carrière. 19.6 Sa sortie est d’un bout des cieux, et son tour jusqu’à l’autre bout ; et rien n’est caché à sa chaleur. 19.7 La loi de l’Éternel est parfaite, restaurant l’âme ; les témoignages de l’Éternel sont sûrs, rendant sages les sots. 19.8 Les ordonnances de l’Éternel sont droites, réjouissant le coeur ; le commandement de l’Éternel est pur, illuminant les yeux. 19.9 La crainte de l’Éternel est pure, subsistant pour toujours ; les jugements de l’Éternel sont la vérité, justes tous ensemble. 19.10 Ils sont plus précieux que l’or et que beaucoup d’or fin, et plus doux que le miel et que ce qui distille des rayons de miel. 19.11 Aussi ton serviteur est instruit par eux ; il y a un grand salaire à les garder. 19.12 Qui est-ce qui comprend ses erreurs ? Purifie-moi de mes [fautes] cachées. 19.13 Garde aussi ton serviteur des péchés commis avec fierté ; qu’ils ne dominent pas sur moi : alors je serai irréprochable, et je serai innocent de la grande transgression. 19.14 Que les paroles de ma bouche et la méditation de mon coeur soient agréables devant toi, ô Éternel, mon rocher et mon rédempteur !
- Chapitre 20 -
20.1 -(20:1) Au chef des chantres. Psaume de David. (20:2) Que l'Éternel t'exauce au jour de la détresse, Que le nom du Dieu de Jacob te protège! 20.2 (20:3) Que du sanctuaire il t'envoie du secours, Que de Sion il te soutienne! 20.3 (20:4) Qu'il se souvienne de toutes tes offrandes, Et qu'il agrée tes holocaustes! -Pause. 20.4 (20:5) Qu'il te donne ce que ton coeur désire, Et qu'il accomplisse tous tes desseins! 20.5 (20:6) Nous nous réjouirons de ton salut, Nous lèverons l'étendard au nom de notre Dieu; L'Éternel exaucera tous tes voeux. 20.6 (20:7) Je sais déjà que l'Éternel sauve son oint; Il l'exaucera des cieux, de sa sainte demeure, Par le secours puissant de sa droite. 20.7 (20:8) Ceux-ci s'appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux; Nous, nous invoquons le nom de l'Éternel, notre Dieu. 20.8 (20:9) Eux, ils plient, et ils tombent; Nous, nous tenons ferme, et restons debout. 20.9 (20:10) Éternel, sauve le roi! Qu'il nous exauce, quand nous l'invoquons!
- Chapitre 20 -
20.1 {Au chef de musique. Psaume de David.} Que l’Éternel te réponde au jour de la détresse ! Que le nom du Dieu de Jacob te protège ! 20.2 Que du sanctuaire il envoie ton secours, et que de Sion il te soutienne ! 20.3 Qu’il se souvienne de toutes tes offrandes, et qu’il accepte ton holocauste ! Sélah. 20.4 Qu’il te donne selon ton coeur, et qu’il accomplisse tous tes conseils ! 20.5 Nous triompherons dans ton salut, et nous élèverons nos bannières au nom de notre Dieu. Que l’Éternel accomplisse toutes tes demandes ! 20.6 Maintenant je sais que l’Éternel sauve son oint ; il lui répondra des cieux de sa sainteté, par les actes puissants du salut de sa droite. 20.7 Ceux-ci font gloire de [leurs] chars, et ceux-là de [leurs] chevaux, mais nous, du nom de l’Éternel, notre Dieu. 20.8 Ceux-là se courbent et tombent ; mais nous nous relevons et nous tenons debout. 20.9 Éternel, sauve ! Que le roi nous réponde au jour où nous crions.


[ Lire la suite... ]



Nouveau Testament
01- Matthieu
02- Marc
03- Luc
04- Jean
05- Actes des Apôtres
06- Romains
07- 1 Corinthiens
08- 2 Corinthiens
09- Galates
10- Éphésiens
11- Philippiens
12- Colossiens
13- 1 Thessaloniciens
14- 2 Thessaloniciens
15- 1 Timothée
16- 2 Timothée
17- Tite
18- Philémon
19- Hébreux
20- Jacques
21- 1 Pierre
22- 2 Pierre
23- 1 Jean
24- 2 Jean
25- 3 Jean
26- Jude
27- Apocalypse

Ancien Testament
01- Genèse
02- Exode
03- Lévitique
04- Nombres
05- Deutéronome
06- Josué
07- Juges
08- Ruth
09- 1 Samuel
10- 2 Samuel
11- 1 Rois
12- 2 Rois
13- 1 Chroniques
14- 2 Chroniques
15- Esdras
16- Néhémie
17- Esther
18- Job
19- Psaumes
20- Proverbes
21- Ecclésiaste
22- Cantique des cantiques
23- Ésaïe
24- Jérémie
25- Lamentations de Jérémie
26- Ézéchiel
27- Daniel
28- Osée
29- Joël
30- Amos
31- Abdias
32- Jonas
33- Michée
34- Nahum
35- Habacuc
36- Sophonie
37- Aggée
38- Zacharie
39- Malachie

Bible2000.Net