EnglishEspañolItalianoDeutsch
Jean 3.16: Car Dieu a tant aimé le monde (c'est-à-dire 'toi') qu'il a donné son Fils unique (mort à ta place) afin que quiconque (si toi) croit en lui ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle.
Bible2000.net
Accueil | Bible | Sujets bibliques | Multimédia | Logiciels | Divers

'Sujets bibliques' / 'Enseignements' / 'Qu'est-ce que la vraie Bible ?'

Enseignements | Mots originaux bibliques | Prophéties | Versets | Discussions | Autres





Qu'est-ce que la vraie Bible ?

Cet enseignement tente d´expliquer ce qu´est la bible, d´où ses écritures proviennent, que sont des manuscrits, etc.
Vidéo: Texte + lecture vocale



    Nous devons dire que la bible est un livre composée de plusieurs livres ou lettres qui, au début, ont été trouvés par-ci et par-là et rassemblés ensemble pour en faire qu´un seul livre qu´on appelle aujourd´hui la "
Bible". La bible est composé de ce qu´on appelle le Nouveau Testament et l´Ancien Testament.

     Le Nouveau testament comprend 27 livres (les 4 évangiles: Matthieu, Marc, Luc et Jean; le livre des Actes; les 21 épîtres (ou lettres) et l´Apocalypse) qui ont été réunis ensemble. À l´origine, ces livres auraient tous été écris en grec.

     La langue grecque du Nouveau testament est appelée Koinê ou langue commune. Ces livres originaux du N.T. (Nouveau testament) sont appelés autographes parce qu´ils ont été écrits de première main. Ces autographes de la bible sont des manuscrits, (du latin: manu scriptus, écrit à la main). Aujourd´hui, il n´existerait plus aucun manuscrit original, mais seulement des copies venant de ceux-ci.

     Il existe actuellement plusieurs centaines de manuscrits, copies venant des originaux, écrits en onciaux (majuscules), et en cursifs (minuscules). Parmi les plus anciens manuscrits grecs du N.T., on retrouve les trois suivants: (le vaticanus, du quatrième siècle), (le Sinaïticus, du quatrième siècle), (et l´Alexandrinus, du cinquième siècle).

     Dans l´ensemble des manuscrits grec du N.T. que l´on possède aujourd´hui, on y retrouve des variantes, c´est-à-dire des différences de mots ou de textes qui existent d´un manuscrit à l´autre. Ces variantes sont très minimes en comparaison de l´ensemble. Par exemple, ces variantes peuvent avoir été, lors d´une copie, le résultat de mots oubliés ou enlevés volontairement. Ce peut avoir été aussi des mots ajoutés volontairement au texte précédent pour tenter de l´expliquer. Ou encore, des notes explicatives venant d´un copiste antérieur auraient été ajoutées dans la marge du texte grec, et par la suite un autre copiste les aurait ajoutées par erreur au texte lors de sa copie, pensant que ces notes étaient des mots que le copiste antérieur avait oublié d´insérer dans le texte et qui par la suite ce même copiste les auraient ajoutées dans la marge de son texte.

     Voici un exemple d´une variante en 1 Jn 5.7,8; certaines versions ajoutent les mots suivants qui sont entre crochets: "Car il y en a trois qui rendent témoignage [dans le ciel: le Père, la Parole et l´Esprit-Saint. Et ces trois sont un. Et il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre:] l´Esprit, l´eau et le sang, et les trois sont d´accord."

     Le texte entre crochets ne se trouve dans aucun manuscrit grec datant d´avant le quinzième siècle. Les deux seuls manuscrits grec qui contiennent cette variante en 1 Jn 5.7,8, sont du quinzième et du seizième siècle.

     Dans ses deux premières éditions du N.T. grec imprimées en 1516 et en 1519, Érasme ne fit pas figurer cette variante, mais il l´ajouta dans sa troisième édition en l´an 1522, d´où cette variante passa dans la troisième édition du texte grec de Robert Estienne en 1550, qui devint le textus receptus (texte reçu).

     Le texte reçu servit de base, par exemple, pour la Version autorisée de 1611 (la version du roi Jacques: Authorized King James Version). J.N. Darby dit ceci de cette variante en 1 Jn 5.7,8: "Ces mots, comme chacun sait, ont été introduits ici sans que l´autorité des manuscrits vienne aucunement les appuyer." Or on dit de cette variante en 1 Jn 5.7,8, que ce sont des paroles qui ont été ajoutées au texte original, et qui sont rejetées par la majorité.

     A l´époque où les manuscrits originaux du N.T. (ou autographes) ont été écrits, l´alphabet grec (Koinê) ne contenait que des lettres majuscules appelées onciales, au nombre de 24. Ce n´est qu´au IXe siècle après Jésus Christ que sont apparut les lettres cursives (ou minuscules). Les manuscrits originaux du N.T. étaient écris en n´ayant aucun espace entre les mots et souvent ni entre les phrases. Il n´y avait pas non plus de division en verset et en chapitre, car ceux-ci ont été ajoutés en l´an 1551 par l´imprimeur et éditeur Robert Estienne de Paris. Même les accents et la ponctuation ont été ajoutés plus tard, ce qui fait qu´on pourrait quelquefois ponctuer une même phrase de différentes façons et ainsi en changer quelquefois le sens. La ponctuation comprend: la virgule (,), le point (.), le point-virgule (;) qui sert de point d´interrogation, et le point en haut (´) qui sert de point-virgule.

     Concernant l´Ancien Testament il a été écrit en hébreux sauf quelques passages en araméen. Comme le Nouveau testament le livre de l´Ancien Testament est constitué à partir de plusieurs livres ou lettres qui ont été rassemblés en un seul volume (39 en tout pour l´A.T.). Mais certains traducteurs ajoutent encore quelques livres de plus dans l´A.T. qui sont absent du canon Juif, qui ne sont pas cités par Jésus lui-même et qui sont appelés "apocryphe".

     Ainsi donc la bible (écrite à l´origine en hébreux, en araméen et en grec) a été traduite en plusieurs langues pour que nous puissions la lire. Plusieurs personnes dans l´histoire l'ont traduite dans leur propre langue ce qui fait que d´un traducteur à l´autre ils peuvent quelquefois employer des mots différents pour vouloir dire la même choses, car quelquefois un même mot peut avoir plusieurs synonymes tout en n´ayant aucun équivalent exact dans une autre langue, d´où les différentes sortes de versions de la bible qui ont pour but de rendre accessible le contenu de la bible dans une autre langue.


- Fin de l´étude -





 
Bible2000.Net