Bible2000.net Psaumes 119.130 : "La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l'intelligence aux simples."
 
Accueil | Bible | Sujets bibliques | Multimédia | Logiciels | Divers


Selon la Bible, sommes-nous sous la loi et peut-on manger du porc ?

    Cette étude répond à trois questions importantes:
1) un chrétien est-il sous la loi des 10 commandements et sous le reste de la loi de l´Ancienne Alliance ?
2) un chrétien peut-il manger de la viande de porc ? (Ce n´est qu´un exemple de ce qu´on retrouve sous la loi).
3) comment un chrétien doit-il se comporter dans sa conscience aux yeux de Dieu, et devant la conscience de son prochain ?

    L´auteur met en évidence quelques mots grecs (de la langue originale du Nouveau Testament) afin d´aider le lecteur à avoir une meilleure compréhension de certains versets qui sont traités.
    Pour une étude très détaillée sur la question, à savoir si un chrétien est ou non sous la loi de l´Ancienne Alliance et du pourquoi, consultez l´enseignement intitulé: "Pourquoi fallait-il que les chrétiens ne soient plus sous la loi de l´ancienne alliance ?".
Vidéo: Texte + lecture vocale


    Sous la loi de l'ancienne alliance nous lisons qu'il est interdit de manger certaines viandes.

LIVRE DU DEUTÉRONOME:
14.3 Tu ne mangeras aucune chose abominable.
14.4 Voici les animaux que vous mangerez: le boeuf, la brebis et la chèvre;
14.5 le cerf, la gazelle et le daim; le bouquetin, le chevreuil, la chèvre sauvage et la girafe.
14.6 Vous mangerez de tout animal qui a la corne fendue, le pied fourchu, et qui rumine.
14.7 Mais vous ne mangerez pas de ceux qui ruminent seulement, ou qui ont la corne fendue et le pied fourchu seulement. Ainsi, vous ne mangerez pas le chameau, le lièvre et le daman, qui ruminent, mais qui n'ont pas la corne fendue: vous les regarderez comme impurs.
14.8 Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur. Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts.
14.9 Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux: vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles.
14.10 Mais vous ne mangerez d'aucun de ceux qui n'ont pas des nageoires et des écailles: vous les regarderez comme impurs.
14.11 Vous mangerez tout oiseau pur.
14.12 Mais voici ceux dont vous ne mangerez pas: l'aigle, l'orfraie et l'aigle de mer;
14.13 le milan, l'autour, le vautour et ce qui est de son espèce;
14.14 le corbeau et toutes ses espèces;
14.15 l'autruche, le hibou, la mouette, l'épervier et ce qui est de son espèce;
14.16 le chat-huant, la chouette et le cygne;
14.17 le pélican, le cormoran et le plongeon;
14.18 la cigogne, le héron et ce qui est de son espèce, la huppe et la chauve-souris.
14.19 Vous regarderez comme impur tout reptile qui vole: on n'en mangera point.
14.20 Vous mangerez tout oiseau pur.


        Lorsque Jésus est né par Marie, il était sous cette loi de l'ancienne alliance durant toute sa vie terrestre et c'est pourquoi il était tenu de l'accomplir jusqu'à sa mort.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX GALATES:
4.4 ...mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi,...

        Jésus dit qu'il n'est pas venu pour détruire cette loi mais pour l'accomplir. Donc, durant son vivant, Jésus a accompli la loi de l'ancienne alliance sans transgresser un seul commandement. Ici, selon la 'Concordance et index de la bible' (par Jack Cochrane et Germain Chouinard), je donne le numéro du mot grec qui est traduit par le verbe 'accomplir' plus bas (je donne également le code Strong). Il existe au moins deux mots grecs ayant un sens proche et qui sont traduits par le mot français 'accomplir' cité ci-dessous.

ÉVANGILE SELON MATTHIEU:
5.17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir (C:4034 / S:4137).

ÉPÎTRE AUX HÉBREUX:
4.15 ... (Jésus) il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.


        À titre d'exemple, voici deux autres versets dont le mot grec qui est traduit par le mot 'accomplir' est le même mot grec que l'on retrouve dans 'Matthieu 5.17' traduit par 'accomplir'.

ÉVANGILE SELON LUC:
24.44 Puis il leur dit: C'est là ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que s'accomplît (C:4034 / S:4137) tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.

ACTES DES APÔTRES:
3.18 Mais Dieu a accompli (C:4034 / S:4137) de la sorte ce qu'il avait annoncé d'avance par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ devait souffrir.

        Ici, lorsqu'il est parlé de la souffrance de Jésus, il est bien question de la mort que Jésus a soufferte.

ÉPÎTRE AUX HÉBREUX:
2.9 ...Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous.

        Jésus a dit que tant que le ciel et la terre existeront, la loi sera valide jusqu'à ce que tout ce qui est écrit dans la loi le concernant soit accompli. Autrement dit, la loi sera en vigueur JUSQU'À ce que tout ce qui y est écrit en elle soit accompli, et cette affirmation est vraie TANT QUE le ciel et la terre existeront. C'est une façon de dire que le ciel et la terre ne prendront jamais fin avant que tout ce qui doit arriver dans la loi concernant Jésus-Christ soit accompli; et c'est seulement à l'instant où tout serait accompli, que les iotas et les lettres de la loi de l'ancienne alliance prendront fin et pourront disparaître.

ÉVANGILE SELON MATTHIEU:
5.18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, JUSQU'À ce que tout soit arrivé (Version 'Darby' = 'accompli').
5.19 Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.

        Donc, tant que la loi était valide, aucun commandement ne devait être supprimé, et ils devaient être enseigné tel qu'écrit.

        Le verset 18 nous dit que cette loi reste valide JUSQU'À ce que tout soit accompli. Est-ce que tout a déjà été accompli? Oui. Lorsque Jésus est mort sur la croix, toute la loi de l'ancienne alliance a été réalisée en Jésus-Christ.

ÉVANGILE SELON JEAN:
19.30 Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: TOUT EST ACCOMPLI (C:4944 / S:5055). Et, baissant la tête, il rendit l'esprit.

        Dans 'Jean 19.30', lorsque Jésus dit que 'TOUT EST ACCOMPLI', il parlait de tout ce qui était à accomplir dans la loi le concernant; même les sacrifices symbolisaient la mort de Jésus, la loi des dix commandements était accomplie dans le comportement de Jésus, etc. . Par exemple, le mot grec traduit par 'accomplir' dans 'Jean 19.30' est le même mot grec utilisé dans 'Luc 2.39', 'Luc 18.31', 'Jean 20.7', 'Jacques 2.8' et 'Apocalypse 15.1' et qui est traduit par 'accomplir'.

ÉVANGILE SELON LUC:
2.39 Lorsqu'ils eurent accompli (C:4944 / S:5055) tout ce qu'ordonnait la loi du Seigneur, Joseph et Marie retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.

ÉVANGILE SELON LUC:
18.31 Jésus prit les douze auprès de lui, et leur dit: Voici, nous montons à Jérusalem, et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l'homme s'accomplira (C:4944 / S:5055).

LIVRE DE L'APOCALYPSE DE JEAN:
20.7 Quand les mille ans seront accomplis (C:4944 / S:5055), Satan sera relâché de sa prison.

ÉPÎTRE DE JACQUES:
2.8 Si vous accomplissez (C:4944 / S:5055) la loi royale, selon l'Écriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

LIVRE DE L'APOCALYPSE DE JEAN:
15.1 -Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit (C:4944 / S:5055) la colère de Dieu.

        Donc, 'Matthieu 5.18' montre qu'il était possible que la loi disparaisse lorsque tout ce qu'elle dit serait accompli. Mais vue que la bible dit que Jésus a accompli et réalisé toute la loi de l'ancienne alliance, cela signifie que cette loi n'a désormais plus sa raison de continuer à exister puisque son accomplissement a été réalisé en Jésus-Christ, et de ce fait la loi a pris fin à la mort de Jésus-Christ sur la croix car c'est là que tout a été accompli et réalisé. À partir de la mort de Jésus-Christ sur la croix, c'est une nouvelle alliance qui débuta, l'ancienne alliance à laquelle appartenaient les commandements de la loi n'avait désormais plus de raison d'être.

ÉVANGILE SELON LUC:
22.20 Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

ÉPÎTRE AUX HÉBREUX:
8.13 En disant: une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître.

        De cette manière aussi, lorsque Jésus a parlé de faire une nouvelle alliance en son sang, il démontra que l'ancienne alliance était sur le point de disparaître à sa mort, puisque c'est à sa mort qu'a débuté la nouvelle alliance. Donc, la nouvelle a remplacé l'ancienne; l'ancienne n'est plus sinon elle ne serait pas ancienne et la nouvelle ne serait pas nouvelle. Donc, les choses sont changées depuis que Jésus-Christ est mort sur la croix.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
10.4 car Christ est la fin de la loi,...

        Donc, si par la mort de Jésus Christ, la loi a pris fin, c'est que les croyants ne sont plus sous cette loi car elle n'est plus puisqu'elle appartenait à l'ancienne alliance, et l'ancienne alliance n'est plus depuis la mort de Jésus-Christ.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
5.8 ... Christ est mort pour nous.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
7.6 Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts...

        Si nous ne sommes plus sous cette loi, alors la loi ne nous donne plus d'ordre, puisque la loi dicte les choses seulement à ceux qui sont sous la loi.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
3.19 Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, ...

        Donc, tous ceux pour qui Jésus est mort en prenant leur place, sont dégagés de la loi. Jésus est mort pour eux, et par conséquent, Dieu regarde les croyants comme s'ils avaient été mort sur la croix puisque Jésus a subit la pêne de mort à leur place à cause de leurs péchés. Donc, si un croyant est considéré comme mort, alors il n'est plus sous la loi de l'ancienne alliance. Si on est plus sous l'ancienne alliance, alors on n'est plus sous les commandements qui appartiennent à cette ancienne alliance, y compris le commandement qui interdit de manger du porc, etc. .

ÉPÎTRE AUX HÉBREUX:
9.15 Et c'est pour cela qu'il est le médiateur d'une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l'héritage éternel qui leur a été promis.
9.16 Car là où il y a un testament (litt.: alliance), il est nécessaire que la mort du testateur (du contractant) soit constatée.
9.17 Un testament (litt.: alliance), en effet, n'est valable qu'en cas de mort, puisqu'il n'a aucune force tant que le testateur (le contractant) vit.

        Ces versets nous montrent que celui (Jésus) qui a contracté la première alliance est mort et par conséquent cette ancienne alliance a pris fin pour qu'ainsi une nouvelle alliance soit valide. Donc, en mourrant, Jésus a mis fin à la première alliance qui comportait plein de commandements, et la nouvelle alliance a débuté par cette même mort sur la croix.

ÉVANGILE SELON LUC:
22.20 ...Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

        Maintenant, nous savons que Jésus a effacé la loi de l'ancienne alliance en la clouant à la croix avec lui lorsqu'il est mort il y a 2000 ans environ. La loi et celui qui l'a donné sont UN; donc la loi a pris fin avec celui qui l'avait contractée et qui est mort sur la croix. Il en est ainsi, d'un mari qui est mort; il ne peut plus donner d'ordre à sa femme.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
7.2 Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.
7.3 ...mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre.
7.4 De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.

        Ainsi, les croyants doivent maintenant se comporter comme s'ils avaient été eux-mêmes mort avec Jésus sur la croix il y a 2000 ans, et comme s'ils vivaient maintenant dans le ciel puisque Jésus, qui est dans le ciel, est ressuscité pour eux, il a pris leur place en tout. Donc, les croyants ne sont plus sous les commandements de la loi de l'ancienne alliance.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX COLOSSIENS:
2.14 il a effacé l'acte (de la loi) dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix;
2.16 Que personne donc ne vous juge AU SUJET DU MANGER ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats:
2.17 c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.
2.20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes:
2.21 Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas!
2.22 préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes?
2.23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.
3.1 -Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.
3.2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.
3.3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

        Les croyants sont appelés à agir par l'Esprit de Dieu au dedans d'eux afin de désormais porter du fruit pour Dieu (Galates 5.22); ils ont reçu l'Esprit de Dieu à leur conversion.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX GALATES:
5.16 Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.
5.22 Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;
5.23 la loi n'est pas contre ces choses.

        Ainsi, tout en n'étant pas sous la loi de l'ancienne alliance, nous pouvons accomplir la justice que la loi témoignait sous l'ancienne alliance. Cette justice est accomplis par l'Esprit de Dieu au travers du croyant et non par un effort personnel à suivre la lettre de la loi qui nous dit d'obéir par notre propre force. Nous devons marcher non par notre propre force en obéissant à la loi de l'ancienne alliance mais nous devons marcher par l'Esprit du Dieu vivant en nous.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
8.4 et cela afin que la justice de la loi soit accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'Esprit.

        Les croyants ne doivent plus obéir à Dieu par les lettres écrites dans la loi de l'ancienne alliance mais plutôt par l'Esprit Saint qui veux que nous agissions en conformité selon sa volonté de ne pas faire le mal, donc selon l'amour que Dieu veut répandre au travers nous pour les autres.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX ÉPHÉSIENS:
5.2 et marchez dans l'amour, comme aussi le Christ nous a aimés et s'est livré lui-même pour nous, comme offrande et sacrifice à Dieu, en parfum de bonne odeur.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
5.5 Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a été donné.

        Les dix commandements de l'ancienne alliance font aussi partis de la loi de l'ancienne alliance dont nous avons été dégagée. Pour nous en convaincre, l'apôtre Paul nous donne l'exemple du 'TU NE CONVOITERAS POINT'.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
7.6 Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.
7.7 Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point.
7.8 Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort.

        Donc, en marchant par l'Esprit de Dieu, les croyants sont eux-mêmes une lettre écrite; Dieu écrit sa volonté dans nos coeurs par Son Esprit Saint, et maintenant; ce n'est plus la lettre des dix commandements écrites sur des tables de pierres appartenant à l'ancienne alliance qui nous dictes notre conduite mais l'Esprit du Dieu vivant; nous sommes maintenant sous un nouveau régime.

SECONDE ÉPÎTRE DE PAUL AUX CORINTHIENS:
3.3 Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les coeurs.
3.6 Il nous a aussi rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'Esprit; car la lettre tue, mais l'Esprit vivifie.
3.7 Or, si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux, au point que les fils d'Israël ne pouvaient fixer les regards sur le visage de Moïse, à cause de la gloire de son visage, bien que cette gloire fût passagère,
3.8 combien le ministère de l'Esprit ne sera-t-il pas plus glorieux!
3.9 Si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère de la justice est de beaucoup supérieur en gloire.

        Ce sont maintenant les vrais croyants (Juifs et non Juifs) qui désormais sont l'Israël de Dieu et non ceux qui sont de la descendance charnelle d'Abraham.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
9.6 Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël,...

ÉPÎTRE DE PAUL AUX GALATES:
6.16 Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu!

        Les croyants sont maintenant la maison d'Israël, c'est à dire la famille d'Israël, et par conséquent ils sont la famille de Dieu, donc l'Israël de Dieu.

ÉPÎTRE AUX HÉBREUX:
8.10 Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.

        Ceci étant dit, Dieu veut que tous les vrais croyants agissent par la foi en Lui en gardant une bonne conscience envers Dieu.

PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PAUL À TIMOTHÉE:
1.5 Or la fin de l'ordonnance, c'est l'amour qui procède d'un coeur pur et d'une bonne conscience et d'une foi sincère,

ÉPÎTRE AUX HÉBREUX:
13.18 Priez pour nous, car nous croyons que nous avons une bonne conscience, désirant de nous bien conduire en toutes choses.

        Il est donc important pour les croyants, lorsqu'ils mangent de la viande, qu'ils le fassent par la foi que cela n'est pas péché, donc en gardant une bonne conscience devant Dieu; sinon leur foi s'éloignerait et il feraient naufrage en s'éloignant de la foi.

PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PAUL À TIMOTHÉE:
1.19 ...gardant la foi et une bonne conscience, que quelques-uns ayant rejetée, ils ont fait naufrage quant à la foi ;...

        Donc, même si Dieu permet que nous mangions n'importe quelle viande, cela ne veut pas dire que le croyant le comprend bien et qu'il en soit certain pour autant, si celui-ci a des doutes sur la chose.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
14.23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché.

        Donc, si un croyant mange du porc en pensant que Dieu ne veut pas, alors ce croyant pèche contre Dieu puisque ce croyant pense que le porc est impur dans le sens que c'est un péché d'en manger.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
14.14 Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, et qu'une chose n'est impure que pour celui qui la croit impure.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
14.5 Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.

        Pour avoir une pleine conviction (donc la foi sur un sujet quelconque) on doit être persuadé de ce que Jésus-Christ nous montre sur ce sujet.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
10.17 Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ.

        Regardons ce que Jésus et certains de ses apôtres ont à nous dire sur le sujet.

ÉVANGILE SELON MATTHIEU:
15.11 Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme.
15.17 Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, puis est jeté dans les lieux secrets?
15.18 Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme.
15.19 Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

        Dans les derniers jours (donc dans notre siècle), des gens enseigneront qu'il est mal de manger telle ou telle viande, et ils induiront ainsi des gens en erreur.

PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PAUL À TIMOTHÉE:
4.1 -Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
4.2 par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,
4.3 prescrivant de ne pas se marier, et de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.
4.4 Car TOUT CE QUE DIEU A CRÉÉ EST BON, et RIEN ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces,
4.5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière.

        Regardons de plus près pourquoi tous les aliments que Dieu a créés sont bons. À l'apôtre Pierre qui ne comprenait pas encore qu'il pouvait manger de tout, Dieu lui a donné la vision d'une nappe contenant tous les animaux; et Dieu lui dit de les tuer et de les manger. Gardons à l'esprit qu'avant la mort de Jésus-Christ il était interdit à un Juif de se lier avec un non Juif qui n'avait pas le même Dieu; ces non Juifs (Grecs, païens, etc.) étaient considérés comme des impurs. Au début, des croyants Juifs pensaient que seul les Juifs pouvait être pardonné par Dieu lorsqu'ils se repentaient et se convertissaient à Dieu par Jésus-Christ, mais Dieu a montré à Pierre que cette grâce du pardon est aussi offert aux païens (c'est à dire aux non Juifs, aux Grecs, donc à ceux des nations).

ACTES DES APÔTRES:
11.1 -Les apôtres et les frères qui étaient dans la Judée apprirent que les païens avaient aussi reçu la parole de Dieu.
11.2 Et lorsque Pierre fut monté à Jérusalem, les fidèles circoncis lui adressèrent des reproches,
11.3 en disant: Tu es entré chez des incirconcis, et tu as mangé avec eux.
11.4 Pierre se mit à leur exposer d'une manière suivie ce qui s'était passé.
11.5 Il dit: J'étais dans la ville de Joppé, et, pendant que je priais, je tombai en extase et j'eus une vision: un objet, semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, descendait du ciel et vint jusqu'à moi.
11.6 Les regards fixés sur cette nappe, j'examinai, et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles, et les oiseaux du ciel.
11.7 Et j'entendis une voix qui me disait: Lève-toi, Pierre, tue et mange.
11.8 Mais je dis: Non, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d'impur n'est entré dans ma bouche.
11.9 Et pour la seconde fois la voix se fit entendre du ciel: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.
11.10 Cela arriva jusqu'à trois fois; puis tout fut retiré dans le ciel.
11.11 Et voici, aussitôt trois hommes envoyés de Césarée vers moi se présentèrent devant la porte de la maison où j'étais.
11.12 L'Esprit me dit de partir avec eux sans hésiter. Les six hommes que voici m'accompagnèrent, et nous entrâmes dans la maison de Corneille.
11.13 Cet homme nous raconta comment il avait vu dans sa maison l'ange se présentant à lui et disant: Envoie à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre,
11.14 qui te dira des choses par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison.
11.15 Lorsque je me fus mis à parler, le Saint Esprit descendit sur eux, comme sur nous au commencement.
11.16 Et je me souvins de cette parole du Seigneur: Jean a baptisé d'eau, mais vous, vous serez baptisés du Saint Esprit.
11.17 Or, puisque Dieu leur a accordé le même don qu'à nous qui avons cru au Seigneur Jésus Christ, pouvais-je, moi, m'opposer à Dieu?
11.18 Après avoir entendu cela, ils se calmèrent, et ils glorifièrent Dieu, en disant: Dieu a donc accordé la repentance AUSSI AUX PAÏENS, afin qu'ils aient la vie.

        Voici les faits lorsque l'apôtre Pierre a eu cette vision, et ce qu'il a compris de cette vision de la nappe contenant tous les animaux

ACTES DES APÔTRES:
10.9 Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu'ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.
10.10 Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu'on lui préparait à manger, il tomba en extase.
10.11 Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s'abaissait vers la terre,
10.12 et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.
10.13 Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, tue et mange.
10.14 Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de SOUILLÉ ni d'IMPUR.
10.15 Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui: Ce que DIEU A DÉCLARÉ PUR, ne le regarde PAS comme SOUILLÉ.
10.16 Cela arriva jusqu'à trois fois; et aussitôt après, l'objet fut retiré dans le ciel.
10.28 Vous savez, leur dit-il, qu'il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d'entrer chez lui; mais DIEU M'A APPRIS À NE REGARDER AUCUN HOMME COMME SOUILLÉ ET IMPUR.

        Par cette vision, Pierre a APPRIS que les animaux impurs, qu'il considérait comme SOUILLÉS, symbolisaient toutes les personnes de la planète qui ne sont pas de la race d'Israël selon la chair. Auparavant, il était interdit à un Juif de se lier à un non Juif, et Dieu lui a montré qu'il n'y a désormais plus de différence entre Juifs et non Juifs lorsque ceux-ci sont croyants en Jésus-Christ, car en Jésus-Christ il n'y a plus de distinction.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX GALATES:
3.28 Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus Christ.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX COLOSSIENS:
3.11 Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.

        Voici ce que l'apôtre Pierre dit plus tard à d'autres croyants concernant le fait que Dieu ne fait plus de différence entre les païens (les non Juifs) et les Juifs, car tous peuvent être sauvés en Jésus-Christ s'ils se repentent et se convertissent à Dieu.

ACTES DES APÔTRES:
15.6 Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire.
15.7 Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, LES PAÏENS entendissent la parole de l'Évangile et qu'ils crussent.
15.8 Et Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint Esprit comme à nous;
15.9 il n'a fait aucune différence entre nous et eux, ayant PURIFIÉ leurs coeurs par la foi.

        Nous voyons donc, que les païens qui étaient considérés comme IMPURS peuvent aussi être PURIFIÉS par la foi en Jésus-Christ, s'ils se repentent et se convertissent à Dieu par Jésus-Christ; les deux ('païens, les incirconcis' et 'Juifs, les circoncis') font désormais partie d'un même corps (celui de Jésus) par la foi en Jésus-Christ.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX ÉPHÉSIENS:
2.8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
2.11 C'est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme,
2.12 souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.
2.13 Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.
2.14 Car il est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié,
2.15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,
2.16 et de les réconcilier, l'un et l'autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l'inimitié.
2.17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près;
2.18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.
2.19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.

        Cette bonne nouvelle, pour les gens de tous les pays, a été longtemps annoncée à Abraham par Dieu.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX GALATES:
3.8 Aussi l'Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham: Toutes les nations seront bénies en toi!

ÉPÎTRE DE PAUL AUX GALATES:
3.13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi (la mort que nous méritions), étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois, -
3.14 afin que la bénédiction d'Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus Christ, et que nous reçussions par la foi l'Esprit qui avait été promis.

        Maintenant que nous savons que Dieu nous donne la liberté de manger du porc, etc., il est important de respecter les croyants qui n'ont pas encore cette conviction dans leur coeur et qui croient pécher s'ils mangent du porc, etc.

ÉPÎTRE DE PAUL AUX GALATES:
5.13 Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par l'amour, serviteurs les uns des autres.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
14.1 -Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions.
14.2 Tel croit pouvoir manger de tout: tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes.
14.3 Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l'a accueilli.
14.6 ... celui qui ne mange pas, c'est pour le Seigneur qu'il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu.
14.13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d'achoppement ou une occasion de chute.
14.14 Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, et qu'une chose n'est impure que pour celui qui la croit impure.
14.15 Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l'amour: ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort.
14.16 Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie.
14.17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.
14.20 Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. À la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement.
14.21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.
14.22 Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu'il approuve!
14.23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché.

        Donc, on comprend bien que si, par exemple, un croyant invite un autre croyant à manger chez lui, et que ce croyant qu'il invite pense que manger du porc est péché, alors le croyant qui l'invite doit le respecter et ne pas lui offrir du porc à manger à sa table. Car l'invité pourrait se sentir obligé d'en manger pour ne pas déplaire à celui qui l'a invité et ainsi cet invité pécherait contre Dieu dans sa conscience, car sa conscience ne lui permet pas de manger du porc en toute liberté devant Dieu, même si Dieu ne lui interdit pas de manger du porc; car en mangeant quelque chose qu'il croit être mal de manger, en son coeur il désobéit à Dieu (il ne marche pas en bonne conscience) et il ne marche pas par la foi puisqu'il n'a pas une pleine conviction de ce qu'il fait, il n'a pas encore la connaissance de ce que Dieu dit sur ce sujet.

ÉPÎTRE DE PAUL AU ROMAINS:
14.23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché.

        L'apôtre Paul nous donne un autre exemple d'agir par la foi dans ce que nous mangeons. Une viande sacrifiée aux idoles est toujours une viande venant d'un animal que Dieu a créé; et si on mange cette viande comme appartenant à l'idole alors on pèche, mais si on mange cette viande comme venant de Dieu et non comme venant d'un faux dieu quelconque que l'idole représente alors on ne pèche pas. Il faut donc respecter la conscience des autres et ne pas faire de notre liberté une cause de chute dans le péché pour notre prochain qui nous voit faire.

PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PAUL AUX CORINTHIENS:
8.1 -Pour ce qui concerne les viandes sacrifiées aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance. -La connaissance enfle, mais l'amour édifie.
8.4 Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu.
8.5 Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs,
8.6 néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
8.7 Mais cette connaissance n'est pas chez tous. Quelques-uns, d'après la manière dont ils envisagent encore l'idole, mangent de ces viandes comme étant sacrifiées aux idoles, et leur conscience, qui est faible, en est souillée.
8.8 Ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu: si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus; si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins.
8.9 Prenez garde, toutefois, que votre liberté ne devienne une pierre d'achoppement pour les faibles.
8.10 Car, si quelqu'un te voit, toi qui as de la connaissance, assis à table dans un temple d'idoles, sa conscience, à lui qui est faible, ne le portera-t-elle pas à manger des viandes sacrifiées aux idoles?
8.11 Et ainsi le faible périra par ta connaissance, le frère pour lequel Christ est mort!
8.12 En péchant de la sorte contre les frères, et en blessant leur conscience faible, vous péchez contre Christ.
8.13 C'est pourquoi, si un aliment scandalise mon frère, je ne mangerai jamais de viande, afin de ne pas scandaliser mon frère.

        À l'époque de l'apôtre Paul, les Juifs, qui ne croyaient pas encore en Jésus-Christ mais qui suivaient toujours la loi de l'ancienne alliance, ne mangeaient pas d'animaux étouffés ni du sang, car la loi de l'ancienne alliance leur interdisait. C'est pourquoi, à un moment donné, des croyants en Jésus-Christ se sont mis d'accords pour ne pas en manger afin de faire en sorte d'éviter que les non croyants Juifs croient que les croyants en Jésus-Christ pèchent s'ils les voient en manger. Car bien que les croyants aient la liberté d'en manger sans péché, le but est de faire que les non croyants Juifs se convertissent à Jésus-Christ lorsqu'ils sont évangélisés. La nourriture qu'ils voient manger par les croyants en Jésus-Christ ne doit pas être un obstacle à leur conversion à Dieu par Jésus-Christ; donc le but étant que cette nourriture que les croyants on le droit de manger n'empêche pas les Juifs non croyants de se convertir à Jésus-Christ.
        Donc, la raison de cette décision de la part de ces croyants en Jésus-Christ n'est pas parce qu'il est mal de manger des viandes sacrifiées aux idoles, du sang et des animaux étouffés, mais au contraire, parce qu'il est important pour eux (les croyants) de faire en sorte qu'il n'y ait pas d'obstacle pour la conversion des Juifs non croyants qui regardent ce que les croyants en Jésus-Christ mangent. Car si un non croyant croit que ce croyant pèche lorsqu'il mange du porc, alors ce non croyant risque de ne pas croire au message de Jésus-Christ lorsque ce croyant lui en parlera, et cela serait un obstacle à ce que ce non croyant se repente et se convertisse à Dieu par Jésus-Christ afin d'être sauvé et pardonné par Dieu. Dans ce cas, le sacrifice pour le croyant de ne pas manger du porc, est pour plaire à Dieu dans l'espérance qu'une âme puisse être sauvée.

ACTES DES APÔTRES:
15.19 C'est pourquoi je suis d'avis qu'on ne crée pas des difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu,
15.20 mais qu'on leur écrive de s'abstenir des souillures des idoles, de l'impudicité, des animaux étouffés et du sang.
15.21 Car, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu'on le lit tous les jours de sabbat dans les synagogues.
15.27 Nous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous annonceront de leur bouche les mêmes choses.
15.28 Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne vous imposer d'autre charge que ce qui est nécessaire,
15.29 savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Adieu.

ACTES DES APÔTRES:
21.25 A l'égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité.

        En résumé, Dieu nous appelle à marcher dans l'amour envers notre prochain, qu'il soit croyant ou non croyant; et que rien ne soit une occasion d'empêcher les non croyants de se convertir à Dieu par Jésus-Christ.

PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PAUL AUX CORINTHIENS:
10.23 Tout est permis, mais tout n'est pas utile; tout est permis, mais tout n'édifie pas.
10.24 Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d'autrui.
10.25 Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience;
10.26 car la terre est au Seigneur, et tout ce qu'elle renferme.
10.27 Si un non-croyant vous invite et que vous vouliez aller, mangez de tout ce qu'on vous présentera, sans vous enquérir de rien par motif de conscience.
10.28 Mais si quelqu'un vous dit: Ceci a été offert en sacrifice! n'en mangez pas, à cause de celui qui a donné l'avertissement, et à cause de la conscience.
10.29 Je parle ici, non de votre CONSCIENCE, mais de CELLE DE L'AUTRE. Pourquoi, en effet, ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère?
10.30 Si je mange avec actions de grâces, pourquoi serais-je blâmé au sujet d'une chose dont je rends grâces?
10.31 Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu.
10.32 Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l'Église de Dieu,
10.33 de la même manière que moi aussi je m'efforce en toutes choses de complaire à tous, cherchant, non mon avantage, mais celui du plus grand nombre, afin qu'ils soient sauvés.



Que Dieu vous bénisse.

r.h.


- Fin de l´étude -





Bible2000.Net