Bible2000.net Psaumes 119.130 : "La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l'intelligence aux simples."
 
Accueil | Bible | Sujets bibliques | Multimédia | Logiciels | Divers


Chapitres
[ 1 à 10 ] - [ 11 à 20 ] - [ 21 à 30 ] - [ 31 à 40 ] - [ 41 à 50 ]
[ 51 à 60 ] - [ 61 à 70 ] - [ 71 à 80 ] - [ 81 à 90 ] - [ 91 à 100 ]
[ 101 à 110 ] - [ 111 à 120 ] - [ 121 à 130 ] - [ 131 à 140 ] - [ 141 à 150 ]

Les Psaumes
Version 'Louis Segond 1910'

- Chapitre 71 -
71.1 -Éternel! je cherche en toi mon refuge: Que jamais je ne sois confondu! 71.2 Dans ta justice, sauve-moi et délivre-moi! Incline vers moi ton oreille, et secours-moi! 71.3 Sois pour moi un rocher qui me serve d'asile, Où je puisse toujours me retirer! Tu as résolu de me sauver, Car tu es mon rocher et ma forteresse. 71.4 Mon Dieu, délivre-moi de la main du méchant, De la main de l'homme inique et violent! 71.5 Car tu es mon espérance, Seigneur Éternel! En toi je me confie dès ma jeunesse. 71.6 Dès le ventre de ma mère je m'appuie sur toi; C'est toi qui m'as fait sortir du sein maternel; tu es sans cesse l'objet de mes louanges. 71.7 Je suis pour plusieurs comme un prodige, Et toi, tu es mon puissant refuge. 71.8 Que ma bouche soit remplie de tes louanges, Que chaque jour elle te glorifie! 71.9 Ne me rejette pas au temps de la vieillesse; Quand mes forces s'en vont, ne m'abandonne pas! 71.10 Car mes ennemis parlent de moi, Et ceux qui guettent ma vie se consultent entre eux, 71.11 Disant: Dieu l'abandonne; Poursuivez, saisissez-le; il n'y a personne pour le délivrer. 71.12 Ô Dieu, ne t'éloigne pas de moi! Mon Dieu, viens en hâte à mon secours! 71.13 Qu'ils soient confus, anéantis, ceux qui en veulent à ma vie! Qu'ils soient couverts de honte et d'opprobre, ceux qui cherchent ma perte! 71.14 Et moi, j'espérerai toujours, Je te louerai de plus en plus. 71.15 Ma bouche publiera ta justice, ton salut, chaque jour, Car j'ignore quelles en sont les bornes. 71.16 Je dirai tes oeuvres puissantes, Seigneur Éternel! Je rappellerai ta justice, la tienne seule. 71.17 Ô Dieu! tu m'as instruit dès ma jeunesse, Et jusqu'à présent j'annonce tes merveilles. 71.18 Ne m'abandonne pas, ô Dieu! même dans la blanche vieillesse, Afin que j'annonce ta force à la génération présente, Ta puissance à la génération future! 71.19 Ta justice, ô Dieu! atteint jusqu'au ciel; Tu as accompli de grandes choses: ô Dieu! qui est semblable à toi? 71.20 Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs; Mais tu nous redonneras la vie, Tu nous feras remonter des abîmes de la terre. 71.21 Relève ma grandeur, Console-moi de nouveau! 71.22 Et je te louerai au son du luth, je chanterai ta fidélité, mon Dieu, Je te célébrerai avec la harpe, Saint d'Israël! 71.23 En te célébrant, j'aurai la joie sur les lèvres, La joie dans mon âme que tu as délivrée; 71.24 Ma langue chaque jour publiera ta justice, Car ceux qui cherchent ma perte sont honteux et confus.
Version 'J.N. Darby 1872'

- Chapitre 71 -
71.1 En toi, Éternel ! j’ai mis ma confiance : que je ne sois jamais confus ! 71.2 Dans ta justice, délivre-moi et fais que j’échappe ; incline ton oreille vers moi et sauve-moi. 71.3 Sois pour moi un rocher d’habitation, afin que j’y entre continuellement ; tu as donné commandement de me sauver, car tu es mon rocher et mon lieu fort. 71.4 Mon Dieu ! fais-moi échapper de la main du méchant, de la main de l’injuste et de l’oppresseur. 71.5 Car toi tu es mon attente, Seigneur Éternel ! ma confiance dès ma jeunesse. 71.6 Je me suis appuyé sur toi dès le ventre ; c’est toi qui m’as tiré hors des entrailles de ma mère : tu es le sujet continuel de ma louange. 71.7 Je suis pour plusieurs comme un prodige ; mais toi, tu es mon fort refuge. 71.8 Ma bouche est pleine de ta louange [et] de ta magnificence, tout le jour. 71.9 Ne me rejette pas au temps de [ma] vieillesse ; ne m’abandonne pas quand ma force est consumée. 71.10 Car mes ennemis parlent contre moi, et ceux qui guettent mon âme consultent ensemble, 71.11 Disant : Dieu l’a abandonné ; poursuivez-le et saisissez-le, car il n’y a personne qui le délivre. 71.12 Ô Dieu ! ne te tiens pas loin de moi ; mon Dieu, hâte-toi de me secourir ! 71.13 Qu’ils soient honteux, qu’ils soient consumés, ceux qui sont ennemis de mon âme ; qu’ils soient couverts d’opprobre et de confusion, ceux qui cherchent mon malheur. 71.14 Mais moi, j’attendrai continuellement, et je redirai sans cesse toutes tes louanges. 71.15 Ma bouche racontera tout le jour ta justice [et] ton salut, car je n’en connais pas l’énumération. 71.16 J’irai dans la puissance du Seigneur Éternel ; je ferai mention de ta justice, de la tienne seule. 71.17 Ô Dieu ! tu m’as enseigné dès ma jeunesse ; et jusqu’ici j’ai annoncé tes merveilles. 71.18 Et aussi, jusqu’à la vieillesse et aux cheveux blancs, ô Dieu ! ne m’abandonne pas, jusqu’à ce que j’annonce ton bras à [cette] génération, ta puissance à tous ceux qui viendront. 71.19 Et ta justice, ô Dieu ! est haut élevée. Toi qui as fait de grandes choses, ô Dieu ! qui est comme toi ? 71.20 Toi qui nous as fait voir de nombreuses et amères détresses, tu nous redonneras la vie, et tu nous feras remonter hors des profondeurs de la terre. 71.21 Tu multiplieras ma grandeur, et tu te tourneras, tu me consoleras. 71.22 Aussi, mon Dieu, je te célébrerai avec le luth, [je louerai] ta vérité ; je chanterai tes louanges avec la harpe, ô Saint d’Israël ! 71.23 Mes lèvres, et mon âme, que tu as rachetée, exulteront quand je chanterai tes louanges. 71.24 Ma langue aussi redira tout le jour ta justice ; car ils seront honteux, car ils seront confondus, ceux qui cherchent mon malheur.
- Chapitre 72 -
72.1 -De Salomon. Ô Dieu, donne tes jugements au roi, Et ta justice au fils du roi! 72.2 Il jugera ton peuple avec justice, Et tes malheureux avec équité. 72.3 Les montagnes porteront la paix pour le peuple, Et les collines aussi, par l'effet de ta justice. 72.4 Il fera droit aux malheureux du peuple, Il sauvera les enfants du pauvre, Et il écrasera l'oppresseur. 72.5 On te craindra, tant que subsistera le soleil, Tant que paraîtra la lune, de génération en génération. 72.6 Il sera comme une pluie qui tombe sur un terrain fauché, Comme des ondées qui arrosent la campagne. 72.7 En ses jours le juste fleurira, Et la paix sera grande jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de lune. 72.8 Il dominera d'une mer à l'autre, Et du fleuve aux extrémités de la terre. 72.9 Devant lui, les habitants du désert fléchiront le genou, Et ses ennemis lécheront la poussière. 72.10 Les rois de Tarsis et des îles paieront des tributs, Les rois de Séba et de Saba offriront des présents. 72.11 Tous les rois se prosterneront devant lui, Toutes les nations le serviront. 72.12 Car il délivrera le pauvre qui crie, Et le malheureux qui n'a point d'aide. 72.13 Il aura pitié du misérable et de l'indigent, Et il sauvera la vie des pauvres; 72.14 Il les affranchira de l'oppression et de la violence, Et leur sang aura du prix à ses yeux. 72.15 Ils vivront, et lui donneront de l'or de Séba; Ils prieront pour lui sans cesse, ils le béniront chaque jour. 72.16 Les blés abonderont dans le pays, au sommet des montagnes, Et leurs épis s'agiteront comme les arbres du Liban; Les hommes fleuriront dans les villes comme l'herbe de la terre. 72.17 Son nom subsistera toujours, Aussi longtemps que le soleil son nom se perpétuera; Par lui on se bénira mutuellement, Et toutes les nations le diront heureux. 72.18 Béni soit l'Éternel Dieu, le Dieu d'Israël, qui seul fait des prodiges! 72.19 Béni soit à jamais son nom glorieux! Que toute la terre soit remplie de sa gloire! Amen! Amen! 72.20 Fin des prières de David, fils d'Isaï.
- Chapitre 72 -
72.1 {Au sujet de Salomon.} Ô Dieu ! donne tes jugements au roi, et ta justice au fils du roi. 72.2 Il jugera ton peuple en justice, et tes affligés avec droiture. 72.3 Les montagnes porteront la paix au peuple, et les coteaux, - par la justice. 72.4 Il fera justice aux affligés du peuple, il sauvera les fils du pauvre, et il brisera l’oppresseur. 72.5 Ils te craindront, de génération en génération, tant que dureront le soleil et la lune. 72.6 Il descendra comme la pluie sur un pré fauché, comme les gouttes d’une ondée sur la terre. 72.7 En ses jours le juste fleurira, et il y aura abondance de paix, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de lune. 72.8 Et il dominera d’une mer à l’autre mer, et depuis le fleuve jusqu’aux bouts de la terre. 72.9 Les habitants du désert se courberont devant lui, et ses ennemis lécheront la poussière. 72.10 Les rois de Tarsis et des îles lui apporteront des présents, les rois de Sheba et de Seba lui présenteront des dons. 72.11 Oui, tous les rois se prosterneront devant lui, toutes les nations le serviront. 72.12 Car il délivrera le pauvre qui crie [à lui], et l’affligé qui n’a pas de secours. 72.13 Il aura compassion du misérable et du pauvre, et il sauvera les âmes des pauvres. 72.14 Il rachètera leur âme de l’oppression et de la violence, et leur sang sera précieux à ses yeux. 72.15 Et il vivra, et on lui donnera de l’or de Sheba, et on priera pour lui continuellement ; et on le bénira tout le jour. 72.16 Il y aura abondance de froment sur la terre, sur le sommet des montagnes ; son fruit bruira comme le Liban ; et les [hommes] de la ville fleuriront comme l’herbe de la terre. 72.17 Son nom sera pour toujours ; son nom se perpétuera devant le soleil, et on se bénira en lui : toutes les nations le diront bienheureux. 72.18 Béni soit l’Éternel, Dieu, le Dieu d’Israël, qui seul fait des choses merveilleuses ! 72.19 Et béni soit le nom de sa gloire, à toujours ; et que toute la terre soit pleine de sa gloire ! Amen ! oui, amen 72.20 Les prières de David, fils d’Isaï, sont finies.
- Chapitre 73 -
73.1 -Psaume d'Asaph. Oui, Dieu est bon pour Israël, Pour ceux qui ont le coeur pur. 73.2 Toutefois, mon pied allait fléchir, Mes pas étaient sur le point de glisser; 73.3 Car je portais envie aux insensés, En voyant le bonheur des méchants. 73.4 Rien ne les tourmente jusqu'à leur mort, Et leur corps est chargé d'embonpoint; 73.5 Ils n'ont aucune part aux souffrances humaines, Ils ne sont point frappés comme le reste des hommes. 73.6 Aussi l'orgueil leur sert de collier, La violence est le vêtement qui les enveloppe; 73.7 L'iniquité sort de leurs entrailles, Les pensées de leur coeur se font jour. 73.8 Ils raillent, et parlent méchamment d'opprimer; Ils profèrent des discours hautains, 73.9 Ils élèvent leur bouche jusqu'aux cieux, Et leur langue se promène sur la terre. 73.10 Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté, Il avale l'eau abondamment, 73.11 Et il dit: Comment Dieu saurait-il, Comment le Très haut connaîtrait-il? 73.12 Ainsi sont les méchants: Toujours heureux, ils accroissent leurs richesses. 73.13 C'est donc en vain que j'ai purifié mon coeur, Et que j'ai lavé mes mains dans l'innocence: 73.14 Chaque jour je suis frappé, Tous les matins mon châtiment est là. 73.15 Si je disais: Je veux parler comme eux, Voici, je trahirais la race de tes enfants. 73.16 Quand j'ai réfléchi là-dessus pour m'éclairer, La difficulté fut grande à mes yeux, 73.17 Jusqu'à ce que j'eusse pénétré dans les sanctuaires de Dieu, Et que j'eusse pris garde au sort final des méchants. 73.18 Oui, tu les places sur des voies glissantes, Tu les fais tomber et les mets en ruines. 73.19 Eh quoi! en un instant les voilà détruits! Ils sont enlevés, anéantis par une fin soudaine! 73.20 Comme un songe au réveil, Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image. 73.21 Lorsque mon coeur s'aigrissait, Et que je me sentais percé dans les entrailles, 73.22 J'étais stupide et sans intelligence, J'étais à ton égard comme les bêtes. 73.23 Cependant je suis toujours avec toi, Tu m'as saisi la main droite; 73.24 Tu me conduiras par ton conseil, Puis tu me recevras dans la gloire. 73.25 Quel autre ai-je au ciel que toi! Et sur la terre je ne prends plaisir qu'en toi. 73.26 Ma chair et mon coeur peuvent se consumer: Dieu sera toujours le rocher de mon coeur et mon partage. 73.27 Car voici, ceux qui s'éloignent de toi périssent; Tu anéantis tous ceux qui te sont infidèles. 73.28 Pour moi, m'approcher de Dieu, c'est mon bien: Je place mon refuge dans le Seigneur, l'Éternel, Afin de raconter toutes tes oeuvres.
- Chapitre 73 -
73.1 {Psaume d’Asaph.} Certainement Dieu est bon envers Israël, envers ceux qui sont purs de coeur. 73.2 Et pour moi, il s’en est fallu de peu que mes pieds ne m’aient manqué, - d’un rien que mes pas n’aient glissé ; 73.3 Car j’ai porté envie aux arrogants, en voyant la prospérité des méchants. 73.4 Car [il n’y a] pas de tourments dans leur mort, et leur corps est gras ; 73.5 Ils n’ont point de part aux peines des humains, et ils ne sont pas frappés avec les hommes. 73.6 C’est pourquoi l’orgueil les entoure comme un collier, la violence les couvre comme un vêtement ; 73.7 Les yeux leur sortent de graisse ; ils dépassent les imaginations de leur coeur. 73.8 Ils sont railleurs et parlent méchamment d’opprimer ; ils parlent avec hauteur ; 73.9 Ils placent leur bouche dans les cieux, et leur langue se promène sur la terre. 73.10 C’est pourquoi son peuple se tourne de ce côté-là, et on lui verse l’eau à plein bord, 73.11 Et ils disent : Comment *Dieu connaîtrait-il, et y aurait-il de la connaissance chez le Très haut ? 73.12 Voici, ceux-ci sont des méchants, et ils prospèrent dans le monde, ils augmentent leurs richesses. 73.13 Certainement c’est en vain que j’ai purifié mon coeur et que j’ai lavé mes mains dans l’innocence : 73.14 J’ai été battu tout le jour, et mon châtiment [revenait] chaque matin. 73.15 Si j’avais dit : Je parlerai ainsi, voici, j’aurais été infidèle à la génération de tes fils. 73.16 Quand j’ai médité pour connaître cela, ce fut un travail pénible à mes yeux, 73.17 Jusqu’à ce que je fusse entré dans les sanctuaires de *Dieu... : j’ai compris leur fin. 73.18 Certainement tu les places en des lieux glissants, tu les fais tomber en ruines. 73.19 Comme ils sont détruits en un moment ! Ils sont péris, consumés par la frayeur. 73.20 Comme un songe, quand on s’éveille, tu mépriseras, Seigneur, leur image, lorsque tu t’éveilleras. 73.21 Quand mon coeur s’aigrissait, et que je me tourmentais dans mes reins, 73.22 J’étais alors stupide et je n’avais pas de connaissance ; j’étais avec toi comme une brute. 73.23 Mais je suis toujours avec toi : tu m’as tenu par la main droite ; 73.24 Tu me conduiras par ton conseil, et, après la gloire, tu me recevras. 73.25 Qui ai-je dans les cieux ? Et je n’ai eu de plaisir sur la terre qu’en toi. 73.26 Ma chair et mon coeur sont consumés ; Dieu est le rocher de mon coeur, et mon partage pour toujours. 73.27 Car voici, ceux qui sont loin de toi périront ; tu détruiras tous ceux qui se prostituent en se détournant de toi. 73.28 Mais, pour moi, m’approcher de Dieu est mon bien ; j’ai mis ma confiance dans le Seigneur, l’Éternel, pour raconter tous tes faits.
- Chapitre 74 -
74.1 -Cantique d'Asaph. Pourquoi, ô Dieu! rejettes-tu pour toujours? Pourquoi t'irrites-tu contre le troupeau de ton pâturage? 74.2 Souviens-toi de ton peuple que tu as acquis autrefois, Que tu as racheté comme la tribu de ton héritage! Souviens-toi de la montagne de Sion, où tu faisais ta résidence; 74.3 Porte tes pas vers ces lieux constamment dévastés! L'ennemi a tout ravagé dans le sanctuaire. 74.4 Tes adversaires ont rugi au milieu de ton temple; Ils ont établi pour signes leurs signes. 74.5 On les a vus, pareils à celui qui lève La cognée dans une épaisse forêt; 74.6 Et bientôt ils ont brisé toutes les sculptures, à coups de haches et de marteaux. 74.7 Ils ont mis le feu à ton sanctuaire; Ils ont abattu, profané la demeure de ton nom. 74.8 Ils disaient en leur coeur: Traitons-les tous avec violence! Ils ont brûlé dans le pays tous les lieux saints. 74.9 Nous ne voyons plus nos signes; Il n'y a plus de prophète, Et personne parmi nous qui sache jusqu'à quand... 74.10 Jusqu'à quand, ô Dieu! l'oppresseur outragera-t-il, L'ennemi méprisera-t-il sans cesse ton nom? 74.11 Pourquoi retires-tu ta main et ta droite? Sors-la de ton sein! détruis! 74.12 Dieu est mon roi dès les temps anciens, Lui qui opère des délivrances au milieu de la terre. 74.13 Tu as fendu la mer par ta puissance, Tu as brisé les têtes des monstres sur les eaux; 74.14 Tu as écrasé la tête du crocodile, Tu l'as donné pour nourriture au peuple du désert. 74.15 Tu as fait jaillir des sources et des torrents. Tu as mis à sec des fleuves qui ne tarissent point. 74.16 À toi est le jour, à toi est la nuit; Tu as créé la lumière et le soleil. 74.17 Tu as fixé toutes les limites de la terre, Tu as établi l'été et l'hiver. 74.18 Souviens-toi que l'ennemi outrage l'Éternel, Et qu'un peuple insensé méprise ton nom! 74.19 Ne livre pas aux bêtes l'âme de ta tourterelle, N'oublie pas à toujours la vie de tes malheureux! 74.20 Aie égard à l'alliance! Car les lieux sombres du pays sont pleins de repaires de brigands. 74.21 Que l'opprimé ne retourne pas confus! Que le malheureux et le pauvre célèbrent ton nom! 74.22 Lève-toi, ô Dieu! défends ta cause! Souviens-toi des outrages que te fait chaque jour l'insensé! 74.23 N'oublie pas les clameurs de tes adversaires, Le tumulte sans cesse croissant de ceux qui s'élèvent contre toi!
- Chapitre 74 -
74.1 {Pour instruire. D’Asaph.} Pourquoi, ô Dieu, [nous] as-tu rejetés pour toujours, [et] ta colère fume-t-elle contre le troupeau de ta pâture ? 74.2 Souviens-toi de ton assemblée, que tu as acquise autrefois, que tu as rachetée pour être la portion de ton héritage, - de la montagne de Sion, où tu as habité. 74.3 Élève tes pas vers les ruines perpétuelles ; l’ennemi a tout saccagé dans le lieu saint. 74.4 Tes adversaires rugissent au milieu des lieux assignés pour ton service; ils ont mis leurs signes pour signes. 74.5 Un homme se faisait connaître quand il élevait la hache dans l’épaisseur de la forêt ; 74.6 Et maintenant, avec des cognées et des marteaux, ils brisent ses sculptures toutes ensemble. 74.7 Ils ont mis le feu à ton sanctuaire, ils ont profané par terre la demeure de ton nom ; 74.8 Ils ont dit en leur coeur : Détruisons-les tous ensemble. Ils ont brûlé tous les lieux assignés [pour le service] de *Dieu dans le pays. 74.9 Nous ne voyons plus nos signes; il n’y a plus de prophète, et il n’y a personne avec nous qui sache jusques à quand. 74.10 Jusques à quand, ô Dieu ! l’adversaire dira-t-il des outrages ? L’ennemi méprisera-t-il ton nom à jamais ? 74.11 Pourquoi détournes-tu ta main, et ta droite ? [Tire-la] de ton sein : détruis ! 74.12 Et Dieu est d’ancienneté mon roi, opérant des délivrances au milieu de la terre. 74.13 Tu as fendu la mer par ta puissance, tu as brisé les têtes des monstres sur les eaux ; 74.14 Tu as écrasé les têtes du léviathan, tu l’as donné pour pâture au peuple, - aux bêtes du désert. 74.15 Tu as fait sortir la source et le torrent ; tu as séché les grosses rivières. 74.16 À toi est le jour, à toi aussi la nuit ; toi tu as établi la lune et le soleil. 74.17 Tu as posé toutes les bornes de la terre ; l’été et l’hiver, c’est toi qui les as formés. 74.18 Souviens-toi de ceci, que l’ennemi a outragé l’Éternel ! et qu’un peuple insensé a méprisé ton nom. 74.19 Ne livre pas à la bête sauvage l’âme de ta tourterelle ; n’oublie pas à jamais la troupe de tes affligés. 74.20 Regarde à l’alliance ! Car les lieux ténébreux de la terre sont pleins d’habitations de violence. 74.21 Que l’opprimé ne s’en retourne pas confus ; que l’affligé et le pauvre louent ton nom. 74.22 Lève-toi, ô Dieu ! plaide ta cause, souviens-toi des outrages que te fait tous les jours l’insensé. 74.23 N’oublie pas la voix de tes adversaires : le tumulte de ceux qui s’élèvent contre toi monte continuellement.
- Chapitre 75 -
75.1 -(75:1) Au chef des chantres. <> Psaume d'Asaph. Cantique. (75:2) Nous te louons, ô Dieu! nous te louons; Ton nom est dans nos bouches; Nous publions tes merveilles. 75.2 (75:3) Au temps que j'aurai fixé, Je jugerai avec droiture. 75.3 (75:4) La terre tremble avec tous ceux qui l'habitent: Moi, j'affermis ses colonnes. -Pause. 75.4 (75:5) Je dis à ceux qui se glorifient: Ne vous glorifiez pas! Et aux méchants: N'élevez pas la tête! 75.5 (75:6) N'élevez pas si haut votre tête, Ne parlez pas avec tant d'arrogance! 75.6 (75:7) Car ce n'est ni de l'orient, ni de l'occident, Ni du désert, que vient l'élévation. 75.7 (75:8) Mais Dieu est celui qui juge: Il abaisse l'un, et il élève l'autre. 75.8 (75:9) Il y a dans la main de l'Éternel une coupe, Où fermente un vin plein de mélange, Et il en verse: Tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu'à la lie. 75.9 (75:10) Je publierai ces choses à jamais; Je chanterai en l'honneur du Dieu de Jacob. - 75.10 (75:11) Et j'abattrai toutes les forces des méchants; Les forces du juste seront élevées.
- Chapitre 75 -
75.1 {Au chef de musique. Al-Tashkheth. Psaume d’Asaph. Cantique.} Nous te célébrons, ô Dieu ! nous te célébrons, et ton nom est proche : tes merveilles le racontent. 75.2 Quand je recevrai l’assemblée, je jugerai avec droiture. 75.3 La terre et tous ses habitants se sont fondus ; moi, j’affermis ses piliers. Sélah. 75.4 J’ai dit à ceux qui se glorifient : Ne vous glorifiez pas ; et aux méchants : N’élevez pas [votre] corne ; 75.5 N’élevez pas en haut votre corne, ne parlez pas avec arrogance, d’un cou [roide]. 75.6 Car ce n’est ni du levant, ni du couchant, ni du midi, que vient l’élévation. 75.7 Car c’est Dieu qui juge ; il abaisse l’un, et élève l’autre. 75.8 Car une coupe est dans la main de l’Éternel, et elle écume de vin; elle est pleine de mixtion, et il en verse : oui, tous les méchants de la terre en suceront la lie, ils la boiront. 75.9 Mais moi, je raconterai [ces choses] à toujours ; je chanterai au Dieu de Jacob. 75.10 Et toutes les cornes des méchants, je les abattrai ; [mais] les cornes des justes seront élevées.
- Chapitre 76 -
76.1 -(76:1) Au chef des chantres. Avec instruments à cordes. Psaume d'Asaph. Cantique. (76:2) Dieu est connu en Juda, Son nom est grand en Israël. 76.2 (76:3) Sa tente est à Salem, Et sa demeure à Sion. 76.3 (76:4) C'est là qu'il a brisé les flèches, Le bouclier, l'épée et les armes de guerre. -Pause. 76.4 (76:5) Tu es plus majestueux, plus puissant Que les montagnes des ravisseurs. 76.5 (76:6) Ils ont été dépouillés, ces héros pleins de courage, Ils se sont endormis de leur dernier sommeil; Ils n'ont pas su se défendre, tous ces vaillants hommes. 76.6 (76:7) À ta menace, Dieu de Jacob! Ils se sont endormis, cavaliers et chevaux. 76.7 (76:8) Tu es redoutable, ô toi! Qui peut te résister, quand ta colère éclate? 76.8 (76:9) Du haut des cieux tu as proclamé la sentence; La terre effrayée s'est tenue tranquille, 76.9 (76:10) Lorsque Dieu s'est levé pour faire justice, Pour sauver tous les malheureux de la terre. -Pause. 76.10 (76:11) L'homme te célèbre même dans sa fureur, Quand tu te revêts de tout ton courroux. 76.11 (76:12) Faites des voeux à l'Éternel, votre Dieu, et accomplissez-les! Que tous ceux qui l'environnent apportent des dons au Dieu terrible! 76.12 (76:13) Il abat l'orgueil des princes, Il est redoutable aux rois de la terre.
- Chapitre 76 -
76.1 {Au chef de musique. Sur Neguinoth. Psaume d’Asaph. Cantique.} Dieu est connu en Juda, son nom est grand en Israël ; 76.2 Et son tabernacle est en Salem, et son domicile en Sion. 76.3 Là, il a brisé les éclairs de l’arc, le bouclier, et l’épée, et la bataille. Sélah. 76.4 Tu es plus resplendissant, plus magnifique que les montagnes de la rapine. 76.5 Les forts de coeur ont été dépouillés, ils ont dormi leur sommeil, et aucun des hommes vaillants n’a trouvé ses mains. 76.6 Quand tu les as tancés, ô Dieu de Jacob ! chars et chevaux se sont endormis profondément. 76.7 Tu es terrible, toi ; Et qui est-ce qui subsistera devant toi, dès que ta colère [éclate] ? 76.8 Tu fis entendre des cieux le jugement ; la terre en eut peur, et se tint tranquille, 76.9 Quand tu te levas, ô Dieu, pour le jugement, pour sauver tous les débonnaires de la terre. Sélah. 76.10 Car la colère de l’homme te louera ; tu te ceindras du reste de la colère. 76.11 Vouez, et acquittez [vos voeux] envers l’Éternel, votre Dieu ; que tous ceux qui l’entourent apportent des présents au Redoutable. 76.12 Il retranchera l’esprit des princes, il est terrible aux rois de la terre.
- Chapitre 77 -
77.1 -(77:1) Au chef des chantres. D'après Jeduthun. Psaume d'Asaph. (77:2) Ma voix s'élève à Dieu, et je crie; Ma voix s'élève à Dieu, et il m'écoutera. 77.2 (77:3) Au jour de ma détresse, je cherche le Seigneur; La nuit, mes mains sont étendues sans se lasser; Mon âme refuse toute consolation. 77.3 (77:4) Je me souviens de Dieu, et je gémis; Je médite, et mon esprit est abattu. -Pause. 77.4 (77:5) Tu tiens mes paupières en éveil; Et, dans mon trouble, je ne puis parler. 77.5 (77:6) Je pense aux jours anciens, Aux années d'autrefois. 77.6 (77:7) Je pense à mes cantiques pendant la nuit, Je fais des réflexions au dedans de mon coeur, Et mon esprit médite. 77.7 (77:8) Le Seigneur rejettera-t-il pour toujours? Ne sera-t-il plus favorable? 77.8 (77:9) Sa bonté est-elle à jamais épuisée? Sa parole est-elle anéantie pour l'éternité? 77.9 (77:10) Dieu a-t-il oublié d'avoir compassion? A-t-il, dans sa colère, retiré sa miséricorde? -Pause. 77.10 (77:11) Je dis: Ce qui fait ma souffrance, C'est que la droite du Très Haut n'est plus la même... 77.11 (77:12) Je rappellerai les oeuvres de l'Éternel, Car je me souviens de tes merveilles d'autrefois; 77.12 (77:13) Je parlerai de toutes tes oeuvres, Je raconterai tes hauts faits. 77.13 (77:14) Ô Dieu! tes voies sont saintes; Quel dieu est grand comme Dieu? 77.14 (77:15) Tu es le Dieu qui fait des prodiges; Tu as manifesté parmi les peuples ta puissance. 77.15 (77:16) Par ton bras tu as délivré ton peuple, Les fils de Jacob et de Joseph. -Pause. 77.16 (77:17) Les eaux t'ont vu, ô Dieu! Les eaux t'ont vu, elles ont tremblé; Les abîmes se sont émus. 77.17 (77:18) Les nuages versèrent de l'eau par torrents, Le tonnerre retentit dans les nues, Et tes flèches volèrent de toutes parts. 77.18 (77:19) Ton tonnerre éclata dans le tourbillon, Les éclairs illuminèrent le monde; La terre s'émut et trembla. 77.19 (77:20) Tu te frayas un chemin par la mer, Un sentier par les grandes eaux, Et tes traces ne furent plus reconnues. 77.20 (77:21) Tu as conduit ton peuple comme un troupeau, Par la main de Moïse et d'Aaron.
- Chapitre 77 -
77.1 {Au chef de musique. Sur Jeduthun. D’Asaph. Psaume.} Ma voix s’adresse à Dieu, et je crierai ; ma voix s’adresse à Dieu, et il m’écoutera. 77.2 Au jour de ma détresse j’ai cherché le Seigneur ; ma main était étendue durant la nuit et ne se lassait point ; mon âme refusait d’être consolée. 77.3 Je me souvenais de Dieu, et j’étais agité ; je me lamentais, et mon esprit défaillait. Sélah. 77.4 Tu tiens ouvertes mes paupières ; je suis inquiet, et je ne parle pas. 77.5 Je pense aux jours d’autrefois, aux années des siècles passés. 77.6 Je me souviens, de nuit, de mon cantique ; je médite en mon coeur, et mon esprit cherche diligemment. 77.7 Le Seigneur rejettera-t-il pour toujours ? et ne montrera-t-il plus sa faveur ? 77.8 Sa bonté a-t-elle cessé pour toujours ? Sa parole a-t-elle pris fin de génération en génération ? 77.9 Dieu a-t-il oublié d’user de grâce ? A-t-il enfermé ses miséricordes dans la colère ? Sélah. 77.10 Et je dis : C’est ici mon infirmité ; - [je me souviendrai des] années de la droite du Très haut, 77.11 Je me souviendrai des oeuvres de Jah ; car je me souviendrai de tes merveilles d’autrefois, 77.12 Et je penserai à toute ton oeuvre, et je méditerai tes actes. 77.13 Ô Dieu ! ta voie est dans le lieu saint. Où y a-t-il un *dieu grand comme Dieu ? 77.14 Toi, tu es le *Dieu qui fais des merveilles ; tu as fait connaître ta puissance parmi les peuples. 77.15 Tu as racheté par [ton] bras ton peuple, les fils de Jacob et de Joseph. Sélah. 77.16 Les eaux t’ont vu, ô Dieu ! les eaux t’ont vu, elles ont tremblé ; les abîmes aussi se sont émus. 77.17 Les nuées ont versé des eaux, les nuages ont fait retentir une voix, et tes flèches se sont promenées. 77.18 La voix de ton tonnerre était dans le tourbillon, les éclairs ont illuminé le monde ; la terre en a été émue et a tremblé. 77.19 Ta voie est dans la mer, et tes sentiers dans les grandes eaux ; et tes traces ne sont pas connues. 77.20 Tu as conduit ton peuple comme un troupeau, par la main de Moïse et d’Aaron.
- Chapitre 78 -
78.1 -Cantique d'Asaph. Mon peuple, écoute mes instructions! Prêtez l'oreille aux paroles de ma bouche! 78.2 J'ouvre la bouche par des sentences, Je publie la sagesse des temps anciens. 78.3 Ce que nous avons entendu, ce que nous savons, Ce que nos pères nous ont raconté, 78.4 Nous ne le cacherons point à leurs enfants; Nous dirons à la génération future les louanges de l'Éternel, Et sa puissance, et les prodiges qu'il a opérés. 78.5 Il a établi un témoignage en Jacob, Il a mis une loi en Israël, Et il a ordonné à nos pères de l'enseigner à leurs enfants, 78.6 Pour qu'elle fût connue de la génération future, Des enfants qui naîtraient, Et que, devenus grands, ils en parlassent à leurs enfants, 78.7 Afin qu'ils missent en Dieu leur confiance, Qu'ils n'oubliassent pas les oeuvres de Dieu, Et qu'ils observassent ses commandements, 78.8 Afin qu'ils ne fussent pas, comme leurs pères, Une race indocile et rebelle, Une race dont le coeur n'était pas ferme, Et dont l'esprit n'était pas fidèle à Dieu. 78.9 Les fils d'Éphraïm, armés et tirant de l'arc, Tournèrent le dos le jour du combat. 78.10 Ils ne gardèrent point l'alliance de Dieu, Et ils refusèrent de marcher selon sa loi. 78.11 Ils mirent en oubli ses oeuvres, Ses merveilles qu'il leur avait fait voir. 78.12 Devant leurs pères il avait fait des prodiges, Au pays d'Égypte, dans les campagnes de Tsoan. 78.13 Il fendit la mer et leur ouvrit un passage, Il fit dresser les eaux comme une muraille. 78.14 Il les conduisit le jour par la nuée, Et toute la nuit par un feu éclatant. 78.15 Il fendit des rochers dans le désert, Et il donna à boire comme des flots abondants; 78.16 Du rocher il fit jaillir des sources, Et couler des eaux comme des fleuves. 78.17 Mais ils continuèrent à pécher contre lui, à se révolter contre le Très Haut dans le désert. 78.18 Ils tentèrent Dieu dans leur coeur, En demandant de la nourriture selon leur désir. 78.19 Ils parlèrent contre Dieu, Ils dirent: Dieu pourrait-il Dresser une table dans le désert? 78.20 Voici, il a frappé le rocher, et des eaux ont coulé, Et des torrents se sont répandus; Pourra-t-il aussi donner du pain, Ou fournir de la viande à son peuple? 78.21 L'Éternel entendit, et il fut irrité; Un feu s'alluma contre Jacob, Et la colère s'éleva contre Israël, 78.22 Parce qu'ils ne crurent pas en Dieu, Parce qu'ils n'eurent pas confiance dans son secours. 78.23 Il commanda aux nuages d'en haut, Et il ouvrit les portes des cieux; 78.24 Il fit pleuvoir sur eux la manne pour nourriture, Il leur donna le blé du ciel. 78.25 Ils mangèrent tous le pain des grands, Il leur envoya de la nourriture à satiété. 78.26 Il fit souffler dans les cieux le vent d'orient, Et il amena par sa puissance le vent du midi; 78.27 Il fit pleuvoir sur eux la viande comme de la poussière, Et comme le sable des mers les oiseaux ailés; 78.28 Il les fit tomber au milieu de leur camp, Tout autour de leurs demeures. 78.29 Ils mangèrent et se rassasièrent abondamment: Dieu leur donna ce qu'ils avaient désiré. 78.30 Ils n'avaient pas satisfait leur désir, Ils avaient encore leur nourriture dans la bouche, 78.31 Lorsque la colère de Dieu s'éleva contre eux; Il frappa de mort les plus vigoureux, Il abattit les jeunes hommes d'Israël. 78.32 Malgré tout cela, ils continuèrent à pécher, Et ne crurent point à ses prodiges. 78.33 Il consuma leurs jours par la vanité, Et leurs années par une fin soudaine. 78.34 Quand il les frappait de mort, ils le cherchaient, Ils revenaient et se tournaient vers Dieu; 78.35 Ils se souvenaient que Dieu était leur rocher, Que le Dieu Très Haut était leur libérateur. 78.36 Mais ils le trompaient de la bouche, Et ils lui mentaient de la langue; 78.37 Leur coeur n'était pas ferme envers lui, Et ils n'étaient pas fidèles à son alliance. 78.38 Toutefois, dans sa miséricorde, il pardonne l'iniquité et ne détruit pas; Il retient souvent sa colère et ne se livre pas à toute sa fureur. 78.39 Il se souvint qu'ils n'étaient que chair, Un souffle qui s'en va et ne revient pas. 78.40 Que de fois ils se révoltèrent contre lui dans le désert! Que de fois ils l'irritèrent dans la solitude! 78.41 Ils ne cessèrent de tenter Dieu, Et de provoquer le Saint d'Israël. 78.42 Ils ne se souvinrent pas de sa puissance, Du jour où il les délivra de l'ennemi, 78.43 Des miracles qu'il accomplit en Égypte, Et de ses prodiges dans les campagnes de Tsoan. 78.44 Il changea leurs fleuves en sang, Et ils ne purent en boire les eaux. 78.45 Il envoya contre eux des mouches venimeuses qui les dévorèrent, Et des grenouilles qui les détruisirent. 78.46 Il livra leurs récoltes aux sauterelles, Le produit de leur travail aux sauterelles. 78.47 Il fit périr leurs vignes par la grêle, Et leurs sycomores par la gelée. 78.48 Il abandonna leur bétail à la grêle, Et leurs troupeaux au feu du ciel. 78.49 Il lança contre eux son ardente colère, La fureur, la rage et la détresse, Une troupe de messagers de malheur. 78.50 Il donna libre cours à sa colère, Il ne sauva pas leur âme de la mort, Il livra leur vie à la mortalité; 78.51 Il frappa tous les premiers-nés en Égypte, Les prémices de la force sous les tentes de Cham. 78.52 Il fit partir son peuple comme des brebis, Il les conduisit comme un troupeau dans le désert. 78.53 Il les dirigea sûrement, pour qu'ils fussent sans crainte, Et la mer couvrit leurs ennemis. 78.54 Il les amena vers sa frontière sainte, Vers cette montagne que sa droite a acquise. 78.55 Il chassa devant eux les nations, Leur distribua le pays en héritage, Et fit habiter dans leurs tentes les tribus d'Israël. 78.56 Mais ils tentèrent le Dieu Très Haut et se révoltèrent contre lui, Et ils n'observèrent point ses ordonnances. 78.57 Ils s'éloignèrent et furent infidèles, comme leurs pères, Ils tournèrent, comme un arc trompeur. 78.58 Ils l'irritèrent par leurs hauts lieux, Et ils excitèrent sa jalousie par leurs idoles. 78.59 Dieu entendit, et il fut irrité; Il repoussa fortement Israël. 78.60 Il abandonna la demeure de Silo, La tente où il habitait parmi les hommes; 78.61 Il livra sa gloire à la captivité, Et sa majesté entre les mains de l'ennemi. 78.62 Il mit son peuple à la merci du glaive, Et il s'indigna contre son héritage. 78.63 Le feu dévora ses jeunes hommes, Et ses vierges ne furent pas célébrées; 78.64 Ses sacrificateurs tombèrent par l'épée, Et ses veuves ne pleurèrent pas. 78.65 Le Seigneur s'éveilla comme celui qui a dormi, Comme un héros qu'a subjugué le vin. 78.66 Il frappa ses adversaires en fuite, Il les couvrit d'un opprobre éternel. 78.67 Cependant il rejeta la tente de Joseph, Et il ne choisit point la tribu d'Éphraïm; 78.68 Il préféra la tribu de Juda, La montagne de Sion qu'il aimait. 78.69 Et il bâtit son sanctuaire comme les lieux élevés, Comme la terre qu'il a fondée pour toujours. 78.70 Il choisit David, son serviteur, Et il le tira des bergeries; 78.71 Il le prit derrière les brebis qui allaitent, Pour lui faire paître Jacob, son peuple, Et Israël, son héritage. 78.72 Et David les dirigea avec un coeur intègre, Et les conduisit avec des mains intelligentes.
- Chapitre 78 -
78.1 {Pour instruire. D’Asaph.} Prête l’oreille à ma loi, mon peuple ! inclinez vos oreilles aux paroles de ma bouche. 78.2 J’ouvrirai ma bouche en paraboles, j’annoncerai les énigmes [des jours] d’autrefois, 78.3 Que nous avons entendues et connues, et que nos pères nous ont racontées. 78.4 Nous ne les cèlerons pas à leurs fils ; nous raconterons à la génération à venir les louanges de l’Éternel, et sa force, et ses merveilles qu’il a faites. 78.5 Il a établi un témoignage en Jacob, et il a mis en Israël une loi qu’il a commandée à nos pères, pour qu’ils les fissent connaître à leurs fils, 78.6 Afin que la génération à venir, les fils qui naîtraient, les connussent, [et] qu’ils se levassent et les annonçassent à leurs fils, 78.7 Et qu’ils missent leur confiance en Dieu, et qu’ils n’oubliassent pas les oeuvres de *Dieu, et qu’ils observassent ses commandements, 78.8 Et qu’ils ne fussent pas, comme leurs pères, une génération indocile et rebelle, une génération qui n’a point affermi son coeur, et dont l’esprit n’a pas été fidèle à *Dieu. 78.9 Les fils d’Éphraïm, armés [et] tirant de l’arc, ont tourné le dos le jour du combat. 78.10 Ils n’ont pas gardé l’alliance de Dieu, et ont refusé de marcher selon sa loi ; 78.11 Et ils ont oublié ses actes et ses oeuvres merveilleuses, qu’il leur avait fait voir. 78.12 Il fit des merveilles devant leurs pères dans le pays d’Égypte, dans la campagne de Tsoan. 78.13 Il fendit la mer, et les fit passer : il fit se dresser les eaux comme un monceau ; 78.14 Et il les conduisit, le jour par une nuée, et toute la nuit par une lumière de feu. 78.15 Il fendit les rochers dans le désert, et les abreuva comme aux abîmes, abondamment ; 78.16 Et il fit sortir des ruisseaux du rocher, et fit couler les eaux comme des fleuves. 78.17 Et ils péchèrent de nouveau contre lui, irritant le Très haut dans le désert ; 78.18 Et ils tentèrent *Dieu dans leurs coeurs, en demandant de la viande selon leur désir ; 78.19 Et ils parlèrent contre Dieu ; ils dirent : *Dieu pourrait-il dresser une table dans le désert ? 78.20 Voici, il a frappé le rocher, et les eaux ont coulé, et des rivières ont débordé : pourrait-il aussi donner du pain, ou préparer de la chair à son peuple ? 78.21 C’est pourquoi l’Éternel les entendit, et se mit en grande colère ; et le feu s’alluma contre Jacob, et la colère aussi monta contre Israël, 78.22 Car ils ne crurent pas Dieu, et ne se fièrent pas en son salut, 78.23 Bien qu’il eût commandé aux nuées d’en haut, et qu’il eût ouvert les portes des cieux, 78.24 Et qu’il eût fait pleuvoir sur eux la manne pour manger, et qu’il leur eût donné le blé des cieux : 78.25 L’homme mangea le pain des puissants ; il leur envoya des vivres à satiété. 78.26 Il fit lever dans les cieux le vent d’orient, et il amena par sa puissance le vent du midi ; 78.27 Et il fit pleuvoir sur eux de la chair comme de la poussière, et, comme le sable des mers, des oiseaux ailés ; 78.28 Et il les fit tomber au milieu de leur camp, autour de leurs demeures. 78.29 Et ils en mangèrent, et en furent abondamment rassasiés. Il leur envoya ce qu’ils convoitaient. 78.30 Ils ne s’étaient pas encore détournés de leur convoitise, leur viande était encore dans leur bouche, 78.31 Que la colère de Dieu monta contre eux ; et il tua de leurs hommes forts, et abattit les hommes d’élite d’Israël. 78.32 Avec tout cela ils péchèrent encore, et ne crurent point par ses oeuvres merveilleuses ; 78.33 Et il consuma leurs jours par la vanité, et leurs années par la frayeur. 78.34 S’il les tuait, alors ils le recherchaient, et ils se retournaient, et cherchaient *Dieu dès le matin ; 78.35 Et ils se souvenaient que Dieu était leur rocher, et *Dieu, le Très haut, leur rédempteur ; 78.36 Mais ils le flattaient de leur bouche et ils lui mentaient de leur langue ; 78.37 Et leur coeur n’était pas ferme envers lui, et ils ne furent pas fidèles dans son alliance. 78.38 Mais lui, étant miséricordieux, pardonna l’iniquité et ne [les] détruisit pas ; mais il détourna souvent sa colère, et n’éveilla pas toute sa fureur. 78.39 Et il se souvint qu’ils étaient chair, un souffle qui passe et ne revient pas. 78.40 Que de fois ils l’irritèrent dans le désert, [et] le provoquèrent dans le lieu désolé ! 78.41 Et ils recommencèrent et tentèrent *Dieu, et affligèrent le Saint d’Israël : 78.42 Ils ne se souvinrent pas de sa main au jour où il les avait délivrés de l’oppresseur, 78.43 Lorsqu’il mit ses signes en Égypte, et ses prodiges dans les campagnes de Tsoan, 78.44 Et qu’il changea en sang leurs canaux et leurs courants d’eau, de sorte qu’ils n’en pussent pas boire ; 78.45 Il envoya contre eux des mouches qui les dévorèrent, et des grenouilles qui les détruisirent ; 78.46 Et il livra leurs fruits à la locuste, et leur travail à la sauterelle. 78.47 Il fit périr leurs vignes par la grêle, et leurs sycomores par les grêlons ; 78.48 Et il livra leur bétail à la grêle, et leurs troupeaux à la foudre. 78.49 Il envoya sur eux l’ardeur de sa colère, la fureur, et l’indignation, et la détresse, une troupe d’anges de malheur. 78.50 Il fraya un chemin à sa colère ; il ne préserva pas leurs âmes de la mort, et livra leur vie à la peste ; 78.51 Et il frappa tout premier-né en Égypte, les prémices de la vigueur dans les tentes de Cham. 78.52 Et il fit partir son peuple comme des brebis, et les mena comme un troupeau dans le désert ; 78.53 Et il les conduisit sains et saufs, et ils furent sans crainte ; et la mer couvrit leurs ennemis. 78.54 Et il les introduisit dans les confins de sa sainte [terre], cette montagne que sa droite s’est acquise. 78.55 Et il chassa de devant eux les nations, et leur partagea un héritage, et fit habiter dans leurs tentes les tribus d’Israël. 78.56 Mais ils tentèrent et irritèrent le Dieu Très haut, et ne gardèrent pas ses témoignages, 78.57 Et se retirèrent, et agirent infidèlement, comme leurs pères ; ils tournèrent comme un arc trompeur. 78.58 Et ils le provoquèrent à colère par leurs hauts lieux, et l’émurent à jalousie par leurs images taillées. 78.59 Dieu l’entendit, et se mit en grande colère, et il méprisa fort Israël. 78.60 Et il abandonna la demeure de Silo, la tente où il avait habité parmi les hommes ; 78.61 Et il livra à la captivité sa force, et sa magnificence en la main de l’ennemi ; 78.62 Et il livra son peuple à l’épée, et se mit en grande colère contre son héritage : 78.63 Le feu dévora leurs jeunes hommes, et leurs vierges ne furent pas célébrées; 78.64 Leurs sacrificateurs tombèrent par l’épée, et leurs veuves ne se lamentèrent pas. 78.65 Alors le Seigneur s’éveilla comme un homme qui dort, et comme un homme puissant qui, [animé] par le vin, pousse des cris. 78.66 Et il frappa ses ennemis par derrière, il les livra à un opprobre éternel. 78.67 Et il méprisa la tente de Joseph, et ne choisit pas la tribu d’Éphraïm ; 78.68 Mais il choisit la tribu de Juda, la montagne de Sion qu’il aima. 78.69 Et il bâtit son sanctuaire comme des lieux très hauts, comme la terre qu’il a fondée pour toujours. 78.70 Et il choisit David, son serviteur, et le prit des parcs des brebis ; 78.71 Il le fit venir d’auprès des brebis qui allaitent, pour paître, Jacob, son peuple, et Israël, son héritage. 78.72 Et il les fit paître selon l’intégrité de son coeur, et les conduisit par l’intelligence de ses mains.
- Chapitre 79 -
79.1 -Psaume d'Asaph. Ô Dieu! les nations ont envahi ton héritage, Elles ont profané ton saint temple, Elles ont fait de Jérusalem un monceau de pierres. 79.2 Elles ont livré les cadavres de tes serviteurs En pâture aux oiseaux du ciel, La chair de tes fidèles aux bêtes de la terre; 79.3 Elles ont versé leur sang comme de l'eau Tout autour de Jérusalem, Et il n'y a eu personne pour les enterrer. 79.4 Nous sommes devenus un objet d'opprobre pour nos voisins, De moquerie et de risée pour ceux qui nous entourent. 79.5 Jusques à quand, Éternel! t'irriteras-tu sans cesse, Et ta colère s'embrasera-t-elle comme le feu? 79.6 Répands ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, Et sur les royaumes qui n'invoquent pas ton nom! 79.7 Car on a dévoré Jacob, Et ravagé sa demeure. 79.8 Ne te souviens plus de nos iniquités passées! Que tes compassions viennent en hâte au-devant de nous! Car nous sommes bien malheureux. 79.9 Secours-nous, Dieu de notre salut, pour la gloire de ton nom! Délivre-nous, et pardonne nos péchés, à cause de ton nom! 79.10 Pourquoi les nations diraient-elles: Où est leur Dieu? Qu'on sache, en notre présence, parmi les nations, Que tu venges le sang de tes serviteurs, le sang répandu! 79.11 Que les gémissements des captifs parviennent jusqu'à toi! Par ton bras puissant sauve ceux qui vont périr! 79.12 Rends à nos voisins sept fois dans leur sein Les outrages qu'ils t'ont faits, Seigneur! 79.13 Et nous, ton peuple, le troupeau de ton pâturage, Nous te célébrerons éternellement; De génération en génération nous publierons tes louanges.
- Chapitre 79 -
79.1 {Psaume d’Asaph.} Ô Dieu ! les nations sont entrées dans ton héritage ; elles ont profané ton saint temple ; elles ont mis Jérusalem en monceaux de pierres. 79.2 Elles ont donné les cadavres de tes serviteurs en pâture aux oiseaux des cieux, la chair de tes saints aux bêtes de la terre ; 79.3 Elles ont versé leur sang comme de l’eau tout autour de Jérusalem, et il n’y a eu personne pour les enterrer. 79.4 Nous avons été en opprobre à nos voisins, en risée et en raillerie auprès de nos alentours. 79.5 Jusques à quand, ô Éternel ? Seras-tu en colère à toujours ? Ta jalousie brûlera-t-elle comme le feu ? 79.6 Verse ta fureur sur les nations qui ne t’ont pas connu, et sur les royaumes qui n’invoquent pas ton nom ; 79.7 Car on a dévoré Jacob, et on a dévasté sa demeure. 79.8 Ne te souviens pas contre nous des iniquités anciennes ; que tes compassions viennent en hâte au-devant de nous, car nous sommes devenus fort misérables. 79.9 Aide-nous, ô Dieu de notre salut ! à cause de la gloire de ton nom ; et délivre-nous, et pardonne nos péchés, à cause de ton nom. 79.10 Pourquoi les nations diraient-elles : Où est leur Dieu ? Qu’elle soit connue parmi les nations, devant nos yeux, la vengeance du sang de tes serviteurs qui a été versé. 79.11 Que le gémissement du prisonnier vienne devant toi ; selon la grandeur de ton bras garantis ceux qui sont voués à la mort; 79.12 Et rends à nos voisins sept fois dans leur sein l’opprobre qu’ils ont jeté sur toi, Seigneur ! 79.13 Mais nous, ton peuple et le troupeau de ta pâture, nous te célébrerons à toujours ; de génération en génération nous raconterons ta louange.
- Chapitre 80 -
80.1 -(80:1) Au chef des chantres. Sur les lis lyriques. D'Asaph. Psaume. (80:2) Prête l'oreille, berger d'Israël, Toi qui conduis Joseph comme un troupeau! Parais dans ta splendeur, Toi qui es assis sur les chérubins! 80.2 (80:3) Devant Éphraïm, Benjamin et Manassé, réveille ta force, Et viens à notre secours! 80.3 (80:4) Ô Dieu, relève-nous! Fais briller ta face, et nous serons sauvés! 80.4 (80:5) Éternel, Dieu des armées! Jusques à quand t'irriteras-tu contre la prière de ton peuple? 80.5 (80:6) Tu les nourris d'un pain de larmes. Tu les abreuves de larmes à pleine mesure. 80.6 (80:7) Tu fais de nous un objet de discorde pour nos voisins, Et nos ennemis se raillent de nous. 80.7 (80:8) Dieu des armées, relève-nous! Fais briller ta face, et nous serons sauvés! 80.8 (80:9) Tu avais arraché de l'Égypte une vigne; Tu as chassé des nations, et tu l'as plantée. 80.9 (80:10) Tu as fait place devant elle: Elle a jeté des racines et rempli la terre; 80.10 (80:11) Les montagnes étaient couvertes de son ombre, Et ses rameaux étaient comme des cèdres de Dieu; 80.11 (80:12) Elle étendait ses branches jusqu'à la mer, Et ses rejetons jusqu'au fleuve. 80.12 (80:13) Pourquoi as-tu rompu ses clôtures, En sorte que tous les passants la dépouillent? 80.13 (80:14) Le sanglier de la forêt la ronge, Et les bêtes des champs en font leur pâture. 80.14 (80:15) Dieu des armées, reviens donc! Regarde du haut des cieux, et vois! considère cette vigne! 80.15 (80:16) Protège ce que ta droite a planté, Et le fils que tu t'es choisi!... 80.16 (80:17) Elle est brûlée par le feu, elle est coupée! Ils périssent devant ta face menaçante. 80.17 (80:18) Que ta main soit sur l'homme de ta droite, Sur le fils de l'homme que tu t'es choisi! 80.18 (80:19) Et nous ne nous éloignerons plus de toi. Fais-nous revivre, et nous invoquerons ton nom. 80.19 (80:20) Éternel, Dieu des armées, relève-nous! Fais briller ta face, et nous serons sauvés!
- Chapitre 80 -
80.1 {Au chef de musique. Sur Shoshannim. Témoignage d’Asaph. Psaume.} Berger d’Israël ! prête l’oreille. Toi qui mènes Joseph comme un troupeau, toi qui es assis entre les chérubins, fais luire ta splendeur ! 80.2 Devant Éphraïm, et Benjamin, et Manassé, réveille ta puissance, et viens nous sauver ! 80.3 Ô Dieu ! ramène-nous ; et fais luire ta face, et nous serons sauvés. 80.4 Éternel, Dieu des armées ! jusques à quand ta colère fumera-t-elle contre la prière de ton peuple ? 80.5 Tu leur as fait manger un pain de larmes, et tu les as abreuvés de larmes à pleine mesure. 80.6 Tu as fait de nous un sujet de contestation pour nos voisins, et nos ennemis se moquent [de nous] entre eux. 80.7 Ô Dieu des armées ! ramène-nous ; et fais luire ta face, et nous serons sauvés. 80.8 Tu as transporté d’Égypte un cep ; tu as chassé les nations, et tu l’as planté ; 80.9 Tu as préparé une place devant lui, il a poussé des racines, et a rempli le pays. 80.10 Les montagnes étaient couvertes de son ombre, et ses sarments étaient [comme] des cèdres de *Dieu; 80.11 Il étendait ses pampres jusqu’à la mer, et ses pousses jusqu’au fleuve. 80.12 Pourquoi as-tu rompu ses clôtures, de sorte que tous ceux qui passent le pillent ? 80.13 Le sanglier de la forêt le déchire, et les bêtes des champs le broutent. 80.14 Ô Dieu des armées ! retourne, je te prie ; regarde des cieux, et vois, et visite ce cep, 80.15 Et la plante que ta droite a plantée, et le provin que tu avais fortifié pour toi. 80.16 Elle est brûlée par le feu, elle est coupée ; ils périssent, parce que tu les tances. 80.17 Que ta main soit sur l’homme de ta droite, sur le fils de l’homme que tu as fortifié pour toi : 80.18 Et nous ne nous retirerons pas de toi. Fais-nous revivre, et nous invoquerons ton nom. 80.19 Éternel, Dieu des armées ! ramène-nous ; fais luire ta face, et nous serons sauvés.


[ Lire la suite... ]



Nouveau Testament
01- Matthieu
02- Marc
03- Luc
04- Jean
05- Actes des Apôtres
06- Romains
07- 1 Corinthiens
08- 2 Corinthiens
09- Galates
10- Éphésiens
11- Philippiens
12- Colossiens
13- 1 Thessaloniciens
14- 2 Thessaloniciens
15- 1 Timothée
16- 2 Timothée
17- Tite
18- Philémon
19- Hébreux
20- Jacques
21- 1 Pierre
22- 2 Pierre
23- 1 Jean
24- 2 Jean
25- 3 Jean
26- Jude
27- Apocalypse

Ancien Testament
01- Genèse
02- Exode
03- Lévitique
04- Nombres
05- Deutéronome
06- Josué
07- Juges
08- Ruth
09- 1 Samuel
10- 2 Samuel
11- 1 Rois
12- 2 Rois
13- 1 Chroniques
14- 2 Chroniques
15- Esdras
16- Néhémie
17- Esther
18- Job
19- Psaumes
20- Proverbes
21- Ecclésiaste
22- Cantique des cantiques
23- Ésaïe
24- Jérémie
25- Lamentations de Jérémie
26- Ézéchiel
27- Daniel
28- Osée
29- Joël
30- Amos
31- Abdias
32- Jonas
33- Michée
34- Nahum
35- Habacuc
36- Sophonie
37- Aggée
38- Zacharie
39- Malachie

Bible2000.Net