Bible2000.net Psaumes 119.130 : "La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l'intelligence aux simples."
 
Accueil | Bible | Sujets bibliques | Multimédia | Logiciels | Divers



Mes commentaires affichés sur le site Youtube "Theoloji" de "Benjamin Calmant".



    Plusieurs de mes commentaires laissés sous quelques-unes des vidéos de "Benjamin Calmant" de son site Youtube "Theoloji" ; il est "Adventiste du 7e jour".
     J'explique que les croyants ne sont pas sous la loi des 10 commandements et que les apôtres Paul et Pierre nous montrent que Jésus a déclaré "PUR" tous animaux et qu'ils peuvent tous être mangés. J'explique aussi que le chrétien n'est pas sous le 4e commandement d'observer le jour du sabbat (le repos le samedi). Etc.


1) Mes commentaires sous la vidéo intitulée: "On vous trompe sur le porc et les animaux impurs"
.
1a)  Jésus nous a libéré de la loi et des 10 commandements ...
1b)  Pour ceux et celles qui pensent que Dieu n'a jamais voulu que l'homme mange de la viande ...
1c)  Dieu a déclaré PUR tous les animaux et qu'on peut les manger ...

2)
Mes commentaires sous la vidéo intitulée: "Peut-on avoir une relation sexuelle avant le mariage ?".
2a)  Isaac s'est-il marié en couchant avec Rebecca ?
2b)  Quand Adam et Ève sont-ils devenus une seule chair ?
2c)  Explication de l'expression "une seule chair" et du mariage.

3) Mes commentaires sous la vidéo intitulée: "[REACTION] réponse à @OETV, la chaîne au service de l'Evangile sur le #sabbat".
3a)  Explication du vrai sabbat en "Hébreux 3 et 4" en rapport avec le pays de Canaan.
3b)  La loi (donnée aux Israélites) menait à un Sauveur (Jésus) ; elle est pour les méchants ; elle (et son sabbat) a pris fin avec la mort de Jésus. Que sont les commandements de Jésus ? etc.
3c)  Pourquoi Jacques  mentionne la loi ? La loi condamne à mort son transgresseur. Nous sommes dans une autre Création. Etc.
3d)  En "Romains 7", explication d'un Juif sans cesse condamné sous la loi, et pourquoi elle devait prendre fin. Jésus est venu accomplir la loi, puis elle a pris fin avec sa mort. Pourquoi ? La "loi du péché", "la loi du péché et de la mort", la "loi de Dieu", la "loi de l'intelligence", la "loi de l'Esprit de Vie", l'Onction. Pourquoi il n'y a plus de condamnation pour le chrétien ? Etc.
3e)  Étant dégagé de la loi : quel est le but ? Ce qui arrive si un chrétien se laisse aller longtemps dans le péché.
3f)  C'est quoi le repos de Dieu dans lequel on doit entrer ? La signification du 7e jour concernant le sabbat. Les 10 commandements dans l'arche (de l'Alliance) laquelle était dans le temple du corps de Jésus qui a été détruit à la croix.
3g)  L'arche. En Jésus, que signifie ne pas travailler le "7e jour" ? Incompatibilité entre suivre les commandements sur les tables de pierre et vivre de la loi écrite par le doigt de Dieu sur les tables de chair dans notre coeur. Exemple du travail interdit dans le sabbat actuel de Dieu en Jésus. Quelle est l'oeuvre dont Jésus s'est reposé ? Etc.
3h)  Ma 1re réponse à "VAM" sur la loi (sur plusieurs versets).
3i)  Ma 2e réponse à "VAM" sur la loi (sur plusieurs versets).
3j)  Ma 3e réponse à "VAM" sur la loi (sur plusieurs versets).
3k)  Ma 4e réponse à "VAM" sur la loi (sur plusieurs versets).
3L)  Ma 5e réponse à "VAM" sur la loi. Le feu sur la terre. Nouvelle terre = terre renouvelée.
3m)  Ma 6e réponse à "VAM" sur la loi, etc.
3n)  Ma 1re réponse à "élodie" sur la loi : les fêtes, nouvelles lunes, etc. (Colossiens 2.17)
3o)  Mes 2 réponses à "Pascal Steeland" sur la loi, le sabbat, les fêtes, etc.

4)
Mes commentaires sous la vidéo intitulée: "Le dragon, la bête et le faux prophète d'Apocalypse 12 et 13 : analyse narrative (part. 1 / 2)".
4a)  Interprétation : bêtes, têtes, sa blessure, la grande ville (prostituée) et son règne et sa destruction future. Déménagement du siège de l'ONU.
4b)  Interprétation : cornes, faux prophète, feu descendant du ciel, l'homme impie (antichrist), etc.

5)
Mes commentaires sous la vidéo intitulée: "Le dragon, la bête et le faux prophète d'Apocalypse 12 et 13 : interprétation (part. 2 / 2)".
5a)  Ma réponse à "Olivier Couraud": l'abomination de la désolation ne sera pas le 2 décembre 2023.

6)
Mes commentaires sous la vidéo intitulée: "JE VOUS DIT TOUT sur la Trinité. Les pour, les contre, et du bonus ...".
6a)  Révélation : Dieu dédoublé. Trois personnes : Père, Fils et Saint-Esprit.
6b)  Ma réponse à "Simon Marc": l'Esprit sous la FORME d'une colombe, etc.
6c)  Ma réponse à "Chris Kokito": le parler en langue c'est de la louange à Dieu, etc.
6d)  Ma réponse à "Fuentes Danielle": révélation et explication de la VRAIE Trinité.

Vous pouvez vérifier tous les versets cités en vous servant du logiciel gratuit BIBLATI.



1) COMMENTAIRES SOUS LA VIDÉO INTITULÉE : "On vous trompe sur le porc et les animaux impurs".

1a)

    Paul nous dit en "Romains 7.4 à 7" que nous ne sommes plus sous la loi des 10 commandements (il cite le "Tu ne convoiteras pas", en exemple de cette loi à laquelle il nous dit être dégagée).

Romains ( Darby 1872 ) :
7.4     "..vous avez été mis à mort à la loi par le corps du Christ,...
7.6     ...maintenant nous avons été déliés de la loi, étant morts...
7.7     Que dirons-nous donc ? La loi est-elle péché ? - Qu'ainsi n'advienne ! Mais je n'eusse pas connu le péché, si ce n'eût été par la loi ; car je n'eusse pas eu conscience de la convoitise, si la loi n'eût dit : "Tu ne convoiteras point". "

   Plus loin dans ce chapitre 7, il explique que la sentence de mort était attachée à cette loi des 10 commandements de l'Ancienne Alliance.

Romains 7.11: "Car le péché, ayant trouvé une occasion par le commandement, me séduisit, et PAR LUI me tua."

   C'est pourquoi il fallait maintenant être sous un nouveau régime (une nouvelle loi, un nouveau principe), celui de l'Esprit qui nous donne la vie (en ne nous condamnant plus du tout à mort, mais maintenant Dieu chatie celui qu'il aime, ses fils pour les redresser). Le régime nouveau de l'Esprit nous a dégagé du premier régime du péché qui donnait la mort par la loi des 10 commandements, à ceux qui l'ont transgressée, nous tous. En ayant été transféré de ce premier régime vers le 2e régime, on a ainsi été libéré de ce 1er régime qui donnait la mort. Par notre mort AVEC Jésus on a changé de monde, de royaume.

Colossiens 1.13: "[Dieu] qui nous a DÉLIVRÉS de la puissance des ténèbres et nous a TRANSPORTÉS dans le royaume du Fils de son amour,"

Colossiens 2.20:  "Si vous êtes morts avec Christ ...pourquoi, comme si vous viviez dans le monde..."

Colossiens ( Segond 1910 ) :
3.1   "-Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.
3.3   Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu."

Galates 6.14:  "...notre Seigneur Jésus Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!"

   On ne marche donc plus selon la lettre ("Tu ne convoiteras pas", etc.), mais on doit marcher selon l'Esprit ("Romains 6.4; 7.6") lequel nous fait maintenant accomplir la JUSTICE dont la loi témoignait sous l'Ancienne Alliance, mais sans être maintenant sous cette "Ancienne Alliance".

Romains ( Darby 1872 ) :
8.1     "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus ;
8.2     car la loi de l'Esprit de vie dans le Christ Jésus, m'a affranchi de la loi du péché et de la mort ;
8.3     car ...Dieu, ...a condamné le péché dans la chair [de Jésus qui est devenu péché pour nous ("2 Corinthiens 5.21")],
8.4     afin que la justice de la loi soit [dès maintenant] accomplie en nous, qui ...marchons ...selon l'Esprit."

   Le mot "maintenant" est en "Romains 7.6 et 8.1". Maintenant, c'est la joie de Dieu, l'amour de Dieu, la sainteté de Dieu, etc. qui doit être manifesté au travers nous.

Romains 14.17:  "Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit."

   Donc, ce n'est plus nous qui le faisons (comme si nous étions sous la loi de l'Ancienne Alliance), mais c'est Dieu qui doit le produire en nous. Or, si ce n'est plus nous, cela signifie que la loi de l'Ancienne Alliance qui nous forcait à produire ces choses devait être dégagée afin de l'aisser la place au Saint-Esprit en nous de produire ces choses au travers nous; Dieu doit nous briser d'abord pour qu'on cesse d'agir par nous-mêmes, mais laisser l'Esprit Saint agir au travers nous. Ainsi, si c'est par l'Esprit que ces choses doivent être produites en nous, cela signifie que la loi devait être enlevée, car la loi nous obligeait à agir nous-mêmes au lieu de laisser l'Esprit agir lui-même en nous. La loi nous condamnait donc sans cesse à mort nous montrant ainsi que nous avions besoin d'un Sauveur (Jésus) pour nous libérer de cette condamnation de la loi (car le salaire du péché était la mort: "Romains 6.23").

Galates 3.24: "de sorte que la loi a été notre conducteur jusqu'à Christ, afin que nous soyons justifiés sur le principe de la foi"

Galates 3.14: "afin que ...nous reçussions par la foi l'Esprit qui avait été promis."

Galates 5.18: "Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi."

   Dieu a déclaré "pur" TOUS les animaux. Lire l'étude à ce sujet sur bible2000. net

Actes des Apôtres :
10.12   "...se trouvaient TOUS les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.
10.13   Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, tue et mange.
10.15   ...Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé."

   Lire "1 Timothée 4.1-4".



1b)

    Pour ceux et celles qui pensent que Dieu n'a jamais voulu que l'homme mange de la viande et qu'il soit obligatoirement végétarien, voici :
   Avant la loi de Moïse, les hommes pouvaient manger de la viande. Quand on dit : "la loi de Moïse", on parle de la loi que Dieu a donnée par Moïse ("Luc 2.22; 24.44"; "Jean 7.23"; etc.).

Malachie 4.4:  "Souvenez-vous de LA LOI DE Moïse, mon serviteur, auquel J'AI PRESCRIT en Horeb, pour tout Israël, des préceptes et des ordonnances."


   Après le déluge, Dieu dit à Noé que lui et sa famille pouvaient manger de la viande.

Genèse 9.3:  "TOUT CE QUI SE MEUT qui est vivant vous sera pour nourriture ; comme l'herbe verte, je vous donne tout."

   Des années plus tard (en "Genèse 18.1"), Abraham donna de la chair d'animaux (d'un veau) à manger à Dieu qui lui apparut avec 2 anges avec Lui (c'est son double, son autre lui-même, c'était le Fils de Dieu; car personne ne peut voir Dieu le Père et vivre). Si Abraham donne à manger de la viande, c'est qu'il en mangeait lui-même en toute bonne conscience.

Exode 33.20: "Et il dit : Tu ne peux pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre."

1 Corinthiens ( Segond 1910 ) :
8.6     "néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, ..."

Jean 1.18: "Personne n'a jamais vu Dieu ..."

Genèse ( Darby 1872 ) :
18.1    "Et l'Éternel lui apparut auprès des chênes de Mamré ...
18.2    ...et voici, trois hommes ...
18.7    Et Abraham courut au troupeau, et prit un veau tendre et bon, et le donna à un jeune homme qui se hâta de l'apprêter.
18.8    Et il prit ...le veau qu'il avait apprêté, et le mit devant eux, et il se tint auprès d'eux sous l'arbre, et ils mangèrent."

Proverbes 30.4: "Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu? ...Quel est son nom, et quel est le nom de son fils? Le sais-tu?"


   Sous la loi, des sacrificateurs mangaient de la viande qui était sacrifiée.

Ézéchiel ( Segond 1910 ) :
44.15   "Mais les sacrificateurs, ...
44.29   Ils se nourriront des offrandes, des sacrifices d'expiation ..."

   Sous la loi, tous les Israélites sans exception (y compris Jésus lui-même) ont mangé de la viande, car ils devaient observer la Pâque et tous devaient y manger la viande d'un animal. À toutes les années, ceci se répéta.

Exode ( Darby 1872 ) :
12.1    "Et l'Éternel parla ... :
12.2    ... le premier des mois de l'année.
12.3    ... Au dixième [jour] de ce mois, vous prendrez chacun un agneau ...
12.8    et ils en mangeront la chair cette nuit-là ; ils la mangeront rôtie au feu, avec des pains sans levain, et des herbes amères.
12.11   .... C'est la pâque de l'Éternel."

Marc 14.12:   "Et le premier jour des pains sans levain, lorsqu'on sacrifiait la pâque, ses disciples lui disent : Où veux-tu que nous allions préparer [ce qu'il faut], afin que tu manges la pâque ?"


   Aussi:
Lévitique 7.15:    "La chair du sacrifice de reconnaissance et d'actions de grâces sera mangée le jour où il est offert; on n'en laissera rien jusqu'au matin."


Lévitique ( Segond 1910 ) :
22.29   "Quand vous offrirez à l'Éternel un sacrifice d'actions de grâces, vous ferez en sorte qu'il soit agréé.
22.30   La victime sera mangée le jour même; vous n'en laisserez rien jusqu'au matin. Je suis l'Éternel."

   Depuis la résurrection de Jésus, toute chair est bonne à manger, comme j'ai précédemment démontré par plusieurs versets. Est-ce qu'il y a une viande quelconque qui n'est pas bonne ?

1 Timothée 4.4:  "Car TOUT ce que Dieu a créé EST BON, et RIEN ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces".

   Prend avec actions de grâces, cela signifie qu'on a une bonne conscience dans la connaissance que Dieu nous a fait la grâce de pouvoir manger de tout. Il y a certes des viandes meilleures que d'autres, mais en faire excès est mal.

Romains 13.13:  "Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès"

     Pour éviter des maladies, il est préférable de faire cuire suffisamment sa viande pour y tuer les éventuels microbes (pensons à la "maladie du hamburger" : "E. coli"​). Il pourrait en être ainsi pour des légumes qu'on doit bien nettoyer avant d'en manger (il aurait déjà été dit aux nouvelles, qu'un point commun du "Covid-19", que plusieurs personnes avaient contractées, était dans un magasin de légumes. Quelqu'un pourrait peut-être confirmer !).




1c)

    Concernant la chair à manger, Jésus était d'accord pour tuer des poissons et les manger.

Matthieu 15.36:  "(Jésus) prit les sept pains et les POISSONS, et, après avoir RENDU GRÂCES, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule."

Jean 21.10:  "Jésus leur dit: Apportez des poissons que vous venez de prendre. (12) Jésus leur dit: Venez, mangez..."


   Concernant la chair des animaux (la viande),  Paul explique bien que ce n'est pas le fait de manger de la viande qui est mal en soit, mais le fait d'en manger devant son frère qui croit que c'est mal d'en manger (il ne faut pas faire chuter notre frère en ce qu'il transgresse sa concience devant Dieu en se sentant forcer d'en manger pour ne pas nous déplaire : "1 Cor 8.13"); même chose pour le vin (et pourtant Jésus en a bu; son premier miracle à Cana était de produire du vin): Comparer "Rom 14.21", "1 Tim 5.23".

1 Corinthiens 8.13: "C'est pourquoi, si un aliment scandalise mon frère, je ne mangerai jamais de viande, afin de ne pas scandaliser mon frère."

Romains 14.21:  "Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse."

1 Timothée 5.23:  "Ne continue pas à ne boire que de l'eau; mais fais usage d'un peu de vin, à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions."

   Ce qui est mal, ce sont les excès ("Luc 21.34", "1 Pierre 4.3").
   En "Genèse", Dieu dit qu'ils pouvaient manger de la viande. Dieu a bien dit "TOUT" ce qui ce meut, or le porc est bien compris dans le mot "TOUT", car un porc ce meut (ça bouge). C'était avant que Dieu donne la loi via Moïse (qui était une ombre d'une réalité), ce qui montre que Noé n'a pas été souillé spirituellement ni physiquement en mangeant une viande quelconque; ainsi Noé pouvait rendre grâce à Dieu pour ces viandes d'animaux.

Genèse 9.3:   "TOUT ce qui se meut et qui a vie vous servira de nourriture: je vous donne tout cela comme l'herbe verte."

1 Timothée 4.3:  "...aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. (4) Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces,"

1 Corinthiens 10.30:  "Si je mange avec actions de grâces, pourquoi serais-je blâmé au sujet d'une chose dont je rends grâces?"

   Conclusion: ce qui était dans la loi (concernant aussi les animaux purs et impurs) était une OMBRE d'une réalité présente. Animaux purs (symbolisent ceux qui étaient d'Israël) et impurs (les gens des nations qui n'étaient pas d'Israël).

Colossiens 2.16:   "Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire,... (17) c'était l'ombre des choses à venir..."

Actes 10.12:  "...se trouvaient TOUS les quadrupèdes [[ donc incluant le porc ]] et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.
 (13) Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, TUE et MANGE. (14) Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de SOUILLÉ ni d'IMPUR. (15) ...Ce que DIEU A DÉCLARÉ PUR, ne le regarde PAS comme SOUILLÉ. ...(28) Vous savez, leur dit-il, qu'il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d'entrer chez lui; mais DIEU M'A APPRIS À NE REGARDER AUCUN HOMME COMME SOUILLÉ ET IMPUR."


    Voilà ce qui vient de la bouche de Dieu : "Ce que DIEU A DÉCLARÉ PUR, ne le regarde PAS comme SOUILLÉ."




2) COMMENTAIRES SOUS LA VIDÉO INTITULÉE : "Peut-on avoir une relation sexuelle avant le mariage ?".

2a)

   Pour Isaac, en couchant avec Rebecca dans la tente de sa mère décédée, cela uniquement semblait être le signe qu'il l'accepta pour épouse.

Genèse ( Darby 1872 ) 24.67:  "Et Isaac la conduisit dans la tente de Sara, sa mère ; et il prit Rebecca, et elle fut sa femme, et il l'aima ; et Isaac se consola quant à sa mère."

   Il y a une différence entre le mot "adultère" et le mot grec "pornéia" (péché sexuel en général) souvent traduit par "fornication".

Matthieu
( Darby 1872 ) :
19.9    "Et je vous dis que quiconque répudiera sa femme, non pour cause de fornication (pornéia), et en épousera une autre, commet adultère ; et celui qui épouse une femme répudiée, commet adultère."

Matthieu ( Segond 1910 Strong ) :
19.9     "Mais G1161 je vous G5213 dis G3004 G5719 que G3754 celui G3739 G302 qui répudie G630 G5661 sa G846 femme G1135, sauf G1508 pour G1909 infidélité G4202, et G2532 qui en épouse G1060 G5661 une autre G243, commet un adultère G3429 G5736."

   Le mot "adultère" ne se référerait pas à une personne non mariée qui fait l'acte sexuel avec une autre personne non mariée, mais par exemple ce serait plutôt une personne mariée qui transgresse son mariage (son alliance) envers son épouse fidèle avec une autre femme.

1 Corinthiens
( Darby 1872 ) :
7.10    "Mais quant à CEUX QUI SONT MARIÉS, ...que la femme ne soit pas séparée du mari ;
7.11    (et si elle est séparée, qu'elle demeure sans être mariée, ou qu'elle se réconcilie avec son mari ;) et que le mari n'abandonne pas sa femme."

   Pourquoi ? Parce qu'elle ne peut pas se remarier tant que son mari est vivant, qu'elle soit avec son mari ou non.

1 Corinthiens ( Darby 1872 ) 7.39: "La femme est liée pendant tout le temps que son mari est en vie ..."

   Mais à l'inverse, il y a quelques différences selon "Mattieu 19.9". Donc, par exemple, un homme commet adultère s'il mari une femme déjà mariée à un mari qui est encore vivant. Souvent quand le mot "femme" est utilisé dans le "Nouveau Testament", on parle d'une femme mariée.

Marc
( Darby 1872 ) :
10.11   "Quiconque répudiera sa femme [donc sans motif valable selon "Mt 19.9"] et en épousera une autre, commet adultère envers la première;"
10.12   "et si une femme répudie son mari, et en épouse un autre, elle commet adultère."

Luc
( Darby 1872 ) 16.18:   "...quiconque épouse une femme répudiée par son mari [donc qui est encore vivant], commet adultère."

   Il faut savoir que sous l'Ancienne Alliance, plusieurs hommes de Dieu avaient plus d'une femme (mais une femme n'avait pas plusieurs hommes vivants à la fois, ce qui aurait été une abomination). David (500 femmes et concubines); Salomon (1000 femmes et concubines), etc. etc. Même Moïse en a eu au moins deux, lui par qui Dieu a donné la loi.

   Voici Moïse que Dieu a choisi pour donner la loi :

Exode 2.21 : "Moïse se décida à demeurer chez cet homme, qui lui donna pour femme Séphora, sa fille."

Nombres 12.1 :  "-Marie et Aaron parlèrent contre Moïse au sujet de la femme éthiopienne qu'il avait prise, car il avait pris une femme éthiopienne."

   Mais il y avait des conditions données par Dieu:

Exode ( Segond 1910 ) 21.10:  "S'il prend une autre femme, il ne retranchera rien pour la première à la nourriture, au vêtement, et au droit conjugal. "

Deutéronome :
21.15      "Si un homme, qui a deux femmes, aime l'une et n'aime pas l'autre, et s'il en a des fils dont le premier-né soit de la femme qu'il n'aime pas,
21.16   il ne pourra point, quand il partagera son bien entre ses fils, reconnaître comme premier-né le fils de celle qu'il aime, à la place du fils de celle qu'il n'aime pas, et qui est le premier-né."

    Cependant, je ne crois pas qu'un chrétien aujourd'hui devrait avoir plus d'une femme fidèle vivante à la fois. Comment un homme peut-il dire aimer sa femme fidèle et en prendre une deuxième en même temps ? Que vivrait la première femme au-dedans d'elle ? L'amour de l'Esprit-Saint pourrait-il lui faire subir cela à travers nous ?




2b)

   Un homme et une femme mariés sont UNE SEULE chair. Or, avant qu'Ève soit formée distinctement d'Adam, elle était déjà UNE SEULE chair avec lui. Ainsi, lorsque Dieu l'a formée, elle était sa femme du même coup, car elle vient de la chair d'Adam ; ils sont donc UNE SEULE chair ; donc Ève était l'épouse d'Adam. Ils n'avaient donc pas besoin de se marier pour devenir une seule chair, car ils l'étaient déjà. Lorsque de la même chair, ils sont devenus distincts, ils étaient donc unis dès le départ, puisqu'ils étaient UN avant d'être distincts.

Matthieu ( Darby 1872 ) :
19.4    "Et lui, répondant, leur dit : N'avez-vous pas lu que celui qui les a faits, dès le commencement les a faits mâle et femelle,
19.5    et qu'il dit : " C'est pourquoi, l'homme laissera son père et sa mère et sera uni à sa femme; et les deux seront une seule chair "?
19.6    Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ce donc que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas."




2c) {Réponse à un lecteur :}

   Si vous me relisez, je n'ai pas dit qu'Adam et Ève se sont mariés, mais qu'ils n'avaient pas besoin de l'être pour être une seule chair, car ils étaient déjà une seule chair, puisque Ève est la chair de la chair d'Adam et les os des os d'Adam, car elle était en lui avant d'être distincte de lui ; ils étaient donc déjà liés. Car, si un homme et une femme doivent se marier pour devenir une seule chair, alors cela veut dire que si un homme et une femme sont une seule chair, c'est qu'ils sont déjà liés, un seul corps ; autrement dit, si Adam et Ève étaient déjà UNE SEULE CHAIR, c'est qu'ils étaient déjà liés devant Dieu, c'est qu'ils étaient déjà UN, donc pas besoin qu'ils se marient pour être une seule chair, car ils le sont déjà. Si Ève est la chair d'Adam, c'est qu'ils sont liés devant Dieu ; ils sont donc un même corps devant Dieu, comme nous (les croyants) nous sommes un même corps avec Jésus, nous sommes le corps de Christ, car nous sommes UN avec Lui (il y a donc eu alliance via le sang de Jésus : "Luc 22.20", "Galates 3.27-28").

Genèse 2.23:  "Et l'homme dit : Cette fois, celle-ci est os de mes os et chair de ma chair ; celle-ci sera appelée femme (Isha), parce qu'elle a été prise de l'homme (Ish)."

Matthieu 19.6:  "Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. ..."

   Or, pour Dieu, le mariage (une alliance) entre un homme et une femme, est un consentement entre les deux (donc une alliance), même s'ils se sont mariés en étant seuls dans un lieu secret sans témoins, car Dieu est témoin (cependant il est nécessaire qu'ils le disent à leurs proches afin qu'on ne croie pas qu'ils vivent dans la fornication) ; le reste (les cérémonies, etc.) est de l'homme, mais pas nécessairement contre la volonté de Dieu, car Dieu n'empêche pas l'homme et l'épouse de se réjouir avec d'autres personnes en fêtant leur alliance (leur mariage).

Jean ( Segond 1910 ) :
2.1        "-Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là,
2.2     et Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples."

Malachie ( Darby 1872 ) 2.14:  "... l'Éternel est témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, ...elle est ta compagne et la femme de ton alliance."




1) COMMENTAIRES SOUS LA VIDÉO INTITULÉE : "[REACTION] réponse à @OETV, la chaîne au service de l'Evangile sur le #sabbat".

3a)

    Concernant le sabbat décrit dans Hébreux 3 et 4, c'est en rapport avec le fait que Dieu voulait que les enfants d'Israël entre dans le pays de Canaan pour combattre les géants, afin qu'après les avoir vaincus, ils puissent se reposer de leurs ennemis ("Deutéronome 12.10; 25.19"; "Josué 21.44; 23.1").
   Quand un chrétien est converti, il entre dans le désert à travers la mer Rouge. Ensuite, Dieu veut qu'il entre dans le pays de Canaan pour combatte les géants par l'Esprit, donc combatte les démons qui se manifestent dans la chair:

Galates :
5.19    "Or les oeuvres de la chair sont manifestes, lesquelles sont la fornication, l'impureté, l'impudicité,
5.20    l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les colères, les intrigues, les divisions, les sectes,
5.21    les envies, les meurtres, les ivrogneries, les orgies, et les choses semblables à celles-là, ..."

Éphésiens 6.12: "Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes {donc dans l'invisible}."

  Le chrétien qui fait ce combat, c'est le chrétien qui CROIT Dieu ("Hébreux 4.3"), c'est-à-dire qui croit qu'il peut combatte et vaincre ces géants comme Dieu nous l'ordonne. Or, en s'opposant (en combattant) au diable il finira par s'enfuir de nous.

Jacques 4.7:  "Soumettez-vous donc à Dieu; opposez-vous au diable, et il s'enfuira de vous."

   Comme résultat, cela nous donne du repos dans la présence de Dieu qui nous fait goûter le lait et le miel, le fruit spirituel que Dieu produit en nous :

Galates :
5.22    "Mais le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix, la longanimité, la bienveillance, la bonté, la fidélité,
5.23    la douceur, la tempérance : contre de telles choses, il n'y a pas de loi."

Romains 14.17:  "Car le royaume de Dieu, ...est ...la justice, la paix et la joie, PAR le Saint Esprit."

   Sinon, en ne combattant pas ces géants (ces démons) alors on attriste l'Esprit en nous ("1 Corinthiens 6.19").

Éphésiens 4.30:  "N'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption."



   De même que les hommes de la 2e génération ont cru qu'ils pouvaient vaincre les géants dans Canaan par leur obéissance d'aller les combattre, de même les chrétiens qui ont cru Dieu qu'ils pouvaient vaincre les démons (les géants) qui produisent les péchés dans leur chair ("Romains 7.18"; "Jacques 3.15"), ont débuté leur combat contre les démons dans leur vie ("Éphésiens 6.12").

   De même que les Israélites qui ont vaincu les géants se sont reposés ensuite (jusqu'à ce que d'autres pays viennent s'opposer à eux plus tard), de même les chrétiens qui ont vaincu les démons se sont reposés d'eux (même si c'est pour un temps jusqu'à ce que le malin trouve une autre occasion de combattre ; mais nous devons conserver ce repos stable) ; Dieu est glorifié en eux et ils participent aux repos de Dieu en eux.

Luc 4.13:  "Après l'avoir tenté de toutes ces manières, le diable s'éloigna de lui jusqu'à un moment favorable."

Éphésiens 6.13:  "...prenez toutes les armes de Dieu, ...et tenir ferme APRÈS AVOIR TOUT surmonté."

2 Pierre 1.4: "...promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise,"



Contexte :

Hébreux :
4.3  "Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos,..."
4.9  "Il y a donc un "repos de sabbat" {litt.: un "sabbatisme"} réservé au peuple de Dieu.
4.10  Car celui qui entre dans le repos de Dieu s’est reposé de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes.
4.11  Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance."
4.16    "Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins."

Nombres :
13.1    "-L'Éternel parla à Moïse, et dit:
13.2    Envoie des hommes pour explorer le pays de Canaan, que je donne aux enfants d'Israël. ..."
13.25   "Ils furent de retour de l'exploration du pays au bout de quarante jours."
13.27   "Voici ce qu'ils racontèrent à Moïse: Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. À la vérité, c'est un pays où coulent le lait et le miel, et en voici les fruits."

13.30   "Caleb ...dit: Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs!
13.31   Mais les hommes qui y étaient allés avec lui dirent: Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous.
13.32   ... Ils dirent: Le pays ...est un pays qui dévore ses habitants; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d'une haute taille;
13.33   ...des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles."

14.2    "Tous les enfants d'Israël murmurèrent contre Moïse et Aaron,...
14.3    Pourquoi l'Éternel nous fait-il aller dans ce pays, où nous tomberons par l'épée, où nos femmes et nos petits enfants deviendront une proie? Ne vaut-il pas mieux pour nous retourner en Égypte?
14.4    Et ils se dirent l'un à l'autre: Nommons un chef, et retournons en Égypte."
14.6    "...Josué, fils de Nun, et Caleb ...déchirèrent leurs vêtements,
14.7    et parlèrent ...: Le pays que nous avons parcouru, pour l'explorer, est un pays très bon, excellent.
14.8    Si l'Éternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera: c'est un pays où coulent le lait et le miel.
14.9    Seulement, ne soyez point REBELLES contre l'Éternel, et ne craignez point les gens de ce pays, ...
14.10   Toute l'assemblée parlait de les lapider, lorsque la gloire de l'Éternel apparut sur la tente d'assignation, devant tous les enfants d'Israël.
14.11      Et l'Éternel dit à Moïse: Jusqu'à quand ce peuple me méprisera-t-il? Jusqu'à quand NE CROIRA-T-IL PAS EN MOI, malgré tous les prodiges que j'ai faits au milieu de lui ?"
14.22   "Tous ceux qui ...n'ont point écouté ma voix,
14.23   tous ceux-là ne verront point le pays que j'ai juré à leurs pères de leur donner, tous ceux qui m'ont méprisé ne le verront point."
14.28   "Dis-leur: Je suis vivant! dit l'Éternel, ..."
14.32   "Vos cadavres, à vous, tomberont dans le désert;"
14.34   "De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, une année pour chaque jour; et vous saurez ce que c'est que d'être privé de ma présence.
14.35   Moi, l'Éternel, j'ai parlé! et c'est ainsi que je traiterai cette méchante assemblée qui s'est réunie contre moi; ils seront consumés dans ce désert, ils y mourront."

Note:
Hébreux 4.9:  "Il est donc laissé [pour] le peuple de Dieu [un] sabbatisme*."
* v. 9 : Ce mot grec (Strong 4520) vient d'un dérivé du mot sabbaton (Strong 4521, sabbaton = "sabbat").

Hébreux 4.10: "Car celui qui est entré dans son repos*, lui aussi s’est reposé** de ses œuvres, comme [Dieu s’est reposé] des siennes propres."
* v. 10 : repos: mot grec (Strong 2663) 9 fois dans le NT: "Actes 7.49"; "Hébreux 3.11, 18; 4.1, 3 (2fois), 5, 10, 11".
** v. 10 : "s'est reposé" (indicatif aoriste 3e singulier actif): verbe grec 9 fois dans le NT: "Actes 14.18"; "Hébreux 4.4, 8, 10".

   Le repos dont "Hébreux 4" parle, est une comparaison avec le pays de Canaan dont les Israélites devaient conquérir en faisant la guerre aux géants qui y demeuraient.
   Or, ce repos n'est pas dans un supposé "millénium" littéral à venir où Satan serait enchaîné ; sinon il n'y aurait rien à combattre.
   Ce repos n'est pas la nouvelle terre à venir, car Satan aura été détruit auparavant ; sinon il n'y aurait pas de géants à combattre (des démons). Ce repos est "aujourd'hui".

Hébreux 4.7: "... AUJOURD'HUI, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs ."

   Ce repos n'est pas lorsqu'une personne se convertit à Jésus, car quand elle se convertit à Dieu, elle n'entre pas dans Canaan, mais dans le désert ; ensuite ELLE doit entrer ELLE-MÊME dans Canaan, l'endroit où on combat le diable dans l'invisible (dans nos pensées, nos sentiments, nos raisonnements, etc.).

   Le temps de ce repos à conquérir est maintenant, car c'est maintenant qu'on doit combattre le diable avec les armes de Dieu. Ce ne sont pas tous les chrétiens qui entrent dans ce repos, de même que ce ne sont pas tous les Israélites qui entraient en Canaan pour combattre les géants. Pour entrer dans ce repos, les chrétiens doivent "croire" (verset 3) qu'ils peuvent combattre et vaincre Satan dans l'invisible afin d'entrer dans le repos de l'Esprit-Saint et en manger le fruit : "amour, paix, joie, etc. par le Saint-Esprit".





3b)

  Voici les choses sous un angle différent en tenant compte que l'observance du sabbat faisait partie des 10 commandements :
   la loi des 10 commandements est appelée "les paroles de l'alliance", donc de la "PREMIÈRE Alliance" et non pas de la 2e alliance.

Exode 34.28:  "Moïse fut là avec l'Éternel quarante jours et quarante nuits. ...Et l'Éternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles."

Deutéronome 9.11:  "Ce fut au bout des quarante jours et des quarante nuits que l'Éternel me donna les deux tables de pierre, les tables de l'alliance."


   Avec ses 10 commandements, Dieu avait fait alliance avec Israël et non pas avec les nations (nous).

Deutéronome 9.9: "Lorsque je fus monté sur la montagne, pour prendre les tables de pierre, les tables de l'alliance que l'Éternel a traitée AVEC VOUS, ..."

2 Rois 17.15:  "Ils rejetèrent ses lois, l'alliance qu'il avait faite AVEC LEURS PÈRES, ..."


   En n'étant maintenant plus sous l'ancienne Alliance, nous ne sommes donc plus sous la loi des 10 commandements écrits sur les 2 tables de pierre de cette Alliance.

Hébreux ( Segond 1910 ) :
8.13    "{Prophétie sous l'ancienne Alliance:} En disant: une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître."
8.7     "En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde."


   Or, en "Romains 7.6", l'apôtre Paul nous affirme avec une très grande clarté que nous avons tous été dégagés de cette loi des 10 commandements, car dans le verset 7 qui suit juste après, Paul nous donne l'exemple du : "Tu ne convoiteras point".

Romains :
7.4   "De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort à la loi, ..."
7.6   "...nous avons été dégagés de la loi, étant morts ...
7.7   Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: "Tu ne convoiteras point".

   Donc Paul nous explique que si nous avons été dégagé de cette loi (donc de TOUS les 10 commandements, donc incluant le commandement concernant l'observance du sabbat du 7e jour) ce n'est pas parce que la loi n'était pas bonne, mais parce que cette loi nous condamnait à mort, car la mort était LIÉE au commandement pour celui qui le transgresse ("Romains 6.23"). Répétons-le : la loi des 10 commandements donne la mort à celui qui la transgesse. Cette loi devait donc être enlevée pour être remplacée par la loi du Christ ("Galates 6.2") qui ne condamne pas, et qui s'accomplit par l'Esprit de Dieu en nous et non pas par notre force charnelle (la chair) comme c'était le cas sous la loi de l'ancienne alliance.

Romains 8.7:  "car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle NE LE PEUT MÊME PAS."

   Ce qui donne la conviction à un pécheur sous l'ancienne Alliance, c'est la loi morale (donc les 10 commandements) ("Galates 3.19"). La loi est pour le méchant nous dit Paul ("1 Timothée 1.9") pas pour celui qui est justifié (le juste). Or, Paul nous dit que cette loi morale (donc les 10 commandements) a pour but de nous conduire à quelqu'un (c'est-à-dire à Jésus le Messie) qui pouvait nous libérer de cette condamnation à mort que les 10 commandements donnaient à tous ses transgresseurs (donc nous tous)("Romains 7.10") ; ensuite, dans la foi en Jésus, Jésus nous a pardonnés et nous avons été changés de création ("2 Corinthiens 5.17"; "Colossiens 3.1-3") et donc nous ne sommes plus sous cette loi qui servait de conducteur (de pédagogue) vers le Messie.

Galates 3.24: "Ainsi la loi A ÉTÉ comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. (25) La foi étant venue, NOUS NE SOMMES PLUS sous ce pédagogue."


   Dieu n'ayant pas changé de caractère, et nous ayant donné des commandements par la bouche de Jésus ("Jean 13.34"), maintenant, c'est par l'Esprit que ces commandements, écrits par l'Esprit sur les tables de notre coeur, doivent être accomplis en nous et à travers nous, en sorte que nous ne marchions plus par les lettres qui ont été écrites sur les 2 tables de pierre de la 1re alliance, mais par l'Esprit selon les commandements qu'il écrit sur notre coeur.

Jean 14.10: "...Les PAROLES que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui ..."

Jean 8.28: "... je parle selon ce que le Père m'a enseigné."

Matthieu 10.40:  "...celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé. ..."

Matthieu ( Darby 1872 ) 28.20: "leur enseignant à G_A_R_D_E_R toutes les choses que je vous ai C_O_M_M_A_N_D_É_E_S. ..."

Apocalypse 14.12: "C'est ici la persévérance des saints, qui G_A_R_D_E_N_T les C_O_M_M_A_N_D_E_m_e_n_t_s de Dieu et la foi de Jésus."

2 Corinthiens 3.3: "Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, ...avec l'Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les coeurs."

Romains 7.6: "mais maintenant nous avons été dégagés de la loi,...en sorte que nous servions dans la NOUVEAUTÉ de l'Esprit, et non pas dans l'ANCIENNETÉ de la LETTRE."

Galates 5.18:  "Mais si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la loi."





3c)

    "Theoloji" a répondu ceci : "Dans la nouvelle alliance, il n'y a pas la loi selon vous ?"


@Theoloji  Bonjour, selon l'apôtre Paul nous ne sommes pas sous la lettre des 10 commandements.
Romains :
7.4   "...par le corps de Christ ..."
7.6   "...nous avons été dégagés de la loi ...
7.7   ... Tu ne convoiteras point".

Galates 3.24: "Ainsi la loi A ÉTÉ ...(25) ...NOUS NE SOMMES PLUS sous ce pédagogue (la lettre des 10 commandements)."

   La loi de la lettre des 10 commandements condamne, mais la loi de Christ par l'Esprit ne condamne pas, même si la même morale se retrouve dans les deux et que l'apôtre "Jacques" la cite en "référence" à ce qui est mal. Donc pour quelqu'un qui ne manifeste pas l'Esprit de Dieu et qui est donc selon la chair, on peut citer la loi pour lui faire réaliser son mauvais comportement (ex.: "Jacques 2.2-4"). Donc, la loi est pour le méchant uniquement, celui qui est charnel :

1 Timothée 1.9:  "sachant bien que la loi n'est pas faite pour le JUSTE, mais POUR LES MÉCHANTS et LES REBELLES, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, (1.10)  les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, ..."

   La lettre des 10 commandements condamne, mais celle en Jésus par l'Esprit ne condamne pas ("Romains 8.1") (la loi de liberté, car nous sommes libéré de la condamnation de la lettre par la mort de Jésus et que la loi morale en Christ s'accomplit par l'Esprit ("Romains 8.4" = version TOB), là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté: "2 Corinthiens 3.17") ; cette morale est manifestée par l'Esprit et non pas par la chair sous la lettre :

Jacques 1.25:  "Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté,"

Romains 7.6:  "Mais maintenant, ...dégagés de la loi, ...nous servons dans un Esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli."

Galates 6.2: "Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ."

Galates 5.13:  "Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres."

    Quand nous avons été ressuscités AVEC Jésus, nous avons changé de monde, de création:

2 Corinthiens 5.17: "Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création"

Romains 8.1: "Il n'y a donc MAINTENANT aucune condamnation ...en Jésus Christ."

Colossiens :
3.1   "Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.
3.2    Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.
3.3    Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu."

Soyez béni.





3d)

    "Theoloji" a répondu ceci : {"J'ai l'impression qu'il y a quelques petites contradiction, ou disons des choses à clarifier dans votre discours. Vous dites tout d'abord que nous ne sommes pas "sous la Loi", sous entendant que la nouvelle alliance c'est le "dégagement de la Loi". Puis, suite à ma question, vous laisser entendre que finalement, ce n'est pas que la Loi disparait, c'est que notre rapport à la Loi change.

Car, il me semble que vous citez un peu vite Rm 7. Ainsi, je me permets de compléter ainsi, avec ces quelques versets :

Romains 7.12 : "La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon"

Romains 7.22 : "Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur"

Romains 7.25 ... je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu ...

Et vous remarquez que "Romains 8.2" dit bien : "En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort" et NON de la Loi de Dieu.

Si une loi se trouve supprimée dans la nouvelle alliance, c'est la Loi du péché, non la Loi de Dieu. Remarquez bien ce que Paul dit tout de suite après, Romains 8.4 : "... et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous ..." puis au verset 7 : "car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas".

Ainsi, il faut encore aimer la Loi, la considérer comme saint, juste et bonne, il faut prendre plaisir à la Loi de Dieu et être esclave de cette Loi car la justice de la Loi doit s'accomplor et notre chair doit, par l'Esprit, se soumettre à la Loi de Dieu.

La Loi n'est pas disparu et ne disparaitra pas, comme l'a bien dit Jésus dans Mt 5.18. Car la nouvelle Alliance COMPREND la Loi, et ne la rejette pas.

Ainsi, lisez bien Jr 31.33 qui est LA PROPHETIE qui annonce la nouvelle alliance : "Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Eternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux ..."

La LOI fait partie de la NOUVELLE ALLIANCE. Quiconque enseigne le contraire s'oppose au Maître."}


(1 de 2)
 @Theoloji  Bonnes questions. Ce qui nous dégage de la loi, ce n'est pas la "Nouvelle Alliance", mais la mort de Jésus (lequel avait donné cette loi). Mais par cette mort, la "Nouvelle Alliance" a débuté (donc PAR le sang de Jésus: "Matthieu 26.28"). Jésus est venu POUR accomplir la loi et il l'a fait ; mais quand il a été tué à la croix, cette loi a pris fin avec Lui ("Romains 10.4"), à la manière de la loi d'un mari qui prend fin à sa mort ("Romains 7.2"). Les chrétiens servent un "Autre", c'est-à-dire Celui qui est ressuscité ("Romains 7.4" ; "Ésaïe 54.5").

Matthieu 5.18:  "...il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, JUSQU'À ce que tout soit arrivé."

Jean 19.30:  "...Jésus ...dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit."

   En "Romains 8.4", il n'est pas écrit : "afin que 'la loi' soit accomplie en nous", mais "afin que 'la Justice' (donc ce qui est juste et bon) de la loi soit accomplie en nous qui marchons par l'Esprit. Cette justice que la LETTRE de la loi témoigne, est la même de celle que l'Onction témoigne dans les chrétiens ("1 Jean 2.27"), car la loi n'est pas contre ce que l'Esprit manifeste en nous ("Galates 5.23, 18").

   La "loi du péché", c'est le "principe du péché", c'est-à-dire qui fait le mal.

Romains 7.21:   "Je trouve donc cette loi pour moi qui veux pratiquer le bien, que le mal est avec moi."

Romains 7.23:  "...dans mes membres une autre loi, qui lutte ...qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres."


   La "loi du péché et de la mort" ("Romains 8.3"), c'est "le principe du péché qui donne la mort" (par le commandement: "Romains 7.11").

Romains :
6.23 "Car le salaire du péché, c'est la mort..."
8.2   "...m'a affranchi de la loi du péché et de la mort."
6.22  "Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle."

   La loi de l'entendement (ou de l'intelligence), c'est le principe que le Juif (en "Romains 7"), dans son entendement, VEUT faire le bien.

Romains :
7.18    "...le VOULOIR est avec moi, mais accomplir le bien, [cela] je ne le trouve pas."
7.23    "...qui combat contre la loi de MON ENTENDEMENT"


   Dans la suite du chapitre "7.7+", Paul explique pourquoi la loi devait être enlevée (en réponse à la question de Paul :"la loi est-elle péché ?", "Romains 7.7"). C'est parce qu'elle condamnait à mort celui qui l'a transgressée, car la sanction de mort était attachée à la loi pour celui qui la transgresse, et tous l'ont transgressée ("Romains 3.23"). La loi a disparu à la mort de celui qui l'a contractée (Jésus) ; mais pour le pécheur, nous pouvons lui citer la loi comme "référence" de ce qui est juste ("1 Timothée 1.9") pour le convaincre de sa mauvaise conduite. Nous sommes dégagés de la loi (qui condamne), mais pas de sa justice et que l'Onction nous enseigne en nous ("1 Jean 2.20, 27"; "Hébreux 8.11"; "Romains 15.30" = "Romains 13.10").

    On s'aperçoit en "Romains 6" que tous les chrétiens sont "affranchis du péché" ("Romains 6.18, 20, 22") dans le sens où le péché ne peut plus les condamner à mort ; et aussi que tous les chrétiens sont "mort au péché" parce que "Jésus est mort au péché" pour nous : "Romains 6.2, 10" (donc aux yeux du péché, nous sommes morts ; il ne peut donc plus nous redonner la mort, car nous sommes dans une autre création : "2 Corinthiens  5.17").

    La suite de "Romains 7.6" est "Romains 8.1". Le mot "Maintenant", qui est dans ces 2 versets, indique le temps présent d'un croyant EN Jésus.

Romains :
7.6  "Mais MAINTENANT, nous avons été dégagés de la loi..."
8.1  "Il n'y a donc MAINTENANT aucune condamnation pour ceux qui sont EN Jésus Christ"

   MAINTENANT nous les croyants, aux yeux de Dieu, nous sommes DANS Jésus (en position) ; avant notre conversion, nous étions DANS la chair. Celui qui est DANS la chair ne peut donc pas plaire à Dieu, puisqu'il n'a pas l'Esprit de Dieu pour marcher par l'Esprit. Ne pas confondre l'expression: "dans la chair", avec: "selon la chair".

Romains :
7.5  "Car, lorsque NOUS ÉTIONS dans la chair, les passions des péchés ... agissaient dans nos membres..."
8.8  "Et ceux qui SONT DANS (en grec = dans) la chair ne peuvent pas plaire à Dieu.
8.9  Or, vous (les croyants) n'êtes pas DANS (en grec = dans) la chair, mais DANS (en grec = dans) l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous ; mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, celui-là ne lui appartient pas."

1 Corinthiens 3.16: "Ne SAVEZ-VOUS PAS que vous êtes le temple de Dieu et QUE l'ESPRIT DE DIEU HABITE EN VOUS ? ...(19) Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui EST EN VOUS..."




(2 de 2) suite ...
   À partir de "Romains 7.7" jusqu'à la fin du chapitre 7, Paul explique pourquoi la loi devait être enlevée, et il donne l'exemple d'un Juif quand il était DANS la chair, donc quand il était sous la loi (donc qui n'était pas mort AVEC Jésus : ce ne lui était pas encore imputé, car il n'était pas encore converti). Cet exemple, démontre qu'un Juif sous la loi, bien qu'il pouvait aimer la loi dans son entendement ("Psaumes 119.97"), n'était pas capable de vivre une vie sans transgresser cette loi, et il se sentait toujours condamné dans sa conscience. Cette condamnation était la mort que le commandement donne.

Romains 7.11: "Car le péché, ayant trouvé une occasion PAR LE COMMANDEMENT, me séduisit, et 'PAR LUI' ME TUA."


   Notons bien que c'est l'un des 10 commandements qui le tua (la convoitise : verset 7).
 (Notons que même un chrétien qui essaie de plaire à Dieu par sa force charnelle chutera dans le péché à un moment donné comme le Juif qui était sous la loi que Paul décrit en "Romains 7".) Quand on agit par notre force charnelle, alors le diable se mélange à cette force charnelle pour nous faire faire le contraire (pour un chrétien, dans ce cas le Seigneur doit nous briser pour nous décourager d'agir par la chair). Si on cesse d'agir par notre force charnelle en étant conduit par la force de l'Esprit Saint, alors le diable n'a plus d'emprise. Le vent (le diable) qui souffle dans la voile (force charnelle) d'un bateau (nous), souffle le bateau où il veut ; il faut donc descendre notre voile et se laisser diriger par le moteur (l'Esprit de Dieu) du bateau. Or, le Juif (le bateau) sous la loi de "Romains 7", n'avait pas de moteur (n'avait pas l'Esprit d'adoption), mais seulement sa voile (sa force charnelle) ; il était donc destiné à faire le contraire de ce qu'il voulait de la loi.

Romains :
7.15    "...ce n'est pas ce que je veux, que je fais, mais ce que je hais, je le pratique.
7.16    ...j'approuve la loi, [reconnaissant] qu'elle est bonne."

   Ce Juif, en recherchant un sauveur pour le délivrer de cette condamnation, laquelle la loi ne cessait de lui faire prendre conscience, ainsi la loi accomplissait son but en étant un pédagogue pour le mener à Jésus-Christ qui a porté sa condamnation ("Galates 3.24-25").

Romains 7.24: "Misérable homme que je suis, qui me délivrera de ce corps de mort ?" (25) (Je rends grâces à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur [lequel nous délivre de cette mort donnée par la loi])."

   La conclusion du Juif sous la loi, était qu'il voulait (de l'entendement) obéir à Dieu ; mais à cause du péché dans son corps de chair, il ne pouvait tout simplement pas.

Romains 7.25: "...Ainsi donc moi-même, de l'entendement je suis assujetti à la loi de Dieu ; mais de la chair, à la loi du péché."

   Ce Juif, en se convertissant à Dieu par Jésus, reçoit le pardon, car Jésus avait été envoyé dans une chair semblable à la nôtre pour porter notre condamnation à mort que la loi donnait (celle d'Adam ou/et celle de Moïse) ; car "le jour où tu en mangeras tu mourras" ("Genèse 2.17"; "Romains 5.18-19"; "1 Corinthiens 15.22") : donc plus tard, la loi faisait prendre conscience de cette vérité : tous sont perdus EN Adam. Quand Adam a péché, nous tous qui étions EN lui, étions perdus avant même de naître.

Romains 8.3: "...Dieu, ayant envoyé son propre Fils en ressemblance de chair de péché, et pour [le] péché, a condamné le péché dans la chair [de Jésus: "1 Pierre 2.24"]"

   MAINTENANT, en étant DANS Jésus en position ("1 Corinthiens 12.13"), le croyant n'a plus AUCUNE CONDAMNATION à mort ("Romains 8.1"). Pourquoi "PLUS du tout" ? Parce que maintenant nous sommes sous un nouveau PRINCIPE de vie EN Jésus. L'ancien PRINCIPE (une loi) où le péché donnait la mort ("Romains 6.23"), a été REMPLACÉ par un nouveau PRINCIPE (une loi), celui de l'Esprit qui donne la Vie EN Jésus et qui ne condamne plus JAMAIS à mort ("Romains 6.23").

Romains 8.2:  "car la loi (le principe) de l'Esprit de vie dans le Christ Jésus, m'a affranchi de la loi (du principe) du péché et de la mort."

   Or, si le nouveau principe de l'Esprit en nous qui nous fait vivre, ne nous condamne plus à mort, c'est donc qu'il n'y a MAINTENANT AUCUNE CONDAMNATION pour celui qui est DANS Jésus (en position une fois pour toutes). Donc, Jésus nous a délivrés de l'ancien principe (de marcher par la force charnelle où le péché nous donnait la mort assurée) AFIN QUE nous puissions désormais être capable d'obéir à Dieu en marchant par la présence de l'Esprit Saint qui manifeste Sa vie en nous. C'est la raison de la mort de Jésus, lequel nous a fait transférer de royaume (naître de Dieu dans le royaume de Dieu : "Jean 3.5"; "Colossiens 1.13"). Ainsi, la JUSTICE que la loi exprimait sous la 1re alliance, peut désormais s'accomplir en nous lorsque nous marchons par l'Esprit de Dieu (et non selon la force charnelle qui essaie d'obéir à la lettre de la loi) ; donc "Colossiens 3.1-4".

Romains 8.4: "afin que la JUSTICE de la loi soit accomplie en nous, qui ...marchons ...selon l'Esprit."

  Cette justice nous est enseignée non par la lettre de la loi, mais par l'Onction de Dieu (l'Esprit Saint) en nous, et la loi confirme cela ("Galates 5.23").

1 Jean 2.27: "Pour vous, l'Onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son Onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés."

   Vous pouvez également lire mes 7 commentaires où je détaille beaucoup ce sujet sous la vidéo intitulée: "Pourquoi je devrais garder la loi de Dieu ?", sur le site Youtube de "SHIFT FR".
   Et aussi mon commentaire sur "Crosspaint" sous la vidéo intitulée: "Romains en quelques mots - Chapitre 7: Qui suis-je ?".

   N'hésitez pas si vous avez d'autres questions. Soyez béni.


- FIN -

  Sur le même sujet :
- Mes commentaires sur le site Youtube "Crosspaint".
- Commentaires sur le site Youtube "SHIFT_FR".
- Commentaires supprimés par Youtube ou par le Youtubeur.



3e)

    "Theoloji" a répondu ceci : "Conclusion : pas besoin de me retenir quand j'ai envie de tromper ma femme. Étrange comme christianisme."


 @Theoloji  Le but d'être dégagé de la lettre de la loi, est pour que l'Esprit prenne la relève pour manifester Sa Vie en nous et à travers nous pour les autres (y compris pour notre femme) ("Romains 8.4" = TOB) ; donc que nous marchions PAR la présence de l'Esprit.

Romains 6.1:  "Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde?"

Romains 8.12:  "Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair."

Galates 5.13: "Frères, ...ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par l'amour, serviteurs les uns des autres."

Romains 6.11:  "Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. (12) Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises."

Galates 5.16:  "Je dis donc: Marchez par l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair."


   Un chrétien qui se laisse aller à pécher, le Seigneur le disciplinera.

Psaumes 12.6: "Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils."


Apocalypse 3.19:  "Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi."

Romains 8.13:  "Si vous vivez selon la chair, vous mourrez [dans votre communion avec l'Esprit]; mais si "PAR" l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez [de la vie de l'Esprit : amour, paix, joie, etc. la manifestation du Saint-Esprit]"

Galates 5.22:  "Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; (23) la loi n'est pas contre ces choses."

Galates 5.22:  "Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, ..."

1 Corinthiens :
13.4    "L'amour use de longanimité ; il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas ; il ne s'enfle pas d'orgueil ;
13.5    il n'agit pas avec inconvenance ; il ne cherche pas son propre intérêt ; il ne s'irrite pas ;
13.6    il n'impute pas le mal ; il ne se réjouit pas de l'injustice, mais se réjouit avec la vérité ;
13.7    il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout.
13.8    L'amour ne périt jamais. ..."





3f)

    "Theoloji" a répondu ceci : "C'est pareil pour le sabbat alors."


(1 de 2)
 @Theoloji     Bonjour ! Voici sous un angle différent ce sujet délicat à expliquer. De même que la "JUSTICE" ("Romains 8.4" = version TOB) du commandement : "Tu ne convoiteras pas" ("Romains 7.6-7") doit se manifester dans notre vie PAR l'Esprit de Dieu (et non par la force de notre chair), de même le "REPOS" (annoncé dans l'image du 4e commandement) ne doit pas s'accomplir par notre force charnelle, mais se MANIFESTER par l'Esprit de Dieu également.
   Or pour le chrétien, si "ne pas convoiter" doit être le résultat naturel de l'Amour du Saint-Esprit (Amour que le Saint-Esprit manifeste en nous: "Galates 5.22"), alors "garder LE repos du 7e jour" doit aussi être le résultat de la manifestation du Saint-Esprit en nous.
   Celui qui aime son prochain PAR l'Amour du Saint-Esprit (et non pas par un "amour" charnel) ne voudra pas "convoiter" la femme de son prochain, car il ne voudrait pas lui faire de mal par Amour et non pas parce que la lettre de la loi le dit. Il ne s'agit donc pas d'essayer charnellement de ne pas convoiter, mais de laisser l'Esprit-Saint manifester Son Amour à Lui à travers nous pour notre prochain.
   Or, si "ce qui est juste" ("Romains 8.4") dans le commandement est ce que l'Esprit EST, il en est de même pour le "repos du 7e jour" : ce repos doit être la manifestation de ce que Dieu EST, tout comme l'Amour qui ne fait pas de mal à son prochain. C'est donc Son repos qui doit se manifester en nous (et donc à travers nous), sinon on retombe sous le 4e commandement de la lettre, donc selon la chair; or nous devons vivre le repos que produit l'Esprit.

   Sachant que "la loi de la LETTRE" des 10 commandements gravés sur 2 pierres, est un type de la réalité en Jésus-Christ, le 4e commandement du repos du 7e jour est donc aussi une image de la réalité en Jésus. Le commandement précise bien "LE 7e JOUR". Or, quel est "CE 7e JOUR" en Jésus ? Cela doit obligatoirement être en rapport avec Sa résurrection, puisque l'Esprit-Saint qui a ressuscité Jésus et qui est EN Jésus, c'est Lui qui doit accomplir les commandements de Dieu en nous par la Vie de résurrection de Jésus, c'est Lui cet Esprit-Saint qui doit manifester aussi LE REPOS dont le 4e commandement est l'image. Quel est donc "CE 7e JOUR" (qui fait partie de la Vie de résurrection de Jésus actuellement) dont l'Esprit doit manifester le repos en nous ?
   Il est écrit que Jésus est resté mort dans le sépulcre 3 jours et 3 nuits. Il n'est donc pas mort un vendredi et ressuscité un dimanche matin, sinon cela ne ferait pas 3 jours et 3 nuits. Sachant que le jour débutait au coucher du soleil, quand Jésus était sur la croix, le grand sabbat annuel (qui est le 1er jour des pains sans levain et qui est toujours le lendemain de la Pâque: "Lévitique 23.5-7") allait débuter au coucher du soleil ; personne ne devait travailler ce jour-là, c'est pourquoi il est appelé un "sabbat" et qui était un grand jour de fête ("Jean 19.31").

Matthieu 12.40:  "...le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre."

Luc 23.53:  "[le mercredi] Il le descendit de la croix, l'enveloppa d'un linceul, et le déposa dans un sépulcre... (54) ...et le sabbat allait commencer [le jeudi]."

Marc 16.1: "Lorsque le sabbat [jeudi] fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates [le vendredi], afin d'aller embaumer Jésus."

Luc 23.56_b: "[ce vendredi] ...elles préparèrent des aromates et des parfums. ...Puis elles se reposèrent le jour du sabbat [samedi le 7e jour], selon la loi."

   Elles ne pouvaient pas préparer les parfums avant de les avoir achetés. Donc, puisque pendant le sabbat annuel (qui suit le jour de Pâque du 14 Nisan où Jésus est mort) on ne devait pas travailler ("Lévitique 23.7"), alors les femmes devaient attendre le lendemain de ce sabbat annuel pour acheter les parfums. Elles ont acheté les parfums et elles les ont préparés le même jour ; ensuite elles se sont reposées APRÈS avoir "préparé" ces parfums, parce que le sabbat du 7e jour allait débuter. Le lendemain du sabbat du 7e jour, donc le dimanche 1er jour, les femmes sont allées au sépulcre pour constater que Jésus était DÉJÀ ressuscité.

Marc 16.9:  "Jésus, étant [DÉJÀ] ressuscité, le matin du premier jour de la semaine, il apparut d'abord à Marie de Magdala,..."

   Jésus est donc mort un mercredi après-midi le 14e jour du mois de Nisan. Le 1er jour de la fête des pains sans levain (un repos, donc un sabbat annuel qui était toujours lors d'une pleine lune "Psaumes 81.3-4", nuit où le peuple d'Israël a quitté l'Égypte, "Nombres 33.3") débute au coucher du soleil (donc le jeudi qui est le lendemain de la Pâque débutant au coucher du soleil). Puis, le vendredi, les femmes achètent et préparent les parfums. Puis le sabbat du samedi, elles se reposent selon la loi. Puis le dimanche 1er jour, elle constate que Jésus n'était pas au tombeau ("Matthieu 28.6"). Quand donc Jésus a-t-il été ressuscité ? Trois jours et trois nuits après le mercredi après-midi où il est mort vers 15 heures. Donc il est ressuscité un samedi après-midi vers 15 heures.
   De l'an 30 à l'an 37 du calendrier Julien, seul le 5 avril de l'an 30 correspond à un mercredi 14 Nisan. Au jour suivant (le jeudi), il y avait donc une pleine lune.


   Ceci étant dit, le jour du Seigneur est bien le 7e jour ("Apocalypse 1.10"). Ce 7e jour dans lequel Jésus est ressuscité, est un sabbat, un jour de repos. Par Sa résurrection, Jésus est une nouvelle création ("Apocalypse 3.14"). Dans cette nouvelle création, ce jour est un Sabbat continuel puisque aussi il a accompli définitivement son oeuvre que le Père lui avait donné de faire dans la chair ("Jean 9.4; 17.4"). Nous devons donc entrer dans Son repos de ce Sabbat.
   Ce jour est un "aujourd'hui" spirituel continuel ; c'est une nouvelle ère, celle de la résurrection de Jésus avec qui nous sommes assis dans les lieux célestes ("Éphésiens 2.6"; "Colossiens 3.3"). Car en "POSITION", le chrétien est "UN" avec Jésus-Christ ("Galates 3.28") étant DANS Lui. Le chrétien est donc "dans" cette nouvelle création ("2 Corinthiens 5.17"; "Galates 6.15"). En conséquence, dans notre "MARCHE", le repos de ce jour spirituel doit être manifesté en nous par notre obéissance à sa volonté ("Hébreux 4.11") (j'ai expliqué ceci dans un commentaire précédent) : croire c'est obéir dans notre marche afin de participer à ce repos que l'Esprit veut produire en nous.

Hébreux 4.3:  "Car nous qui avons cru, nous entrons dans le repos..."


   Le repos de ce Sabbat (ce sabbatisme), dans un AUJOURD'HUI continuel, est donc pour le peuple de Dieu.

Hébreux :
4.7  "Dieu fixe de nouveau un jour - aujourd'hui - en disant ...: Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos coeurs."
4.9  "Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu."
4.6  "...il est encore réservé à quelques-uns d'y entrer...."

Matthieu 11.28:  "VENEZ À MOI, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos."


   De même que le fait de "ne pas convoiter" doit être le résultat de l'Amour de l'Esprit manifesté en nous, de même le repos de ce sabbat doit être le résultat de la présence de l'Esprit manifesté en nous.




(2 de 2) suite ...
   Sous la première Alliance, les 2 tables de pierre étaient dans le coffre (l'arche) de l'alliance lequel était placé dans le lieu très Saint (le Saint des Saints) séparé du lieu Saint par un voile (un rideau). Ce voile était l'image de la chair de Jésus.

Hébreux 10.20: "...au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair,"

   Lorsque cette arche était transportée par les lévites, elle était recouverte avec ce même voile (ce même rideau).

Exode 40.21: "Et il apporta l'arche dans le tabernacle, et plaça le voile qui sert de rideau, et en COUVRIT l'arche du témoignage, comme l'Éternel l'avait commandé à Moïse."

Nombres 4.5:  "Et lorsque le camp partira, Aaron et ses fils entreront, et ils démonteront le voile qui sert de rideau, et en COUVRIRONT l'arche du témoignage"

1 Chroniques 15.15:  "Les fils des Lévites portèrent l'arche de Dieu sur leurs épaules avec des barres, ..."


   Or, puisque ce voile est l'image de la chair de Jésus, et que ce voile couvrait l'arche lors de son transport, cela signifierait donc que l'arche est aussi une image de ce qui est dans le corps de Jésus et que donc les tables des 10 commandements à l'intérieur de cette arche, se trouve être dans le coeur de Jésus. Le temple qui contenait l'arche était donc l'image de son corps.

Jean 2.19: "Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. ...(21) Mais il parlait du temple de son corps."


   Jean a vu cette arche dans le ciel (c'était une image, un symbole).

Apocalypse 11.19: "Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple. ..."

   En disant : "l'arche de SON ALLIANCE", il ne s'agit pas de l'Ancienne Alliance, mais de la Nouvelle. Sous la 1re Alliance, le souverain sacrificateur aspergeait le couvercle de l'arche avec le sang. Ce couvercle est appelé le "propitiatoire". On peut donc voir l'arche dans le ciel comme étant l'agneau de Dieu qui avait versé son sang.

Lévitique 16.2:  "...le propitiatoire qui est sur l'arche, ...j'apparaîtrai dans la nuée sur le propitiatoire."

Romains 3.25 (Darby):  "(Jésus) lequel Dieu a présenté [pour] propitiatoire, par la foi en son sang,..."

Apocalypse 5.6: "Et je vis ...un agneau qui était là comme immolé. ..."


   Grâce au sang sur l'arche (Jésus l'agneau immolé : "Jean 1.29"), Jésus nous a réconciliés avec Dieu son Père en ouvrant le chemin de la communion avec Dieu qui se fait par le moyen du Saint-Esprit.

Psaumes 10.19: "Ayant donc, frères, une pleine liberté pour entrer dans les lieux saints par le sang de Jésus (20) par le chemin nouveau et vivant qu'il nous a consacré à travers le voile, c'est-à-dire sa chair, ...(22) approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience, ..."

Romains 5.10:  "...nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils..."

Éphésiens 2.18:  "car par lui nous avons, les uns et les autres, ACCÈS auprès du Père PAR un seul Esprit."

Exode 25.22:  "C'est là que je me rencontrerai avec toi; du haut du propitiatoire, ..."


   Or, c'est cet Esprit-Saint qui écrit les lois de Dieu dans nos coeurs ("Hébreux 8.10; 10.16"), qui manifeste en nous ce qui est dans l'arche (dans Jésus) dans le ciel. Par l'Esprit-Saint, Dieu veut produire Son propre amour en nous pour les autres, ce qui est la somme du caractère de la loi ("Romains 13.10"). Le fruit (l'évidence) de l'Esprit ("Galates 5.22-23"), est Son amour (et non le nôtre), Sa joie (et non la nôtre), Sa paix (et non la nôtre), Sa patience (et non la nôtre), Son repos (et non le nôtre), etc. sinon on retomberait comme sous la lettre de la loi en essayant de créer artificiellement ce que l'Esprit veut produire lui-même en nous, sinon on travaillerait en ce 7e jour spirituel au lieu de nous connecter à la SOURCE concernant le vrai Sabbat.

Galates 5.22:  "Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; (23) la loi n'est pas contre ces choses."

Jean 15.4: "...le sarment ne peut pas de lui-même porter du fruit... (5) ...car sans moi vous ne pouvez rien faire."

2 Corinthiens 4.10:  "portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps. (11) Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle."

Romains 6.5:  "En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,"


   Note: Même si un homme se repose physiquement le 7e jour, il peut s'épuiser au point de faire un burnout s'il travaille trop les 6 autres jours. Et même s'il se repose durant les 7 jours, il n'a pas le repos dans son esprit s'il est séparé de Dieu, et même en prenant des médicaments contre le stress cela ne lui donne pas le repos de l'esprit, donc dans son corps. La solution est le repos de Dieu que l'Esprit-Saint produit.
   Que sert-il à un homme de se reposer le 7e jour, s'il est toujours plein de stress intérieur causé par les mauvaises pensées, l'anxiété, les inquiétudes, etc. ? Pourquoi ne pas aller à la source pour avoir le repos de l'âme ?
   Le repos de Dieu se manifestant en nous est un signe que nous le suivons dans la sanctification de l'Esprit-Saint.

Ézéchiel 20.12:   "Je leur donnai aussi mes sabbats comme un SIGNE ...que je suis l'Éternel qui les sanctifie."

Jean 13.35:  "À ceci TOUS CONNAÎTRONT QUE vous êtes mes disciples, SI vous avez de l'amour les uns pour les autres"

Romains 15.16:   ".. les nations ...étant sanctifiée par l'Esprit Saint."

1 Thessaloniciens 5.23:  "Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, ..."

1 Pierre 3.15:  "Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur,"


   Dans le "Nouveau Testament", depuis la résurrection de Jésus, JAMAIS il n'est dit qu'un chrétien doit observer le sabbat du 7e jour selon la loi. Il a même paru bon au Saint-Esprit de ne pas imposer cette charge.

Actes 15.28:  "Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne pas vous imposer d'AUTRE charge que ce qui est nécessaire, (29) savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Adieu."

Colossiens 2.16:  "Que personne donc ne vous juge au sujet ...des sabbats: (17) lesquels c'est une ombre des choses allant venir ; or le corps [physique appartient] au Christ (litt.: "[est] du Christ")."

1 Corinthiens 12.27:  "Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part."

1 Corinthiens 6.19:  "...votre corps est le temple du Saint Esprit..."


   Pour terminer :

Hébreux 14.5:  "Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction."

   Soyez béni.




3g)

    "Theoloji" a répondu ceci : {"mais avec les mêmes versets je peux tenir le raisonnement que le sabbat est toujours valable. En fin de compte, votre conclusion c'est que sur les 10 commandements, il n'y en a qu'un qui n'est plus du tout au programme, alors que les 9 autres sont encore à pratiquer. C'est une position intenable à mon sens. Surtout que le sabbat ce n'est pas QUE le repos. Et le repos, dans le 4e commandement, c'est l'arrêt de l'activité / travail. Comment comprenez vous "tu ne travailleras pas le samedi" comme réalisé en Christ ???? Tout ça me parait bien superficiel comme analyse, pour tenter de confirmer une croyance entrée dans le christianisme des milliers d'années après la mort de Jésus."}


(1 de 2)
 @Theoloji  Bonjour ! Excusez-moi d'avoir pris du temps pour répondre à votre question. Vous avez écrit : "Comment comprenez-vous 'tu ne travailleras pas le samedi' comme réalisé en Christ ?".
   Tout d'abord, vous avez écrit ceci: "...votre conclusion c'est que sur 9 des 10 commandements, il n'y en a qu'un qui n'est plus du tout au programme, alors que les 9 autres sont encore à pratiquer."

   En fait, comme j'ai déjà précisé, "aucun" des 10 commandements de la lettre n'est maintenant au programme  (j'avais donné l'exemple du "Tu ne convoiteras pas", l'un des 9 autres dont vous parlez); nous en sommes TOUS dégagés ; c'est la JUSTICE qu'ils témoignent qui doit se manifester en nous par l'Esprit, et non pas le commandement de la lettre lui-même.
   Ces 10 commandements étaient écrits sur les tables dans l'arche de la 1re alliance. En symbole, cette arche faisant partie du corps de Jésus (lequel est le temple dans lequel était l'arche, "Jean 2.19-21"), cela signifie que Jésus a donc porté ces 10 commandements dans son coeur lorsqu'il vivait sur cette terre, car il était durant ce temps-là sous cette loi.

Galates 4.4: "...Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi,"

   À l'époque de Moïse (des siècles avant la naissance charnelle de Jésus), sachant que c'est Jésus qui avait donné au peuple d'Israël cette loi à la montagne du Sinaï, et qu'il (Jésus, donc YaHWéH) a été comme un époux à Israël, alors, comme une femme est dégagée de la loi de son mari quand son mari meurt, de même quand Jésus est mort sur la croix, Jésus a pris fin ainsi que sa loi avec Lui à l'égard d'Israël (sa femme) avec qui il avait fait alliance (la 1re). À sa résurrection, le "nouveau" Jésus pouvait se remarier (faire alliance) avec une autre femme (ceux des nations qui se convertissent à Lui, incluant ceux d'Israël comme Paul, Pierre, etc.).


1 Corinthiens 10.1: "...nos pères ...(4) ...ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher ÉTAIT CHRIST."

Actes 7.35:  "Ce Moïse, ...l'ANGE qui lui était apparu DANS LE BUISSON."

Exode 3.1: "Moïse ...vint à la montagne de Dieu, à Horeb (2) L'ange de l'Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda ... (4) ...Dieu l'appela du milieu du buisson, ..."

Exode 24.12: "L'Éternel dit à Moïse: ...sur la montagne ...je te donnerai des tables de pierre, la loi et les ordonnances que j'ai écrites ..."

Deutéronome 9.9: "...sur la montagne ...les tables de pierre, les tables DE L'ALLIANCE que l'Éternel (YaHWéH) a traitée AVEC VOUS, ..."

2 Rois 17.15:  "Ils (les enfants d'Israël) rejetèrent ses lois, l'ALLIANCE qu'il (Dieu) avait faite AVEC LEURS PÈRES, ..."

Jérémie 31.32: "...ALLIANCE qu'ILS ONT VIOLÉE, ...dit l'Éternel."

Jérémie 3.14 (Darby): "Revenez, ...dit l'Éternel, car moi je vous ai ÉPOUSÉS ..."

Jérémie 3.20: "Mais, comme une femme est infidèle à son amant, ainsi VOUS m'AVEZ ÉTÉ INFIDÈLES, maison d'ISRAËL, dit l'Éternel."

Ésaïe 54.5: "...ton créateur EST TON ÉPOUX (ton mari)...le Saint d'ISRAËL ..."

Romains 7.2:  "...si le mari meurt, elle est dégagée de la loi du mari."

Romains 5.6: "...Christ, au temps marqué, est mort ..."

Romains 10.4: "...Christ est la fin de la loi ..."

Romains 7.3: "...de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre. (4) De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort à la loi, pour que vous apparteniez à UN AUTRE, à CELUI QUI EST RESSUSCITÉ des morts, AFIN QUE nous portions du fruit pour Dieu."


   Jésus est la fin de la loi parce que quand Jésus a expiré sur la croix, sa loi des 10 commandements a donc expiré avec Lui. Quand un mari meurt, sa loi envers sa femme prend fin avec lui ; c'est ainsi que sa femme est dégagée de la loi du mari. Quand Jésus est arrivé à sa fin sur la croix, sa loi a pris fin avec Lui. Maintenant, sous la "Nouvelle Alliance" (un "Nouveau Mariage" avec une femme composée de gens de toutes les nations), Jésus ressuscité a refait ses règles et ses lois comme il le veut, et il veut les accomplir Lui-même en nous par l'Esprit de Dieu.

Matthieu 5.38: "Vous avez appris qu'il a été dit ...(39) Mais moi, je vous dis ..."

   La loi ne nous condamne plus à mort, car Jésus a déjà porté notre condamnation ("Romains 8.34") concernant tous les péchés de notre vie (depuis notre naissance jusqu'à notre mort : le vieil homme en Adam, car il a été crucifié avec Jésus : "Romains 6.6"). Jésus est notre "nouvel homme" que l'on doit revêtir maintenant ("Éphésiens 4.22, 25"; "Romains 13.14"; "Colossiens 3.12") dans notre marche, car on est "UN" en position avec Lui ; et on attend la résurrection complète ("Romains 8.23").
   Un homme ayant une auto de l'année, mais qui a déjà payé sa nouvelle auto qui va sortir au début de l'année suivante, peut dire que son auto actuelle qu'il a maintenant est sa veille auto, et il peut considérer l'auto qu'il va recevoir, comme étant sa nouvelle auto qui lui appartient déjà et dont il a les clés à l'avance (le sceau, "Éphésiens 1.13-14"). Tout ce qu'il fait est maintenant concentré sur sa nouvelle auto à venir, car son auto présente va disparaître. Il doit se dépouiller des effets de sa veille auto et se revêtir de ce qui concerne la nouvelle auto à venir. Jésus est notre nouvelle auto et on commence déjà à s'en revêtir (spirituellement) jusqu'à ce que nous l'ayons reçu au complet corporellement (la résurrection de notre corps).

   L'arche de la Nouvelle Alliance (en parlant de Jésus, "Apocalypse 11.19") ne contient plus les 10 lettres de la loi gravées sur la pierre, car elles ont pris fin lorsque son temple (qui contenait l'arche avec ses commandements) a été détruit, donc lorsque Jésus est mort sur la croix, la lettre qui était dans l'arche a pris fin.

Jean 2.19: "...Détruisez ce temple, et en trois jours je le 'relèverai' (c'est le même verbe grec traduit par 'ressusciter').

Jérémie 3.16: "...dit l'Éternel, on ne parlera plus de l'arche de l'alliance de l'Éternel; elle ne viendra plus à la pensée; on ne se la rappellera plus, on ne s'apercevra plus de son absence, et l'on n'en fera point une autre."


   Maintenant on n'obéit plus à la lettre qui était sur les 2 tables dans l'arche et qui dit : "Tu ne convoiteras pas", mais on agit en étant conduit par l'Amour que l'Esprit IMPRÈGNE sur les tables de notre COEUR de chair ; on n'a pas besoin de connaitre la lettre pour vivre cela. Lorsque c'est Dieu qui AGIT, alors on a "CESSÉ de travailler" par la force de notre chair, on est donc dans le repos de l'Esprit, le repos de Dieu ; on Le laisse respirer Son Amour sur les tables de notre coeur. Dieu doit nous briser (nous décourager) pour qu'on cesse d'agir par soi-même (par notre propre force charnelle) afin de lâcher prise pour que l'Esprit puisse prendre la relève en nous sans être attristé par notre propre agir charnel qui équivaut à travailler en ramassant du bois le jour du sabbat ("Galates 3.10").

Nombres 15.32: "Comme les enfants d'Israël étaient dans le désert, on trouva un homme qui ramassait du bois le jour du sabbat. ...(35) L'Éternel dit à Moïse: Cet homme sera puni de mort..."


   Ainsi, lorsqu'un chrétien se met sous la "lettre de la loi", il TRAVAILLE charnellement en "ramassant du bois", et cela le mène à une mort spirituellement, c'est-à-dire que sa communion avec Dieu peut s'interrompre temporairement ("Romains 8.13"), car l'Esprit est attristé, parce qu'il empêche l'Esprit de respirer en lui le mouvement de Son Amour et de Sa Sainteté. C'est pourquoi, Dieu, qui aime son enfant, le fera passer par des épreuves pour qu'il apprenne à lâcher prise (à ARRÊTER SON ACTIVITÉ charnel) afin de laisser le Dieu de paix et d'amour "respirer" librement en lui sans obstacle. Ainsi c'est parce que le "chrétien" est son fils, que l'Esprit d'adoption peut le conduire à agir PAR l'influence de Sa Sainte Présence.

Romains 8.14: "car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu."

Galates 5.18: "...conduits par l'Esprit, ...pas sous la loi."


  Dans l'arche actuelle (Jésus dans le ciel) sous la 2e alliance, ce ne sont pas des écrits qui sont dedans (la lettre écrite qui tuait le transgresseur), mais c'est l'Esprit du Dieu VIVANT lequel, à partir de là (du coeur de Jésus), a été répandu sur nous pour écrire ses lois sur les tables de notre coeur de chair (donc les anciennes tables de pierre sont un obstacle pour celui qui doit agir par l'Esprit, et elles doivent être écartées du chemin pour laisser la place à l'Esprit d'écrire sur nos tables de chair) ; c'est maintenant notre coeur de chair qui est la substance des vraies TABLES où Dieu écrit de son doigt et non pas les tables de pierre ; c'est donc par les autres personnes que nos tables de chair sont lues (notre comportement) et non pas par soi-même ; ce sont les autres qui voient briller la lumière de notre lampe ("Luc 11.33"), et c'est Dieu qui est lumière en nous dans les tables de notre coeur "1 Jean 1.5".

Jérémie 31.31: "...je ferai ...une alliance NOULVELLE, (33) ...je mettrai ma loi au dedans d'eux, je l'écrirai dans leur COEUR ..."

2 Corinthiens 3.3: "...écrite... avec l'Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les coeurs."

1 Jean 2.27: "demeurez en lui (en Dieu) selon les enseignements qu'elle (l'Onction, l'Esprit) vous a donnés (dans votre coeur)."




(2 de 2) suite ...
   Donc, sonder les écritures de la lettre des 10 commandements n'est pas ce que le chrétien doit faire pour participer à la Vie divine de l'Esprit. Mais il doit avoir les yeux fixés sur Jésus ("Hébreux 12.2") le fournisseur de l'Esprit qui manifeste Sa vie : sa Foi, son Amour, sa Paix, son Repos, etc. La lettre de la loi ne contredit pas cela, mais elle rend témoignage de Celui qui l'avait écrite de Son doigt (Jésus).

Jean 5.39:  "Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. (40) Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!"

2 Pierre 1.4: "...promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise,"


   La vie chrétienne est donc Jésus-Christ vivre Sa Vie en nous. Les gens lisent notre comportement, ils voient le fruit de l'Esprit que nous portons ("Luc 6.44").

Philippiens :
1.21 ( Darby 1872 ): "Car pour moi, vivre c'est Christ..."

1.21 ( Segond 1910 ) : "car Christ est ma vie..."

Galates 2.20: "...si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit EN MOI; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi 'du' (en grec = "du") Fils de Dieu,..."


   On doit donc se LAISSER utiliser comme un instrument par Celui qui veut agir en nous ("Romains 6.13"). L'instrument n'essaie pas de faire, mais c'est Dieu qui se sert de l'instrument pour faire. La lettre dit "agis", mais l'Esprit dit "laisse-moi agir" : ces 2 principes sont incompatibles ("Galates 5.17"; "Romains 8.7, 2"). La SOURCE de notre comportement doit être le "mouvement" de l'Esprit et non pas la lettre "figée" de la loi.

   Un chrétien qui agit charnellement, c'est la même chose qu'un Juif sous la loi qui essayait de suivre la loi par sa "volonté charnelle" : les 2 sont destinés à chuter dans le péché ; dans les 2 cas l'Esprit doit prendre la relève.


   Par exemple, la Paix, la Bonté, l'Amour, la Douceur et la Patience ne sont pas écrits en nous par la lettre de la loi, mais ce sont ceux de l'Esprit qu'il manifeste en nous. Ils sont comme l'arc-en-ciel qui contient toutes les couleurs, l'un ne va pas sans l'autre, car ils ont tous la même source : l'Esprit du Dieu vivant et non la lettre morte.


   Jésus s'est REPOSÉ de son OEUVRE terrestre ("Jean 9.4; 17.4"), car il a accompli la loi pour nous puis il a porté notre condamnation.

Jean 9.4: "Il faut que je fasse, ...les OEUVRES de Celui qui m'a envoyé; ..."

Jean 17.4:  "Je t'ai glorifié sur la terre, J'AI ACHEVÉ L'OEUVRE que tu m'as donnée à faire."

1 Pierre 4.1: "...Christ ayant souffert dans la chair, ...Car celui qui a souffert dans la chair en A FINI avec le péché,"


   Il a donc TOUT accompli pour "nous" ("Jean 19.30") : il est maintenant en repos de cela. Maintenant, "nous" devons CESSER notre activité charnelle, et de CESSER d'essayer d'obéir à la lettre de la loi que Jésus a accomplie pour nous, et d'ENTRER dans le repos de Jésus, dans "son arrêt de travail terrestre" qu'il a déjà TOUT accompli pour nous, et donc d'entrer dans Sa Communion de l'Esprit en le laissant SE manifester en nous ("1 Jean 1.6-7"; "2 Corinthiens 13.14"). Donc en CESSANT d'agir charnellement pour plaire à Dieu et en laissant la Vie de résurrection de Jésus (par l'Esprit) se manifester en nous pour nous conduire ("Galates 5.16, 18"; "Romains 8.13"), on ENTRE alors dans Son repos spirituel : c'est cela l'obéissance.

Psaumes 4.11:  "Appliquons-nous donc à entrer dans ce repos-là, afin que personne ne tombe en imitant une semblable désobéissance."


   Ainsi donc, on ne pouvait pas observer la lettre à cause de la faiblesse de notre chair, à cause du péché dans notre chair qui nous faisait faire le contraire quand on essayait d'agir par nous-mêmes ("Romains 7.8; 8.7"), c'est pourquoi il falait changer de "RÉGIME" : échanger le régime de la lettre qui ORDONNE à la chair, pour celui de l'Esprit qui MANIFESTE Sa Vie dans notre chair ("2 Corinthiens 4.11").

2 Corinthiens 4.11: "...afin que la Vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle."


   Le 1er principe qui nous donnait la mort devait être enlevé pour que le 2e principe prenne place : ceci est fait une fois pour toute par la mort et la résurrection de Jésus il y a 2000 ans.

Romains 8.2: "...la loi (le principe) de l'Esprit de Vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi (du principe) du péché et de la mort."


   Par exemple, "travailler" c'est créer une "fausse douceur" au lieu de laisser la Douceur de l'Esprit se manifester en nous pour les autres. Quand c'est une fausse douceur charnelle, lorsqu'il y a une épreuve, cette fausse douceur peut se modifier en absence de patience ; tandis que la douceur de l'Esprit cohabite avec la Patience de l'Esprit, l'un ne va pas sans l'autre, car c'est ce que produit l'Amour de l'Esprit ("1 Corinthiens 13.4"). En position, étant UN avec Jésus, il est notre Tête, Celui qui doit diriger Son Corps (nous = "1 Corinthiens 12.13, 27") par l'Esprit.

   Quand on respire, on ne force pas, on ne travaille pas pour respirer, car c'est naturel à un homme de respirer. De même, quand l'Esprit manifeste son amour en nous, l'Esprit ne "travaille" pas en nous, car c'est sa nature d'être amour ("1 Jean 4.16", Dieu est amour), il vit en nous, c'est tout. Quand on aime par l'Esprit (autrement dit quand l'Esprit aime à travers nous), c'est la Vie de l'Esprit qui "respire spirituellement" en nous ; on ne force pas, on n'essaie pas d'aimer notre prochain charnellement pour ne pas convoiter sa femme en suivant le commandement: "Tu ne convoiteras pas" ; l'Amour n'est pas le nôtre, mais celui de l'Esprit de Dieu. Le commandement de la lettre ne serait qu'un obstacle à l'Amour de l'Esprit en essayant de nous faire créer un autre amour, en essayant d'imiter la capacité à ne pas convoiter par amour, en créant du faux-semblant qui ne peut jamais aimer vraiment comme Dieu aime. C'est la différence entre le commandement "écrit" (accompli par la chair) et l'Esprit de Vie en Jésus ("Romains 8.4") qui veut vivre Son Amour en nous pour notre prochain.

   Maintenant on comprend mieux pourquoi Paul dit que la loi des 10 commandements a été enlevée et qu'on doit être CONDUIT par le agir de l'Esprit en nous et non par "la lettre qui A VIEILLI" ("Romains 7.6"; "Galates 5.18").

   Ainsi, les versets de "Romains 7.6-7", "Galates 3.24-25" et "1 Timothée 1.9", qui affirment que nous ne sommes plus sous la lettre de la loi des 10 commandements, est bien la révélation que Paul a reçue de Jésus il y a plus de 2000 ans déjà.

Romains 7.6: "...nous avons été dégagés de ... (7) ... : 'Tu ne convoiteras point'."

Galates 3.24: "...la loi a été comme un pédagogue ...nous ne sommes plus sous ce pédagogue."

1 Timothée 1.9: "sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants..."

   Il se peut que vous ne soyez pas convaincu sur tout, mais je laisse cela à Dieu. Je ne pense pas avoir quelque chose d'autre à ajouter.
   Que Dieu vous bénisse richement.




3h)

    Suite au 1er commentaire de "VAM".


 
@VAM     Bonjour, je vois que vous citez plusieurs versets hors contexte, comme lorsque Jésus était sous la loi durant son vivant, vous l'appliquez aux chrétiens APRÈS la mort et la résurrection de Jésus. Or, la loi a pris fin à la mort de Celui qui l'a donnée, c'est-à-dire à la mort de Jésus.
   En "Matthieu 5.18" = "...il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, JUSQU'À ce que tout soit accompli.", vous ne tenez pas compte du mot "JUSQU'À". Or, Jésus a TOUT accompli, il le dit même sur la croix, et aussi après sa résurrection il le redit : "Matthieu 26.54", "Luc 24.44", etc. Des personnes pourraient penser que ce n'est que notre condamnation qui est accomplie ou autre, mais Jésus dit le mot "TOUT". Nous sommes maintenant dans une NOUVELLE CRÉATION où TOUT est nouveau.
    Pour les croyants, donc qui sont morts avec Jésus à la croix il y a 2000 ans :

2 Corinthiens 5.17:  "Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, TOUTES choses sont devenues nouvelles."

   Or, la loi est ancienne, car elle a pris fin à la mort de Jésus qui l'avait donnée au mont Sinaï. Il est question de la loi des 10 commandements nous dit Paul. Croyons-nous ce que Paul a écrit ici quand il dit que nous avons même été dégagé du commandement de la loi de l'Ancienne Alliance qui dit "Tu ne convoiteras point" ? Or, si nous marchons selon l'Esprit on ne convoitera pas, car la "JUSTICE" de la loi qui a été exprimée sous l'Ancienne Alliance, ne contredit pas l'Esprit par lequel nous devons marcher (agir).

Galates 5.23 :  "la loi n'est pas contre ces choses. (5.18)  Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi."


   Dans les épitres, lorsqu'il est parlé de la loi, c'est souvent en référence, car il est écrit que la loi est pour les pécheurs et non pour le juste. Ne sommes-nous pas justifié ; ainsi ne sommes-nous pas des justes en Jésus en position ?

Romains 5.18 : "par un seul acte de justice la JUSTIFICATION qui donne la vie s'étend à tous les hommes. (19) ...par l'obéissance d'un seul (Jésus qui a donné sa vie en mourrant) beaucoup seront rendus JUSTES."

1 Timothée 1.9 :  "...sachant bien que la loi n'est pas faite pour le JUSTE, mais pour les méchants ...et les pécheurs,"

Romains :
7.6     "Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, ...de sorte que nous servons ...non selon la lettre qui a vieilli.
7.7      Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point."

Galates :
5.18  "Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. ...(5.23) la loi n'est pas contre ces choses."

3.24    "Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
3.25    La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue."


   Vous citez :
1 Jean 3.4 : (Segond) "...le péché est la transgression de la loi."

   Or, ceci est une mauvaise traduction à partir du grec, et cela met la confusion parmi les chrétiens. Le péché n'est pas la "transgression de la loi", puisque le péché existait AVANT la loi. Cependant, inversement la "transgression de la loi" était un péché.

Romains :
5.13  "car JUSQU'À LA LOI le péché ÉTAIT dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi.
5.14  Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse (donc jusqu'à la loi), ..."


   La version Darby le traduit plus justement.

Jean ( Darby) 3.4 :  "...et le péché est l'iniquité."

   J'explique cela en détails dans mon étude intitulée : "Pourquoi fallait-il que les chrétiens ne soient plus sous la loi de l'ancienne alliance ?" sur mon site ou sur
https://www.youtube.com/watch?v=hzgS1lndNYE

   Vous citez:
Romains 3.31 :  "Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Loin de là! Au contraire, nous confirmons la loi."

   Ce dernier verset du chapitre 3 est suivi d'exemples (Abraham et David) dans les versets du chapitres 4 qui suivent ce verset 31. Est-ce que la foi d'Abraham allait anéantir la loi qui viendrait avec Moïse ? Est-ce que la foi de David annéantissait la loi sous laquelle David était (celle venue par Moïse auparavant) ? Loin de là ! La loi n'est pas contre la foi. Ce qui annéantie la loi est seulement la mort de Celui qui l'a donné, c'est-à-dire Jésus. Par la mort de Jésus, la loi (y compris les 10 commandements) a pris fin. Par Sa mort, il est la fin de cette loi qu'il a donnée ; de même qu'un mari meurt, il est la fin de la loi qu'il a donnée à sa femme (Romains 7.1-3).

Romains :
10.4  "...car Christ est la fin de la loi,"

7.2     "...si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari."

7.4     "De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort à la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est RESSUSCITÉ des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu."

   Je vous encouragerais à lire minutieusement tous mes commentaires précédents pour que vous compreniez ce que j'ai déjà expliqué clairement. Ca m'éviterait du même coup d'écrire des répétions.
Que Dieu vous bénisse richement.




3i)

    Suite au 2e commentaire de "VAM".


 
@VAM     Bonjour,
   "VAM" vous m'avez écrit ceci : "A vous lire nous n’avons plus besoin de la parole de Dieu !"

   Vous pouvez remarquer que j'utilise abondamment les versets de la bible pour démontrer la vérité afin d'enseigner et de convaincre.

   Vous ramenez certains versets que j'ai commentés et dont vous semblez ignorer certains de mes commentaires. Par exemple en "Matthieu" le mot "jusqu'à", dans : "...JUSQU'À ce que tout soit arrivé (ou accompli)".
   J'ai déjà commenté ce verset en disant que Jésus est venu pour accomplir la loi, et c'est bien ce qu'il a fait, car il était sous la loi ; mais ensuite par sa mort, cette loi a pris fin. Faudrait tout me relire attentivement.
   J'ai déjà commenté aussi "Matthieu 29.19-20" : "enseignez-leur à observer TOUT ce que je vous ai prescrit". Il n'est donc pas question des 10 commandements de la loi de l'Ancienne Alliance ici.

 Vous citez "Matthieu 19.16-19" : le verset 26 nous montre que ce n'est pas à force de suivre ces 10 commandements que nous sommes sauvés, cela est IMPOSSIBLE. Alors pourquoi la loi ? Elle est là POUR amener à un sauveur (Jésus) (dont je vous avais cité les versets). Remarquez le mot "POUR" en "Galates 3.24" ; la loi est POUR amener à un sauveur et non pas pour amener à la vie éternelle ; et j'attire une 2e fois votre attention sur le verset de "Galates 3.25" qui dit que nous ne sommes plus sous cette loi, sous ce pédagogue qui servait à nous amener à Jésus pour être sauvé (pardonné).

Matthieu :
19.16 "Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?"
19.20 "Le jeune homme lui dit: J'ai observé toutes ces choses; que me manque-t-il encore?"
19.25  "...Qui peut donc être sauvé?
19.26  Jésus les regarda, et leur dit: Aux hommes CELA EST IMPOSSIBLE, mais à Dieu tout est possible."

Galates :
3.24    "Ainsi la loi a été comme un pédagogue POUR nous conduire à Christ, afin que nous soyons justifiés par la foi.
3.25    La foi étant venue, nous ne sommes PLUS sous ce pédagogue."

   Concernant "Jacques 4", j'ai déjà commenté cela auparavant plus haut.
    Vous parlez de l'arche de l'Alliance : si elle était dans le lieu Très Saint du temple, alors Jésus a dit que ce temple était son corps (détruisez ce temple et en 3 jours je le relèverai). Or, quand le temple a été détruit, TOUT ce qui était à l'intérieur a pris fin également ; c'est maintenant un Jésus RESSUCITÉ, une nouvelle création, avec un système de fonctionnement différent de ce qu'était l'air de la loi sous laquelle il était avant de mourir.

   Vous m'avez écrit : "Paul ne dit pas que la loi des dix commandements a été enlevée !".

   Oui, Paul dit bien clairement que la loi des 10 commandements a été enlevé, mais vous ne VOULEZ PAS le croire. Si vous ne croyez pas cette écriture simple de Paul, comment croirez-vous au reste des écritures sur ce sujet.

Romains 6.7: "Mais MAINTENANT, nous avons été DÉGAGÉS DE LA LOI ... la lettre qui a vieilli. (7) ...Tu ne convoiteras point."
Galates 3.25: "...nous ne sommes PLUS sous ce pédagogue."


   La loi condamnait à mort. Maintenant Jésus ne condamne plus, car nous ne sommes plus sous cette loi qui condamnait ("Romains 7.4 et 6; 8.1").
   Jésus a enseigné à marcher dans la sainteté et l'amour (que Dieu produit en nous). Sa parole CONFIRME ce que l'Esprit doit manifester en nous. Si vous "essayez" d'aimer par votre force parce que Jésus a dit de s'aimer, alors vous suivez uniquement la LETTRE.

Romains 7.6 (TOB):  "Mais maintenant, ...nous avons été affranchis de la loi, de sorte que nous servons sous le régime nouveau de l'Esprit ..."

   Si on essaie d'obéir à la lettre, voici le résultat:
1 Corinthiens 13.3: "Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert de rien..."

   Il y a une différence entre obéir à la LETTRE de la loi et obéir à Dieu PAR l'Esprit, donc par l'Onction. Il y a une différence entre essayer de connaitre la volonté de Dieu par la lettre en essayant par nous-même de la mettre en pratique, ou d'obéir à ce que l'Amour de l'Esprit en nous nous pousse à faire par miséricorde.
   On peut aider quelqu'un parce que la lettre venant de la parole de Jésus l'a dit, mais sans avoir l'amour qui nous motive à le faire ; mais si on n'attriste pas l'Esprit par le péché, alors l'Esprit peut produire son Amour à travers nous pour les autres en sorte qu'on ne fait pas de mal à notre prochain, non pas parce que la lettre le dit, mais par amour on ne veut pas lui faire du mal.
    Si vous avez compris cela, vous comprenez que ce qui est écrit est pour confirmer ce que l'Esprit manifeste en nous lorsque nous agissons par Sa force à Lui et non par la nôtre motivée par la lettre. L'un est du légalisme et l'autre est Christ vivre en nous. L'un agit en suivant la lettre MORTE de la loi extérieure à lui et l'autre agit par la loi VIVANTE de Jésus Christ que l'Esprit grave sur les tables de notre coeur.

   Je répète que si le péché existait avant que la loi soit donnée par Moïse, c'est que le péché n'égale pas la transgression de la loi de Moïse, même si inversement la trangression de la loi était un péché.

   La version "Chouraqui" est une très mauvaise traduction dans le "Nouveau Testament" en ne respectant souvent pas le grec et en écrivant des faussetés qui induisent les gens en erreur. Voir le commentaire sur la Chouraqui en bas de la page du titre : "Quelle bible est la plus littérale ?" sur le site bibliorama (avec comme exemple "Jean 1.1").

   Le chrétien ne doit pas appliquer "lui-même" la loi de l'Ancienne Alliance en pensant être "aidé" par l'Esprit de Dieu (car l'action de la chair est en contradiction avec l'action de l'Esprit, les 2 se feraient compétitions, ce sont 2 forces différentes), mais c'est plutôt "Sa Justice" (que la loi indiquait) qui est manifestée par l'Esprit de Dieu au travers du croyant. Ce n'est donc pas le croyant qui "essaie" de l'appliquer, mais c'est l'Esprit qui veut vivre Sa vie à travers nous. La vie chrétienne, c'est Christ vivre en nous. C'est une vie, celle de Jésus par l'Esprit en nous, et non pas notre vie. Sachons que l'Esprit de Dieu est un autre lui-même de Jésus, donc un autre lui-même de Celui qui est le Père aussi : 3 personnes bien distinctes.

1 Jean 2.27:  "Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez PAS BESOIN qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses ...demeurez en Lui selon les enseignements qu'elle (l'Onction) vous a donnés."

Galates 2.20: "...si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi du Fils de Dieu,..."

Jean 5.39: "Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. (5.40) Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!"

   Ainsi, la parole de Dieu dans la Bible CONFIRME ce que l'on doit vivre quand on marche par l'Esprit. Si Jésus nous dit de s'aimer comme lui nous a aimés, il veut dire de faire en sorte que nous marchions par l'amour que l'Esprit veut produire en nous pour les autres, c'est ainsi que Jésus nous a aimés, par l'amour de l'Esprit. Car on ne peut rien faire sans Lui.

Jean 15.5: "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car SANS MOI vous ne pouvez RIEN FAIRE."

   Vous pouvez également lire mes commentaires sur ce sujet sur le site de "SHIFT FR"
https://www.youtube.com/watch?v=5G8aNzu_8Jo
sous le titre : "Pourquoi je devrais garder la loi de Dieu ?"
Soyez béni.




3j)

    Suite au 3e commentaire de "VAM".


 
@VAM    Bonjour,
   "VAM" vous dites : "La nouvelle alliance implique de mettre la parole de Dieu (la loi) en pratique..."

   Vous mettez en parenthèse les mots "(la loi)" comme s'il s'agissait de pratiquer la loi des 10 commandements de l'Ancienne Alliance sous la Nouvelle Alliance. Or, la Nouvelle Alliance est en vigueur justement parce que la loi de l'Ancienne Alliance a pris fin. Ne pas confondre le mot "parole" avec "loi" dans certains contextes.

   De plus le chrétien n'est pas conduit par la loi au-dedans de lui, mais par l'Esprit qui manifeste la justice de la loi du Christ écrite dans son coeur, sinon ce serait dire que ce n'est pas l'Esprit qui produit cette justice, mais nous par notre force charnelle.

   Vous avez écrit ceci : "...Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. ..." (Romains 2.13).

   Ici "Romains 2.13" est cité hors contexte en laissant croire qu'on peut être justifié par la pratique de la loi. Dans le CONTEXTE des 3 premiers chapitres de l'épître aux "Romains", il est question de Paul qui explique que PERSONNE (ni Juifs et ni Grecs) n'est justifié en mettant en pratique la loi. Paul dit que celui qui sera justifié, c'est celui qui met en pratique la loi: c'est-à-dire "PERSONNE". Ainsi, la CONCLUSION de Paul dans ce contexte est:

Romains :
3.9     "Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons DÉJÀ PROUVÉ que TOUS, Juifs et Grecs, sont sous l'empire du péché,
3.10    selon qu'il est écrit: Il n'y a POINT de juste, PAS même UN SEUL"

3.20    "Car PERSONNE ne sera JUSTIFIÉ devant lui PAR LES OEUVRES DE LA LOI, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché."
3.28    "Car nous pensons que l'homme est JUSTIFIÉ par la foi, SANS LES OEUVRES DE LA LOI."

Galates :
3.10  "Car tous ceux qui s'attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: MAUDIT EST QUICONQUE n'observe pas TOUT ce qui est écrit dans le livre de la loi, et NE LE MET PAS EN PRATIQUE.
3.11    Et que PERSONNE ne soit JUSTIFIÉ devant Dieu PAR LA LOI, cela est évident, puisqu'il est dit: Le juste vivra de foi."

   Aussi, ne pas confondre "les oeuvres de la LOI" d'avec "les oeuvres de la FOI". ("Jacques 2.17").


   Vous avez écrit ceci: "« Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté (c.a.d par la foi), et qui aura persévéré, "n’étant pas un auditeur oublieux" (pas oublier la loi), mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité. » Jacques 1:22-25"

   Ici aussi, en "Jacques 1.22-25", vous ajoutez entre parenthèses: "(pas oublier la loi)". Ainsi, cela pourrait laisser sous-entendre qu'il s'agit de la loi des 10 commandements de l'Ancienne Alliance. La loi parfaite, celle de la liberté (concernant l'évangile), n'est pas la loi des 10 commandements de l'Ancienne Alliance, mais la loi de Christ; cette loi ne condamne pas, elle est donc une loi intérieure de liberté.

Galates :
5.13  "Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair..."

6.2   "Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi LA LOI DE CHRIST."

1 Corinthiens :
9.20    "Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi (quoique je ne sois pas moi-même sous la loi), afin de gagner ceux qui sont sous la loi;
9.21    avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi (quoique je ne sois point sans loi de Dieu, étant sous LA LOI DE CHRIST), afin de gagner ceux qui sont sans loi.
9.22    J'ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver de toute manière quelques-uns."


   Donc, celui dont l'Esprit lui a déjà fait prendre conscience de la volonté de Christ, ne doit pas l'oublier, mais la vivre par l'Esprit sans l'attrister.
   Ainsi, en "Luc 6.46-49", on parle de ceux dont les paroles de Jésus ont eu une entrée dans leur coeur ("Jean 8.37") pour la VIVRE en obéissance par l'Esprit, car sans l'Esprit on ne peut rien faire ("Jean 15.4-5").


   Soulignons qu'en "Romains 6.17", il est question du message de l'Évangile qui leur a été annoncé et qu'ils ont accepté en s'y livrant ; il ne s'agit donc pas de la loi de l'Ancienne Alliance des 10 commandements. Dans ce chapitre "6" de "Romains", Paul indique qu'en position, un inconverti est un "esclave du péché" et un chrétien est un "esclave de Dieu". (Verset 17 selon la nouvelle version plus précise de la "Darby", à venir, peut-être en 2022 ou 2023):

Romains 6.17: "Or grâces à Dieu ! Car vous étiez [les] esclaves* du péché, mais [ensuite] vous avez obéi de cœur [au] type** d'enseignement*** dans lequel vous avez été livrés****."

Soyez béni.




3k)

    Suite au 4e commentaire de "VAM".


 
@VAM
[1 sur 3]
Bonjour !
   Vous avez écrit: "La loi ...sa fonction est toujours de condamner ceux qui la transgressent, étant toujours spirituelle "Romains 7:14"….."

   Donc, si maintenant vous êtes sous la loi, lorsque vous transgressez "la loi" de l'Ancienne Alliance, vous êtes condamné ? "Romains 8.1", dit qu'il n'y a plus de condamnation pour celui qui est en Jésus ; c'est normal puisque Paul dit en "Romains 7.6" qu'on n'est plus sous cette loi qui condamne ; au verset "7.5" et dans le chapitre 8, Paul dit que ceux qui sont dans la chair, ce sont les inconvertis, ce qui signifie que ceux qui sont convertis sont tous DANS Jésus, donc plus de condamnation pour eux.
    Or, tous les vrais croyants sont EN Jésus, puisqu'ils SONT LE CORPS de Jésus, le corps de Christ : nous sommes UN avec Lui.

1 Corinthiens 12.27: "Or vous êtes le corps de Christ,..."

Galates 3.28:  "...car vous tous, vous êtes UN dans le Christ Jésus."


   Quand Paul dit que la loi est spirituelle, il veut dire que la seule façon de l'accomplir sans chuter, c'est spirituellement, donc par l'Esprit de Dieu. Or, sous la loi, l'Esprit de Dieu n'était pas dans les Juifs, puisque Jésus n'était pas encore venue mourir et ressuscité, et il n'était pas encore glorifié ("Jean 7.38-39").

   Pourquoi "Romains 7" débute par l'exemple d'une femme qui est dégagé de la loi de son mari lorsque celui-ci meurt ? La réponse est au verset 4. Paul dit cela en rapport avec Jésus (le mari) : par sa mort Sa loi a pris fin avec Lui. Comment Sa loi pouvait-elle subsister si Celui (Jésus) qui l'a donné est mort ? Par sa résurrection, il est une NOUVELLE CRÉATION. La loi de l'Ancienne Alliance qui est chose du passé a pris fin lorsque tout a été accompli, et ce n'est pas de la disparition du ciel et de la terre comme vous dites, car "2 Pierre 3" dit que les méchants vont bruler sur cette terre-ci au jour du jugement ; et au dernier chapitre de "Malachie", il est dit que les justes (après la résurrection) vont marcher sur la cendre des méchants ; c'est donc toujours cette même terre qui va subsister ; c'est ce que Paul confirme aussi en "Romains 8.19-21" où il dit que la création PRÉSENTE ATTEND la révélation des fils de Dieu (à la résurrection), et cette création elle-même sera délivrée du mal pour que les enfants de Dieu puissent y vivre. C'est donc toujours la même terre, mais renouvelée.
   Donc en "Matthieu" le mot "JUSQU'À" se réfère bien à quelque chose qui a déjà été accomplie. Tant et aussi longtemps que le ciel et la terre subsistent, la loi subsistait JUSQU'À ce que tout soit accomplie. Jésus a tout accompli, sinon aussi "Romains 7.6-7" serait un mensonge. C'est donc chose du passé.


   Vous citez :
1 Corinthiens 14.34: "que les femmes ...soient soumises, selon que le dit AUSSI la loi."

   Il ne s'agit pas de la loi de Moïse ? De plus, Paul écrit le mot "AUSSI", indiquant qu'il ne dit pas cela en obéissance à la lettre, mais en référence. Dieu nous appelle à avoir de l'ordre. Or, le simple bon sens, c'est que si Dieu nous montre que la femme doit être soumise à l'homme, c'est qu'elle ne prenne pas non plus l'autorité sur l'homme en paroles.

Genèse 3.16: "Il dit à la femme: ...ton mari, ...il dominera sur toi."

   Ainsi, Paul prend en référence la lettre, pour indiquer ce qui est bienséant quand on agit par l'Esprit de Dieu.


   Vous citez :
Éphésiens 6.2: "Honore ton père et ta mère (c'est le premier commandement avec une promesse),"

   En effet, si sous la loi, l'obéissance à ce commandement pouvait prolonger la vie, combien PLUS Dieu peut le faire encore aujourd'hui (prolonger la vie) si on marche par l'Esprit ! car en marchant par l'Esprit, cela suppose qu'on honore nos parents. La loi n'est pas contre cela nous dit Paul ("Galates 5.23").


Actes :
15.28   "Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne vous imposer d'autre charge que ce qui est nécessaire,
15.29   savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Adieu."

   Quand les apôtres ont écrit cette lettre pour les chrétiens non juifs, il ne dit pas qu'il a paru bon aux apôtres par la loi, mais qu'il a paru bon AU SAINT-ESPRIT. C'est donc à l'Esprit qu'ils se sont soumis pour cela. Et la raison c'est que vu que pour les gens sous la loi, cela leur était enseigné à toutes les semaines dans les synagogues et dans chaque ville, c'était uniquement pour que ces Juifs ne pensent pas que les chrétiens pèchent contre Dieu s'ils les voient faire le contraire. Pourquoi ? Pour ne pas leur mettre un obstacle qui les empêcherait de croire à l'Évangile annoncé de leur part.

1 Corinthiens 9.20: "Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs : avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi (quoique je ne sois PAS MOI-MÊME SOUS LA LOI), AFIN DE GAGNER ceux qui sont sous la loi;"

1 Corinthiens 10.32: "Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l'Église de Dieu,"


   Vous dites : "La loi doit être enseignée afin que l’Esprit de Dieu puisse la graver dans le cœur".

   Vous inversez les choses. L'Esprit n'a pas besoin que vous lisiez la lettre, car l'Esprit est très capable de vous l'enseigner dans votre coeur Lui-même ; c'est Son Amour pour les autres et Sa Sainteté qui nous le fait savoir dans notre conscience, dans notre coeur, pas la lettre. De plus vous contredisez Paul qui dit que nous ne sommes plus sous les 10 commandements de la lettre du : "Tu ne convoiterais pas". ("Romains 7.6-7")

Hébreux 8.11: "Aucun n'enseignera plus ...son frère, en disant: Connais le Seigneur!..."

1 Jean 2.27:  "...vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; ...son onction vous enseigne toutes choses, ...demeurez en lui selon les enseignements qu'elle (l'Onction) vous a donnés." [et non pas selon que la lettre vous a enseignée]


   J'ai déjà expliqué "Jacques 2" dont vous ne saisissez pas le raisonnement de Jacques dans son contexte.

   Vous citez hors contexte la référence de "1 Corinthiens 9.21" entre parenthèses en citant "Jacques 2.8+" pour dire que la loi de Christ est la loi des 10 commandements de l'Ancienne Alliance, mais vous avez ignoré le verset "20" juste avant qui dit :

1 Corinthiens 9.20: "Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs : avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi (quoique je ne sois PAS MOI-MÊME SOUS LA LOI), afin de gagner ceux qui sont sous la loi;"


   Or, Paul en disant au verset "20" qu'il n'est pas lui-même sous la loi, indique bien qu'il parle de la loi que les Juifs suivent. Ainsi, dans le verset "21" qui suit, "la loi de Christ" n'est donc pas la même loi que les Juifs suivent, puisqu'il dit au verset "20" qu'il n'est pas sous la loi des Juifs, mais au verset "21" il dit être sous la loi de Christ : ce sont donc 2 lois distinctes : l'une c'est la lettre, et l'autre celle par l'Esprit qu'il écrit dans nos coeurs ; l'une est une loi qu'on lit sur papier, l'autre qu'on vit à partir de notre intérieur ; l'une qui ordonne, l'autre qui se manifeste dans la liberté.

1 Corinthiens 9.21: "avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi (quoique je ne sois point sans loi de Dieu, étant sous la loi de Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi."


   Remarquez bien au verset "20" quand il dit "AFIN de gagner ceux qui sont sous la loi". C'est la raison pour laquelle, en "Actes 15.28-29", Pierre a prescrit aux nations qui sont converties, de s'abstenir du sang, etc., car si un Juif les voit manger du sang, etc., cela l'empêchera de croire au message de l'évangile qu'ils prêchent ; c'est donc pour les gagner qu'ils s'en abstiennent en faisant "COMME" s'ils étaient sous la loi (bien qu'ils ne le soient pas).

   Vous citez "Jacques 2.8.13" en ne faisant pas la distinction entre les versets "8" à "11", d'avec le verset "11". C'est dommage ! Comme j'ai déjà expliqué, Jacques cite des commandements de l'Ancienne Alliance uniquement en référence. Comment pourrait-il les convaincre que leur comportement est contraire à l'amour que l'Esprit veut produire en eux pour leur prochain, s'ils sont charnels en empêchant l'Esprit de manifester Son Amour à travers eux ? S'ils n'ont jamais expérimenté l'Amour de l'Esprit pour les autres, alors ce qui pourrait les convaincre de leur mauvaise attitude est de prendre les commandements de la loi EN RÉFÉRENCE, afin de les convaincre pour qu'il cesse de pécher dans le but que l'Esprit puisse ensuite commencer à manifester Son Amour à travers eux. Jacques cite cela à des gens qui agissent "méchamment" envers leur prochain. C'est bien ce que Paul dit : "la loi n'est pas pour le juste, mais pour les méchants".

Jacques 2.3: "si, tournant vos regards vers celui qui porte l'habit magnifique, vous lui dites: 'Toi, assieds-toi ici à cette place d'honneur!' et si vous dites au pauvre: 'Toi, tiens-toi là debout!', ou bien: 'Assieds-toi au-dessous de mon marche-pied', (2.4) ne faites vous pas en vous-mêmes une distinction, et ne jugez-vous pas sous l'inspiration de pensées MÉCHANTES ?"

1 Timothée 1.9: "...la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les MÉCHANTS ..."



[suite: 2 sur 3]
   Vous citez encore "Romains 2.13" pour dire que les incroyants qui accomplissaient la loi qu'ils ont en eux-mêmes, dans leur conscience (c'est-à-dire QUELQUES-UNS des commandements indiqués dans la loi), serait les 10 commandements sans l'avoir lu, même si Paul dans ce même chapitre dit que PERSONNE ne sera justifié par la loi, puisque TOUS l'ont transgressé.
   Or, quand Paul parle de ceux-là (les incroyants) qui sont une loi pour eux-mêmes (dans leur conscience), il ne dit pas qu'ils seront sauvés au dernier jour, car ceux-là n'ont jamais entendu ce que la loi dit, ni le message de l'évangile pour être sauvés. Mais Dieu tiendra compte des oeuvres venant de leur conscience lors du jugement, à savoir le degré de punition qu'ils subiront en rapport avec les oeuvres dictées par leur conscience, mais ils ne seront pas sauvés s'ils n'invoquent par Jésus dans la repentance pour être pardonnés, puisqu'ils seraient sauvés par leurs oeuvres dictées par leur conscience ; ils ne sont donc pas justifiés pour être sauvés.

Romains :
10.13   "Car quiconque invoquera LE NOM DU SEIGNEUR sera sauvé.
10.14   Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche?"

Éphésiens 2.8: "Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. ... (2.9) Ce n'est PAS PAR LES OEUVRES, afin que personne ne se glorifie."


   Ce n'est pas non plus par une oeuvre d'avoir eu des enfants qu'une femme sera sauvée.

1 Timothée 2.14: "et ce n'est pas Adam qui a été séduit, c'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression. (2.15) Elle sera néanmoins sauvée EN DEVENANT MÈRE, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans l'amour, et dans la sainteté."


   Ici, lorsque la femme chrétienne accouchera, elle SERA SAUVÉE (c'est-à-dire, "sera DÉLIVRÉE") du SURPLUS de douleur que Dieu avait ajoutée en "Genèse 3", si elle persévère dans la Foi, l'Amour et la Sainteté de l'Esprit.

Genèse 3.16: "Il dit à la femme: J'AUGMENTERAI la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur,..."


   Vous avez écrit : "Quand les païens, qui n’ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n’ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; ils montrent que l’œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs (voilà la loi écrite dans le cœur)" ["Romains 2.14-15"]

   Entre parenthèses vous dites : "(voilà la loi écrite dans le coeur)". Il n'est pas dit qu'ils observent TOUTE la loi, mais c'est dans le sens qu'ils font naturellement CERTAINES choses que prescrit la loi sans le savoir. Comment pourraient-ils observer les centaines de commandements qui sont dans la loi sous l'Ancienne Alliance sans en avoir pris connaissance ? Pour preuve, les gens des nations mangeaient souvent du porc ("Marc 5.13"), ce qui était contre la loi sous l'Ancienne Alliance.
   Et si des incroyants, dans leur conscience, peuvent accomplir certaines choses de la loi sans qu'ils sachent qu'il existe une loi qui dit cela, combien plus un chrétien peut savoir dans sa conscience par l'Esprit de Dieu ce qui est bien ou mal et cela sans lire ce qui est écrit dans la loi de l'Ancienne Alliance, puisque si l'Amour de l'Esprit (l'Onction) nous fait prendre conscience de ce qui est bien ou mal dans notre agir envers notre prochain et produit la compassion pour notre prochain, pourquoi devrions-nous en plus avoir la lettre pour confirmer cela comme si l'Esprit n'était pas suffisant pour nous l'enseigner comme s'il était peut-être un faux "esprit" qui ment ? Quand l'Esprit produit Sa compassion à travers nous pour notre prochain, ce n'est pas quelque chose d'intellectuel comme lire la loi de l'Ancienne Alliance ; c'est une Vie qui se manifeste en nous, qui se vie, Sa Vie.


   Vous citez "1 Timothée 3.16":  "Toute Écriture est ...utile pour enseigner..."

   En effet, c'est sur les écritures que Paul s'appuie pour affirmer que nous ne sommes plus sous la loi des 10 commandements :

Romains 7.6: "Mais MAINTENANT, nous avons été DÉGAGÉS DE LA LOI ... la lettre qui a vieilli. (7.7) ...Tu ne convoiteras point."

Galates 3.25 : "...nous ne sommes PLUS sous ce pédagogue."


   Le caractère de l'Esprit de Dieu n'est pas contre le bien qui était témoigné dans la loi sous l'Ancienne Alliance que vous lisez. Ainsi, quand l'Esprit manifeste Sa Vie en nous, ce qui est juste s'accomplit en nous ; on ne pèche donc pas en même temps.
   Pourquoi devrions-nous citer toutes sortes de versets pour contredire ces 2 versets à tout prix comme un poisson qui se débat dans l'eau chaude !? ("Romains 7.6-7"; "Galates 3.25")  Sommes-nous à ce point contre cette Liberté que Jésus nous a acquise au prix de sa vie à travers une souffrance atroce sur la croix !? Or, "mort" signifie bien "mort" : mort à ce monde et à la loi, et cela une fois pour toutes ; pas de revenir en arrière.

2 Corinthiens 3.17: "...là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté."

   Mais là où est la loi de l'Ancienne Alliance, là est la condamnation ("Romains 4.15").
   Soit on ESSAIE de créer un faux amour pour les autres parce que nous lisons dans la loi d'aimer notre prochain (ne pas convoiter, ne pas coucher avec la femme de notre prochain, ne pas dérober, etc.) ; ou soit nous vivons de l'Amour de l'Esprit qu'il veut manifester en nous pour les autres ; dans ce 2e cas, nous n'avons pas besoin de la lettre pour nous dire d'aimer, puisque l'Esprit (donc Dieu) est Amour et Son amour ne veut pas faire de mal à notre prochain. Si on marche sous la lettre (donc par notre propre force), alors Dieu devra nous faire passer par des épreuves pour nous décourager à faire les choses par nous-mêmes ou nous décourager à essayer à être un "bon chrétien" par nos propres forces. Dieu veut nous décourager à prendre Sa place en nous comme il Lui revient de droit (ce n'est plus moi qui vit, mais Christ qui vit en moi : "Galates 2.20"). Tout enfant de Dieu passe par là, mais hélas ! certain meurt dans leur vieillesse sans jamais avoir SAISI cela dans la PRATIQUE. Le grain de blé doit mourir en terre avant que la tige sorte du grain pour grandir et porter du fruit ("Jean  12.24; 15.4-5").
   Aujourd'hui, depuis la résurrection de Jésus, nous sommes dans une nouvelle aire où les croyants reçoivent l'Esprit d'adoption afin de vivre et d'agir par cet Esprit-Saint ; ce que les gens avant la naissance de Jésus n'avaient pas en tant que fils adoptés. On ne peut donc pas prendre les écritures de jadis pour vivre comme si on était dans l'ancienne aire avant la naissance de Jésus.

Jean ( Segond 1910 ) :
7.38    "Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture.
7.39    Il dit cela de l'Esprit que DEVAIENT RECEVOIR CEUX QUI CROIRAIENT en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié."

Romains 8.15: "Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'ADOPTION, par lequel nous crions: Abba! Père!"

Galates 5.16: "Mais je dis : Marchez par l'Esprit,..."



[suite: 3 sur 3]
   Une personne a une automobile qui demande un conducteur qui DOIT faire un trajet précis d'un endroit à un autre ; il doit lire intellectuellement sa carte routière et suivre tout le trajet en utilisant la force de ses mains pour diriger le volant en suivant ce qui est ÉCRIT sur la carte routière. Cela équivaut à un Juif sous la loi qui agit par sa force charnelle en suivant ce qui est écrit dans la loi.

   Une autre personne a une automobile qui n'a pas besoin de conducteur, puisque l'auto est dirigée automatiquement d'un lieu à un autre via GPS (par satellite) sans que cette personne ait besoin de lire une carte routière pour être conduit. Cela équivaut à un chrétien qui est conduit par l'enseignement vivant de l'Esprit du fond de son coeur (sans lire la lettre de la loi) et qui n'a pas besoin de sa force charnelle pour diriger le volant de sa vie puisqu'elle est conduite par la force de l'Esprit Saint.

   Cependant cette 2e auto a toujours son volant au cas où le conducteur voudrait la conduire manuellement ; et s'il le fait il n'a pas besoin que le GPS décide du trajet à suivre, ni que le volant tourne tout seul vers le lieu que le GPS veut. Cela correspond à un chrétien qui se conduit lui-même par sa force charnelle tout en suivant intellectuellement ce qui est écrit dans la loi de l'Ancienne Alliance.
   Cette personne ne peut pas en même temps diriger elle-même le volant de sa voiture en suivant les directives de sa carte routière tout en voulant laisser sa voiture être conduit automatiquement par le GPS et que le volant soit dirigé automatiquement par la force du système automatique de l'auto. C'est une impossibilité : les deux se feraient la guerre pour savoir qui des deux conduirait.
   En touchant le volant avec ses mains, cela arrêterait le système automatique du GPS et de l'activité automatique du volant. Un chrétien qui essaie de faire par lui-même la volonté de Dieu en suivant les directives de ce qu'il lit dans la lettre de la loi, cela obligerait l'Esprit-Saint à cesser d'agir en lui, car le conducteur irait contre Sa volonté de le conduire, et les impulsions charnelles du conducteur le pousseraient à faire beaucoup de mauvaises manoeuvres qui causeraient des accidents dans son trajet. Pour que l'Esprit puisse nous conduire en dirigeant Lui-même notre volant selon Sa Loi vivante dans notre intérieur, il faut que nous cessions de nous conduire nous-même par notre force charnelle et laisser l'Esprit prendre les commandes et nous diriger selon Sa Loi vivante en nous.
   Si l'auto est conduit automatiquement via GPS et via son moteur électrique qui tourne automatiquement le volant, cette auto n'est donc pas sous la direction d'une carte routière que le conducteur doit lire et son volant n'est pas conduit par la force charnelle de ses deux mains.


Galates 5.18: "...si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la loi."


   Soyez béni !




3L)

    Suite au 5e commentaire de "VAM".


 
@VAM
Bonjour ! Vos versets d'"Ésaïe 66.22-24" concernent le futur, et non pas le présent.
     Concernant le fait que la loi du premier Mari (Jésus avant Sa mort : "Romains 7.3") a pris fin (POUR TOUS) à la mort de ce premier Mari, afin qu'à la résurrection de Jésus (le deuxième Mari) nous marchions en nouveauté de vie et non plus selon la LETTRE de la loi qui a pris fin avec le premier Mari qui l'avait donnée au Sinaï, j'ai déjà beaucoup démontré cela ("Romains 7.3-4").
     Par Sa mort, le premier Mari n'est plus, donc sa loi non plus n'est plus en vigueur (ni pour les incroyants, ni pour les croyants), même si la conséquence de mort depuis Adam demeure pour les inconvertis.

1 Corinthiens 15.22:  "Et comme TOUS meurent EN Adam, de même aussi TOUS revivront EN Christ,"


     Le deuxième Mari est une nouvelle création par Sa résurrection : c'est le MAINTENANT. Pour que la loi de l'Ancienne Alliance soit encore valide, il faudrait que le nouveau Mari (Jésus ressuscité) recule dans le temps et revienne dans sa première condition de chair (avant sa mort) ou dans sa condition d'avant qu'il soit devenue chair ; mais cela est impossible : maintenant Jésus est une nouvelle création, le NOUVEAU commencement de la création de Dieu.

Apocalypse 3.14:  "...Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu"

2 Corinthiens 5.17:  "...une nouvelle création : les choses anciennes sont passées; voici, TOUTES CHOSES sont devenues nouvelles."

Apocalypse 21.5:  "...Voici, je fais TOUTES choses nouvelles. Et il dit: Écris; car ces paroles sont certaines et véritables."


    On doit toujours interpréter ce qui est symbolique (Apocalypse, etc.) par ce qui est clair, et non le contraire. La nouvelle terre est dans le sens d'une terre "renouvelée" ; la première terre qui avait disparu, est dans le sens de ce qu'elle était lorsqu'elle était dans la corruption (dans la situation présente).
     Si un mari qui était violent envers sa femme change de comportement et lui dise qu'il est maintenant UN NOUVEAU mari, il ne veut pas dire que sa femme a un autre mari, un étranger, mais que c'est toujours lui-même, mais en tant que mari RENOUVELÉ. La nouvelle terre sera donc la terre présente renouvelée.

     Dieu dit, qu'au jour du jugement il va envoyer le feu sur cette terre d'à présent, afin d'y détruire les méchants avec leurs oeuvres, et qu'ensuite, les justes vivront sur CETTE MÊME TERRE, car la preuve est qu'ils marcheront comme sur la cendre des méchants qui y auront été brulés sur cette terre-ci. C'est donc la même terre "renouvelée" qui sera appelé "nouvelle terre".

Malachie 4.1, 3:  "-Car voici, le jour vient, ARDENT comme UNE FOURNAISE. Tous les hautains et tous les méchants ...le jour qui vient les EMBRASERA, dit l'Éternel des armées, ... (4.3) Et VOUS FOULEREZ LES MÉCHANTS, "CAR" ILS SERONT comme DE LA CENDRE SOUS la plante de VOS PIEDS, au jour que je prépare, dit l'Éternel des armées."

Romains :
8.19    "Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu.
8.20    Car la création a été soumise à la vanité...
8.21    ...elle {la création présente} aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, POUR AVOIR PART à la liberté de la gloire des ENFANTS de Dieu."

2 Pierre :
3.7    "...les cieux et LA TERRE D'À PRÉSENT sont gardés et réservés POUR LE FEU, pour LE JOUR DU JUGEMENT et de la ruine des hommes impies."
3.10    "Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; EN "CE" JOUR, ... les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu'elle renferme SERA CONSUMÉE."

3.12    "tandis que vous attendez et hâtez l'avènement DU JOUR de Dieu, à cause DUQUEL ...les éléments embrasés se fondront!
3.13    Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera."

Apocalypse 21.1:  "Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus."


     La promesse faite à Abraham de recevoir une patrie, la nouvelle Jérusalem (qui descendra du ciel), est bien dans le LIEU OÙ il attendait sur cette terre présente. C'est donc sur cette terre-ci qu'Abraham vivra plus tard ; c'est bien l'héritage du monde qui lui a été promis.

Hébreux :
11.8    "C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour "UN LIEU QU'il DEVAIT RECEVOIR" en HÉRITAGE, et qu'il partit sans savoir où il allait.
11.9    C'est par la foi qu'il vint s'établir dans LA TERRE "PROMISE" comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même PROMESSE.
11.10   Car IL ATTENDAIT LA CITÉ qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur."

11.13   "C'est dans la foi qu'ils sont tous MORTS, SANS AVOIR OBTENU les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.
11.14   Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent UNE PATRIE. ...

11.16   Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c'est-à-dire une céleste. ...  il (Dieu) leur a préparé une cité."

Apocalypse :
3.12    "Celui qui vaincra, ...j'écrirai sur lui ...le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu..."

21.2    "Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, ..."

21.10   "...il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ..."
  
Romains 4.13:  "...l'HÉRITAGE du monde a été promis à Abraham..."

Matthieu 5.5:  "Heureux les débonnaires, car ils HÉRITERONT la terre!"

   Que Dieu vous bénisse richement !




3m)

    Suite au 6e commentaire de "VAM".


 
@VAM
(1 de 3):
Bonjour !
   Vous avez écrit ceci : "La femme est sauvée en devenant mère….:  cela veut dire en mettant au monde le Sauveur du monde...".

   En "1 Timothée 2.15", Paul ne parle pas d'un Sauveur à mettre au monde, car il dit cela des années APRÈS que le sauveur soit déjà venu au monde. Une femme "devient mère" à l'instant où elle a un enfant, donc lorsqu'elle accouche. Paul sous-entend donc qu'elle peut être délivrée (sauvée) des douleurs de l'enfantement qui ont été augmentée au début en "Genèse", si elle marche avec Dieu.

---

Romains (version plus précise):
6.16   "Ne savez-vous pas qu’à quiconque vous vous livrez vous-mêmes [en tant qu']esclaves pour [l']obéissance, vous êtes [les] esclaves [de celui] à qui vous obéissez, soit du péché pour la mort, soit de l’obéissance pour la justice.
6.17   Or grâces à Dieu ! Car vous étiez [des] esclaves du péché, mais [ensuite] vous avez obéi de cœur [au] type d'enseignement dans lequel vous avez été livrés."

   La plupart ne discernent pas ces 2 versets. Simplifions le verset 16 :

Romains 6.16: "...à quiconque vous vous livrez vous-mêmes [en tant qu']esclaves ...vous êtes [les] esclaves ..."

   Ce que Paul dit, c'est qu'un homme qui se donne en tant qu'esclave, cet homme est dès lors l'esclave de celui à qui il s'est livrée comme tel, celui qui est devenu son maître. C'est comme une alliance qui s'est faite entre les deux hommes. Or, si une personne se donne comme esclave, c'est "POUR" servir et obéir à son nouveau maitre à qui il appartient désormais. L'esclave APPARTIENT à son maître à qui il s'est livré comme tel ; il est sa propriété. C'est ce que Paul explique dans ce verset.
   Et Paul compare cela à un homme qui appartient au péché depuis sa naissance, car nous avons tous été déchu en Adam. Mais Paul dit aussi que celui qui s'est livré à Dieu en entendant l'Évangile (ce type d'enseignement), il APPARTIENT dans ce cas à Dieu, il est l'esclave de Dieu et c'est Jésus qui en a payé le prix à la croix par Sa Vie qu'il a donnée en rançon, c'est ainsi qu'il nous a racheté pour appartenir à un nouveau Maître. Un esclave a été ACHETÉ par son maître ; c'est pourquoi il lui appartient. C'est ce que Paul explique au verset 17.

Romains 6.17:  "Or grâces à Dieu ! Car vous étiez {depuis votre naissance} [des] esclaves du péché, mais [ensuite] vous avez obéi de cœur [au] type d'enseignement {le message de l'Évangile : repentance et conversion à Dieu, "Actes 26.20"} dans lequel vous avez été livrés {POUR désormais APPARTENIR et obéir à Dieu qui vous a APPELÉ}."


1 Corinthiens ( Segond 1910 ) :
6.19    "Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que VOUS NE VOUS APPARTENEZ POINT À VOUS-MÊMES?
6.20    Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui APPARTIENNENT à Dieu."
7.23    VOUS AVEZ ÉTÉ RACHETÉS à un grand prix ..."


   Paul nous montre dans ce chapitre 6 de l'épître aux Romains, que tous ceux qui sont esclaves du péché, sont les inconvertis (les incroyants), et tous ceux qui sont esclaves de Dieu, sont ceux qui ont obéi à l'Évangile en se convertissant à Dieu par Jésus, les esclaves de Dieu sont donc tous les croyants, ceux qui lui appartiennent.
   Un esclave de Dieu qui obéit ensuite au péché, reste toujours un esclave de Dieu et ne devient plus jamais un esclave du péché duquel il a été affranchi par Dieu.
   C'est pourquoi, en "Romains 6.16-17", Paul a démontré qu'un esclave s'est livré à son maitre POUR LUI OBÉIR ; et Paul dit que si c'est pour obéir à Dieu qu'un homme s'est livré comme esclave à Dieu dans la repentance, alors il doit lui obéir puisque c'est pour cela que Dieu l'a racheté, et s'est pour cela qu'il lui appartient. Donc, la chose sensée à faire naturellement, c'est que l'esclave n'obéisse pas à un autre (le péché) que son Maître (Dieu).
   Un esclave de Dieu qui se livre au péché, ce n'est pas en tant qu'esclave du péché qu'il le fait, mais en tant qu'esclave de Dieu qui désobéit à son Maître (Dieu). Paul le rappelle donc à son bon sens ; sinon son Maître peut le châtier pour qu'il revienne dans le droit chemin, à Dieu son Maître afin qu'il participe à la sainteté de son Maître.

Romains :
6.18 "Mais ayant été affranchis du péché, vous avez été asservis [à] la justice"

6.22 "Mais maintenant, ayant été affranchis du péché et asservis à Dieu, vous avez votre fruit dans [la] sainteté, et la fin [est la] vie éternelle."

---

   Ceux qui sont en (DANS) Christ en position, ce ne sont pas ceux qui sont mort à eux-mêmes dans leur marche, mais ce sont ceux pour qui Jésus est mort pour eux et qui l'ont invoqué et qui désormais lui appartiennent. Ne pas mélanger entre la POSITION d'un chrétien et la MARCHE d'un chrétien.

---

   Vous avez écrit ceci : "Notre voiture est conduite par qui ? Forcément par nous qui avons le devoir de conduire notre propre voiture ..."

Galates 5.18:  "...conduits par l'Esprit..."

---

   "1 Jean 3.4" est mal traduit dans plusieurs versions. Ce n'est pas : "le péché est la transgression de la loi", mais : "le péché est l'iniquité" (version "Darby") ; car en "Romains 5.13", Paul dit que le péché était déjà AVANT que la loi soit donnée via Moïse.

---

   En "Romains 7.6", Paul ne dit pas que nous avons été dégagé uniquement de la condamnation de la loi, mais il dit que nous avons été dégagé DE LA LOI, et c'est pour cela que la loi ne nous condamne plus jamais.

---

   Vous citez :

Ésaïe 66.22:  "...les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, ... (66.23)   A chaque NOUVELLE LUNE et à chaque sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l'Éternel."

   Comme j'ai déjà mentionné, cela ne s'applique pas dans le temps actuel, mais seulement dans le futur. Car le verset 23, dit aussi que c'est à CHAQUE NOUVELLE LUNE (donc à chaque MOIS) que toute chair ira se prosterner devant Dieu.

Colossiens 2.16:  "Que personne donc ne vous juge ...au sujet d'une fête, d'une NOUVELLE LUNE, ou des sabbats: (2.17) c'était l'ombre des choses à venir,..."

Galates 4.10:  "Vous observez les jours, LES MOIS, les temps et les années! (4.11) Je crains d'avoir inutilement travaillé pour vous."

---

   Vous avez écrit ceci: "Une sœur baptisée voulait divorcer et se remarier avec son beau-père, c’est encore les préceptes du Lévitiques qui ont servis à trancher car aimer son prochain ne peut être un prétexte pour aimer sans discernement…"

   Comme déjà expliqué, quelqu'un qui marche dans l'amour n'a pas besoin de la loi comme référence, car une soeur qui rejetterait son mari pour se marier avec le père de celui-ci, ne marche pas dans l'amour envers son mari avec qui elle veut divorcer (ni envers ses enfants); elle est indifférente aux conséquences (chicanes, haine et division que cela causerait entre son mari, les enfants, et le père de son mari et la famille toute entière ; comme beaucoup disent: "l'amour est aveugle"), elle briserait la famille et serait une cause de division dans la famille de son mari. Aimer son beau-pêre au point de rejeter son mari, c'est haïr son mari ; n'est-ce pas de la méchanceté ! La personne a donc besoin de nos prières. L'Amour de Dieu est différent de l'amour charnel humain : la source n'est pas la même dans les deux cas.
   Si une personne s'est laissé envahir par un désir charnel diabolique (Jacques 3.15), ayant un coeur endurci par la séduction du péché ("Hébreux 3.13"), la loi peut être prise en référence pour eux qui ont un coeur méchant ("1 Timothée  1.9"), même si on n'est pas sous la loi.

---

    Si un chrétien veut se fier à tout ce que le Lévitique dit, il aurait un problème. Par exemple:

Lévitique 19.19:  "...tu n'ensemenceras point ton champ de deux espèces de semences; et tu ne porteras pas un vêtement tissé de deux espèces de fils."


     Celui qui doit nous enseigner est l'Onction (l'Esprit) à l'intérieur de nous. On sait très bien que tisser un vêtement avec du polyester et du coton n'est pas un péché. Suivre la lettre de la loi dans le Lévitique n'est pas le principe de vie qu'on doit suivre.

Romains 7.6:  "Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, ...de sorte que nous servons dans un Esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli."

1 Jean 2.27:  "Pour vous, l'onction {le Saint-Esprit} que vous avez reçue de lui demeure EN VOUS, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne TOUTES choses, ...demeurez en lui (Dieu) selon les enseignements qu'elle (l'Onction) vous a donnés."

(suite, 2 de 3):

   En "Galates 5.18", quand Paul écrit : "Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la loi", il ne dit pas que c'est seulement ceux qui sont conduits par l'Esprit qui ne sont pas sous la loi ; mais il veut dire que ceux qui sont conduits par l'Esprit, c'est LA PREUVE qu'ils ne sont pas sous la loi, c'est la preuve qu'ils ne marchent pas par la directive de la lettre de la loi, mais par l'élan (l'agir) de l'Esprit au-dedans d'eux. La loi a pris fin à la mort de Jésus pour TOUS, tout simplement parce que la loi a pris FIN (Christ est la FIN DÉFINITIVE de la loi, afin que nous puissions maintenant être justifiés en croyant : "Romains 10.4").

   Vous avez écrit : "Mais la loi demeure ""tant que dure"" le ciel et la terre Matt.5:18".

   Si on lit bien le verset de "Matthieu 5.18", Jésus ne dit pas que la loi dure tant que le ciel et la terre dure. Mais, il dit que la loi resterait en vigueur tant que tout ne soit pas accompli ; et tant que le ciel et la terre passent, cette affirmation restera vraie JUSQU'À ce que tout soit accompli. Le ciel et la terre ne cesseraient pas d'exister tant que tout ne soit accomplie de la loi. Or, Jésus a dit de sa bouche sur la croix que tout est accompli. L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de TOUTES paroles qui sort de la BOUCHE de Dieu : Dieu a parlé par la bouche de Jésus.

Matthieu 5.18: "Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé."

   Voici le verset en grec:

Matthieu :
5.18
   ἀμὴν {G281, HEB} amen {en vérité}
   γὰρ {G1063, CONJ} car
   λέγω {G3004, V-PAI-1S} je dis
   ὑμῖν {G5213, P-2DP} (à) vous
   ἕως {G2193, CONJ} jusqu'à / jusque / jusqu'à ce que
   ἂν {G302, PRT} si {le cas étant}
   παρέλθῃ {G3928, V-2AAS-3S} qu'il ait passé
   {G3588, T-NSM} le
   οὐρανὸς {G3772, N-NSM} ciel
   καὶ {G2532, CONJ} et
   ἡ {G3588, T-NSF} la
   γῆ {G1093, N-NSF} terre
   ἰῶτα {G2503, N-LI} iota
   ἓν {G1520, A-NSN} dans / en
   {G2228, PRT} ou / que {selon le contexte peut signifier "ou" ou "que"}
   μία {G1520, A-NSF} un {adjectif numéral, donc : "un [seul]"}
   κερέα {G2762, N-NSF} trait de lettre
   οὐ {G3756, PRT-N} ne pas {avec l'indicatif}
   μὴ {G3361, PRT-N} ne pas {avec autre mode que l'indicatif}
   παρέλθῃ {G3928, V-2AAS-3S} qu'il ait passé
   ἀπὸ {G575, PREP} depuis
   τοῦ {G3588, T-GSM} (de) le
   νόμου {G3551, N-GSM} loi (loi est au masculin en grec)
   ἕως {G2193, CONJ} jusqu'à / jusque / jusqu'à ce que
   (Variante (mot absent dans certains manuscrits): [ἂν] {G302, PRT}) si {le cas étant}
   πάντα {G3956, A-NPN} tous / toutes
   γένηται. {G1096, V-2ADS-3S} qu'il soit devenu

- En grec biblique un verbe à la 3e personne du singulier est quelquefois utilisé comme un pluriel.

Matthieu 5.18 (littéral) : "amen car je dis (à) vous jusqu'à ce que si {le cas étant} qu'il ait passé le ciel et la terre iota dans/en ou/que un trait de lettre ne pas ne pas qu'il ait passé depuis (de) le loi jusqu'à si {le cas étant} tous/toutes qu'il soit devenu."

Matthieu ( Segond 1910 ) 5.18: "Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé."

Matthieu ( King James Fr 2011 ) 5.18: "Car en vérité je vous le dis, jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, il ne passera de la loi pas un seul iota ou un seul trait de lettre jusqu’à ce que tout soit accompli."

Matthieu 5.18 (Bible Darby révisée, à venir): "car, en vérité, je vous dis : jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il n'aura pas passé de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que toutes [choses] soient arrivées."


   Donc, tant que le ciel et la terre n'a pas cessé de passer (donc "jusqu'à" ce qu'ils ne passent plus), la loi resterait en vigueur JUSQU'À ce que tout soit arrivé.

(suite, 3 de 3):

1 Jean (Texte interlinéaire):
2.3 "Et dans ceci nous connaissons que nous l'avons connu, le cas étant que nous gardions ses commandements.
2.4 Le disant que je l'ai connu, et ne gardant pas ses commandements il est [un] menteur, et dans celui-ci n'est pas la vérité.
2.5 Or lequel le cas étant qu'il garde sa parole, dans celui-ci l'amour du Dieu a vraiment été rendu parfait. Dans ceci nous connaissons que nous sommes dans lui;
2.6 le disant demeurer dans lui (il) doit lui aussi marcher {ainsi} comme celui-là (il) marcha."

1 Jean (R. Houle 2018):
2.3 "Et en ceci nous savons que nous le connaissons: si nous gardons ses commandements.
2.4 Celui qui dit : "Je le connais", et ne garde pas ses commandements, est [un] menteur, et la vérité n'est pas en celui-ci.
2.5 Or, si quelqu'un garde sa parole, en celui-ci l'amour du Dieu est vraiment rendu parfait : en ceci nous connaissons que nous sommes en lui.
2.6 Celui qui dit demeurer en lui, doit lui aussi marcher comme celui-là a marché."

1 Jean ( Jérusalem 1973 ) 2.3: "A ceci nous savons que nous le connaissons : si nous gardons ses commandements."

1 Jean ( TOB 2010 ) 2.3: "Et à ceci nous savons que nous le connaissons : si nous gardons ses commandements."


   Dans les versets 3 et 4 de "1 Jean 2", en grec, le verbe "connaître" est au "parfait". En français on traduit le parfait soit par un "passé composé" ou soit par un "présent". Ici c'est par un présent qu'il doit être traduit en français, à cause de la syntaxe de la phrase et aussi de son contexte. Ici, le verbe "connaitre" est dans le sens d'avoir une communion intime, et non pas dans le sens de l'avoir connu intellectuellement à un moment donné dans le passé. De même, il est écrit que Joseph n'a pas "connu" Marie, avant qu'elle n'est enfanté Jésus ; pourtant Joseph la connaissait ; donc il ne l'avait pas connu sexuellement, une communion intimement.

   En "1 Jean 2.6", Jean dit que celui en qui l'Esprit produit Son Amour, cet homme-là se comportera selon Sa Parole dans son agir : il garde donc de cette manière Sa Parole. Ainsi, au verset 6, Jean dit que celui qui demeure en Dieu (donc qui reste dans la présence de l'Esprit, donc en communion avec Lui), se comporte comme Jésus a marché ici-bas sur la terre ; sinon il mentirait s'il dit demeurer en Lui, mais sans marcher (sans se comporter) comme Jésus l'a fait par l'Esprit.
   Si on est conduit par l'Esprit, on n'est pas conduit par la "parole-lettre", mais par Celui qui Est La Parole. La Parole est Dieu (Jean 1.1). L'Esprit nous enseigne de l'intérieur, ce n'est donc pas nous qui devons lire la lettre de la loi pour enseigner l'Esprit à Se manifester (à agir) de telle ou telle façon à travers nous. Notre soumission n'est donc pas à la lettre de la loi, mais à l'Esprit de Christ (le Saint-Esprit) qui est à l'intérieur de nous, la Parole Vivante ("l'Esprit et non la lettre" : "Galates 5", fin de "Romains 7.6").

   La position de tout païen (d'un incroyant, en "Romains 2") n'est pas DANS "Jésus", mais DANS "la chair". Il ne peut donc pas être agréé par Dieu, ni lui plaire. Et même si dans sa conscience il pratique certains commandements qui se retrouvent dans la loi (sans le savoir), il ne peut pas se soumettre à toute la loi et en tout temps, car il n'a pas l'Esprit de Dieu.

Romains ( Darby 1872 ):
8.8  "Et ceux qui sont DANS la chair ne peuvent plaire à Dieu."
8.7  "...la pensée de la chair est inimitié contre Dieu, car elle {la chair} ne se soumet pas à la loi de Dieu, car aussi elle NE LE PEUT PAS."


   Ainsi, si nous "le connaissons" (donc si nous sommes en communion avec Dieu par le Saint-Esprit en nous), alors Dieu vit Sa Vie au travers de nous, et notre comportement correspondra aux commandements que Dieu nous a donnés par la bouche de Jésus ou de l'Onction. C'est de cette manière que nous savons que nous sommes en communion avec Lui selon "1 Jean 2.3" : si Dieu manifeste Sa Vie à travers nous, donc si nous vivons de la Vie de l'Esprit, donc conformément à Sa Parole, à ses commandements, à sa volonté ("que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel", donc:)

Matthieu 5.48: "Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait."

Luc 6.36:  "Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux."

   La seule façon d'être PARFAIT dans l'amour COMME Dieu est parfait, est de laisser Celui qui est PARFAIT (qui est amour) vivre Sa propre Vie au travers de nous, sans essayer le lui faire compétition avec un faux amour (une contrefaçon) qu'on se créerait en lisant la loi. De cette façon on ne peut pas pécher en même temps que Dieu agit ou parle à travers nous (Galates 5.16). C'est ce que Jean nous explique dans sa première épitre. C'est la seule façon de garder les commandements de Jésus : par l'Esprit QUI PRODUIT ce fruit en nous (Galates 5.22), par l'Esprit qui vit Sa Vie en nous sans que notre "vie" lui fasse obstacle ; le reste n'est que de la contrefaçon religieuse.
   Nous devons refuser de vivre notre propre vie (qui ESSAIE elle-même d'obéir à la loi), et laisser vivre en nous la Vie de Celui qui est Parfait. C'est ce qui plaît à Dieu. Ce ne sont pas mes fruits, mais ceux que la Vie de l'Esprit produit ; nous, comme une branche, on doit demeurer dans l'état de porter ce Fruit qui est la manifestation visible du Saint-Esprit à travers nous. Sans Lui on ne peut rien faire (Jean 15.5).

Galates 2.20:  "...ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi..."


   Je ne voudrais pas répéter de nouveau ce que j'ai déjà expliqué dans mes nombreux commentaires précédents. Donc, je ne pense pas avoir autre chose à ajouter. Soyez béni richement !




3n)

    Ma 1re réponse au commentaire de "élodie" qui dit : "j'ai une question : Si le sabbat est l'ombre des choses à venir, alors, selon "Colossiens 2:16", ce que l'on mange, ce que l'on boit, les fêtes et les nouvelles lunes le sont aussi, puisqu'il est dit que "tout cela" est l'ombre des choses à venir. Alors, afin d'être cohérents, doit on aussi observer les fêtes et les nouvelles lunes ? Merci beaucoup à tous ceux qui auront la gentillesse de me répondre"


 
@élodi
Bonjour !

Colossiens 2.16 ( Darby 1872 ): "Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne le manger ou le boire, ou à propos d'un jour de fête ou de nouvelle lune, ou de sabbats,"

   Vous mentionnez un très bon point. Et l'apôtre Paul explique bien qu'on n'a pas à suivre les "nouvelles lunes" (les mois), etc.
   J'ajoute ceci pour ceux et celles qui voudraient analyser les détails de ce verset :

Colossiens ( en grec ) :
2.17
   {G3739, R-NPN} lesquels
   ἐστιν {G2076, V-PXI-3S} "(il/elle) est"
   σκιὰ {G4639, N-NSF} ombre
   τῶν {G3588, T-GPN} "(de) les", {donc, "des"}
   μελλόντων, {G3195, Verbe, Participe présent, actif, génitif, pluriel, neutre} "allant (venir)"
   τὸ {G3588, T-NSN} le
   δὲ {G1161, CONJ} or
   σῶμα {G4983, N-NSN} corps
   τοῦ {G3588, T-GSM} "(de) le", {donc, "du"}
   Χριστοῦ. {G5547, N-GSM} "(de) Christ"

Colossiens 2.17 (littéral): "lesquels [c']est [une] ombre des [choses] allant (venir). Or le corps [est] du Christ"

Colossiens 2.17 (Bible Annotée): "choses qui ne sont que l’ombre de celles qui devaient venir, mais le corps en est en Christ."

   Donc, une ombre des choses qui "allaient" venir.

Colossiens 2.17 (Darby révisé, à venir): "lesquels c'est une ombre des choses allant venir. Or le corps* [est] du** Christ."

— v. 17* : le mot grec signifie littéralement "corps" (Strong 4983, σῶμα). Ce mot est environ 145 fois dans le grec du "Nouveau Testament" et à toutes les fois il signifie notre "corps" physique (Ex.: "Marc 5.29; 14.8, 22; 15.43, 45"; etc.).

— v. 17** : en grec = « ...τὸ (le) δὲ (or) σῶμα (corps) τοῦ ({de} le) Χριστοῦ (Christ) » = « ...or le corps [est] du Christ », autrement dit  « le corps [est la propriété] du Christ », donc « le corps appartient à Christ » ; comparer "1 Corinthiens 6.15, 19, 20".

   En grec, très souvent le verbe "être" est sous-entendu : ici "[est]".

   "...le corps est du Christ" : on voit une expression semblable avec le génitif en "Romains 8.9":

Romains ( en grec ) :
8.9
   ...
   οὗτος {G3778, D-NSM} "celui-ci"
   οὐκ {G3756, PRT-N} "ne pas"
   ἔστιν {G2076, V-PXI-3S} "il est"
   αὐτοῦ. {G846, P-GSM} "(de) lui"

Romains 8.9: "...Or, si quelqu’un n’a pas [l’]Esprit de Christ, celui-là n’est pas de*** lui ;"

— v. 9*** : en grec, c'est le génitif qui est utilisé indiquant l'origine ou l'appartenance : "...celui-ci n'est pas (de) lui" ; on pourrait donc l'interpréter en français par : "celui-ci n'est pas à lui" ou "celui-ci ne lui appartient pas". Comparer "1 Corinthiens 3. 23".


1 Corinthiens 3.23 (Darby révisé, à venir): "toutes [choses sont] à* vous, et vous à* Christ, et Christ à* Dieu."

— v. 21, 23 : en grec, c'est le génitif qui est utilisé indiquant l'origine ou l'appartenance. Verset 21: "(de) vous" ; verset 23: "toutes [choses sont] de vous, et vous de Christ, et Christ de Dieu". Note en "Romains 8.9".

1 Corinthiens ( en grec ) :
3.23
   ὑμεῖς {G5210, P-2NP} vous
   δὲ {G1161, CONJ} or
   Χριστοῦ, {G5547, N-GSM} "(de) Christ"
   Χριστὸς {G5547, N-NSM} Christ
   δὲ {G1161, CONJ} or
   θεοῦ. {G2316, N-GSM} "(de) Dieu"


     * Réflexion concernant le mot "APPARTENIR". *
     En étant UN avec Jésus, notre corps APPARTIENT à Jésus-Christ.

1 Corinthiens :
6.19    "...VOTRE CORPS est le temple du Saint Esprit qui est en vous,..."
6.20    "...Glorifiez donc Dieu dans VOTRE CORPS et dans votre esprit, qui APPARTIENNENT à Dieu."


    Nous sommes donc le Corps DE Christ. Nous sommes donc assis AVEC LUI dans le ciel, car aussi nous sommes mort à ce monde où la loi de l'Ancienne Alliance a été donnée ; donc nous sommes dans une nouvelle création (version "Darby": "2 Corinthiens  5.17"). Notre vie est maintenant en haut : la vie de Jésus par l'Esprit.

Galates 3.28:  "...tous vous êtes UN dans Jésus Christ."

Galates 2.20:  "J'ai été crucifié avec Christ; ..."

Romains 7.4:   "... mis à mort ...pour que vous APPARTENIEZ à un autre {mari, "verset 3"}, à celui qui est ressuscité des morts {à Jésus}, ..."

1 Corinthiens 15.23:  "...ceux qui APPARTIENNENT à Christ, ..."

Galates 6.14:  "...la croix de notre Seigneur Jésus Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!"

Colossiens 2.20:  "Si vous mourûtes avec Christ ...pourquoi, COMME SI VOUS VIVIEZ [encore] DANS LE MONDE, vous ..."

Éphésiens 2.6:  "il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ,"

Colossiens :
3.1    "Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en HAUT, où Christ est assis à la droite de Dieu.
3.2     Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.
3.3     Car vous êtes morts, et VOTRE VIE EST cachée avec Christ en Dieu."

Galates 2.20:  "J'ai été crucifié avec Christ;...ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; ...je vis dans la foi du Fils de Dieu, ..."


     Étant un seul CORPS avec Jésus (mari et femme), il est donc comme étant notre MARI, puisque aussi nous sommes comme étant sa FEMME ("Romains 7.1-4").

Éphésiens 5.31:  "{le mari et la femme} ...les deux deviendront une seule chair. (5.32) ...je dis cela par rapport à Christ et à l'Église."

Éphésiens 6.16:  "...est un seul CORPS avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule CHAIR."

Éphésiens 3.6:   "...forment un même corps, ..."

Jean 11.52:  "...réunir en un seul corps les enfants de Dieu ..."

1 Corinthiens 12.27:  "Vous êtes le corps de Christ, ..."

Colossiens 1.24: "...Christ, ...son corps, qui est l'Église."

Éphésiens 5.23: "...l'Église, qui est son corps,"

Matthieu 25.10:  "...l'ÉPOUX arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée."

Apocalypse 19.7:  "Réjouissons-nous et tressaillons de joie, et donnons-lui gloire ; car les noces de l'Agneau sont venues ; et SA FEMME s'est préparée"

Apocalypse 21.9: "...Viens ici, je te montrerai l'ÉPOUSE, LA FEMME de l'Agneau."





3o)

-Ma 1re réponse à "Pascal Steeland" suite à une autre vidéo :

 
@pascal steeland
  
Bonjour, je vous ai répondu sous votre vidéo. Mais j'aimerais au moins vous dire ceci ici :
  L'apôtre Paul n'a pas écrit tous les mots que vous citez en "Actes 18.21" (à 8 minutes, 3 secondes), car certains mots en "Actes 18.21" ont été AJOUTÉS plus tard dans l'histoire. Donc, Paul ne dit pas en "Actes 18.21" qu'il observait les fêtes de la loi.

Actes 18.21 (Darby 2022): "mais il prit congé d’eux, disant : « * Je reviendrai vers vous, si Dieu le veut. » Depuis Éphèse, il fut transporté [en bateau] ;"

— v. 21* : le "Texte Reçu" (16e siècle) ajoute ici les mots : « Il faut absolument que je célèbre la fête prochaine à Jérusalem ». Mais ces mots ne figurent pas dans les plus anciens manuscrits grecs du 4e siècle (le Sinaïticus et le Vaticanus), ni du 5e siècle (l'Alexandrinus).

---

   En "Actes 20.16", si Paul voulait être à Jérusalem le jour de la Pentecôte, c'était uniquement pour profiter de l'occasion de rencontrer des foules pour leur prêcher Jésus ; même chose quand il allait dans les synagogues durant les sabbats ("Actes 9.20" ; "Jean 9.22; 16.2";  "Actes 17.17 ; 18.4"). Car entre croyants on se réunissait souvent le dimanche ("Actes 20.7" ; "1 Corinthiens 16.2").
   Soyez béni !




-Ma 2e réponse au commentaire de "Pascal Steeland" :

  @pascal steeland
  
Bonjour ! De même que la loi d'un homme envers sa femme prend fin à la mort de celui-ci, de même les lois, que Jésus avait données au Sinaï et avant, ont pris fin lorsqu'il est mort, mais Sa justice et Sa Sainteté demeurent.

Romains 7.2:  "...si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. ...(4) De même, mes frères, vous aussi  ..."

Romains 10.4:  "car Christ est la fin de la loi,..."

Romains 7.6:  "Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, ...la lettre qui a vieilli. (7) La loi est-elle péché? Loin de là! ...Car je n'aurais pas eu conscience de la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point."

Galates :
3.24   "Ainsi LA LOI {morale des 10 commandements} a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, ...
3.25   La foi étant venue, nous ne sommes PLUS SOUS CE pédagogue."
5.16   "Je dis donc: Marchez par l'Esprit..."
5.18   "Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi."

Bonne continuation à vous aussi !




1) COMMENTAIRES SOUS LA VIDÉO INTITULÉE : "Le dragon, la bête et le faux prophète d'Apocalypse 12 et 13 : analyse narrative (part. 1 / 2)".

4a) (en mai 2021)

     {Note explicative : "Theoloji" parle du 1er tableau comme étant "Apocalypse chapitre 12" (la femme, le dragon, etc.), le 2e tableau comme étant "Ap 13.1-10" (la 1re bête sortant de l'eau) et le 3e tableau comme étant "Ap 13.11-18" (la 2e bête sortant de la terre).}
***

    J'aime bien ce genre d'analyse avant que vous en fassiez l'interprétation. Il serait intéressant de développer "Apocalypse 17" de la même façon et de développer votre série sur Youtube. Avec cette vidéo, en général je suis d'accord à l'exception de quelques petits points; par exemple:
1) le 3e tableau se déroule à l'intérieur du 2e tableau ; exemple:

Apocalypse 13.12(dans le 3e tableau) "...elle (la 2e bête) faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie."

Apocalypse 13.4: (dans le 2e tableau) "...ils adorèrent la bête (la 1re bête), ..."


2) quand la 1re bête sort de l'eau, c'est parce que l'une de ses têtes qui avait été blessée à mort dans le passé a été guérie (elle n'a donc pas été blessée ni guérie APRÈS le 2e tableau).
Par exemple :

Nahum 3.18: (une prophétie)  "Tes bergers sommeillent, roi d'Assyrie, ... (19)  Il n'y a point de remède à ta blessure, ta plaîe est mortelle. ..."

Apocalypse 13.3:  "Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. ..."

Apocalypse 13.12:  "...la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie."


   Parmi les 5 pays qui ont exercé un empire sur Israël avant l'Empire Romains ("Égypte", "Assyrie", "Babylone", "Mède et Perse", Javan "la Grèce"), seul l'ancien pays d'Assyrie (le 2e pays à exercer un empire sur Israël après l'Égypte) a été détruit: il faisait donc partie des 5 premières têtes, des 5 premiers pays à avoir la tête sur Israël. Babylone ayant battu l'Assyrie, l'Assyrie a aussi cessé d'exister en tant que pays : sa blessure (faite par Babylone lors du combat) a été mortelle (l'Assyrie est donc morte). Le territoire du pays d'Assyrie était au même endroit que le Kurdistan (les Kurdes) aujourd'hui, lesquels veulent un pays (donc qui sortirait de l'eau, c'est-à-dire qui sortirait de l'emplacement où il y a plusieurs nations : Iran, Irak, Syrie, Turquie).

Apocalypse 13.1:  "...Puis je vis monter DE LA MER (des eaux) une bête qui avait dix cornes et sept têtes ..."

Apocalypse 17.15:  "...LES EAUX que tu as vues, ...ce sont des peuples, des foules, des NATIONS, et des langues."

Apocalypse 17.8:  "La bête que tu as vue ÉTAIT (avant Jean), et elle n'est plus (du temps de Jean). Elle doit monter de l'abîme (donc de la profondeur de l'eau, donc d'entre les nations qui existent là) ..."

Michée :
5.5     (5.4) "...Lorsque l'Assyrien viendra dans notre pays, et qu'il pénétrera dans nos palais, nous ferons lever contre lui sept pasteurs et huit princes du peuple.
5.6     (5.5) ...Il nous délivrera ainsi de l'Assyrien, lorsqu'il viendra dans notre pays, et qu'il pénétrera sur notre territoire."

2 Thessaloniciens 2.8:  "Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement."


3) Dans l'"Ancien Testament" aussi, Dieu compare souvent une "ville" à une "femme".

Ézéchiel :
16.46   "Ta grande SOEUR, qui demeure à ta gauche, c'est SAMARIE avec ses filles; et ta petite soeur, qui demeure à ta droite, c'est SODOME avec ses filles."
23.4    "L'aînée s'appelait Ohola, et sa SOEUR Oholiba; elles étaient à moi, et elles ont enfanté des fils et des filles. Ohola, c'est SAMARIE; Oholiba, c'est JÉRUSALEM."

Apocalype :
17.18  "Et la femme que tu as vue, c'est LA GRANDE VILLE qui a la royauté sur les rois de la terre."

11.8    "Et leurs cadavres seront sur la place de LA GRANDE VILLE ("Jérusalem"), qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié."

17.16   "Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée (donc "la grande ville" dans le sens de "ville importante"), la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu."


   Ainsi, en "Apocalypse 17.16", Dieu compare Jérusalem, la grande ville (la ville importante), à une prostituée.

Ézéchiel 16.3:  "Ainsi dit le Seigneur, l'Éternel, à Jérusalem : ... (16.15) ...tu te prostituas ...(16.25) ...et tu as multiplié tes prostitutions."


   Donc, dans un futur proche, Jérusalem sera détruite avec certitude.

Luc 21.20:  "Lorsque vous verrez Jérusalem investie par deS arméeS (au pluriel, les 10 cornes), sachez alors que sa désolation est proche (donc des jours de détresse sont à venir sur Jérusalem)."


   Cette destruction n'est pas celle qui est déjà arrivée en l'an 70, car "AUSSITÔT APRÈS" et "DANS CES JOURS-LÀ" il arrivera ceci (ce qui n'est pas arrivé aussitôt après la destruction de Jérusalem en l'an 70):

Matthieu 24.29:  "AUSSITÔT APRÈS CES JOURS de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, ..."

Marc 13.24:  "Mais DANS CES JOURS, après cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, ..."


   Cette "prostituée" n'est donc pas Rome. On voit que ce n'est pas la "ville" qui a les 7 têtes (montagnes/rois), mais la bête qui sort de la mer. Et le règne de cette "ville" (Jérusalem) sur les nations SERA dans le futur, car elle sera en train de régner pendant qu'elle sera détruite. La raison de sa destruction est qu'elle se vantera que personne n'osera la détruire en disant qu'elle ne verra pas LE DEUIL.

Apocalypse :
18.7  "Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. PARCE QU'ELLE DIT EN SON COEUR: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et JE NE VERRAI POINT DE DEUIL !
18.8    À cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée."

Luc 21.20:  "Lorsque vous verrez Jérusalem investie par deS arméeS, sachez alors que SA DÉSOLATION EST PROCHE."


   Une des façons que Jérusalem puisse régner sur les nations, c'est que l'ONU déménage à Jérusalem son SIÈGE qui est présentement à New York.

Apocalypse 18.7:  "...elle dit ...: je suis ASSISE en REINE (donc assise en position d'autorité)"

Apocalypse 17.1:  "...la grande prostituée (Jérusalem) qui est assise (qui a autorité) sur les grandes eaux (les nations)."


   On voit déjà une pétition sur Internet demandant aux gens de signer pour le transfert de l'ONU vers la ville de Jérusalem, en disant que personne n'osera ainsi l'attaquer à Jérusalem (autrement dit qu'elle ne verrait pas le deuil).
    Pour trouver le lien de la page de la pétition, on peut écrire ceci sur Google : "pétition siège ONU Jérusalem"





4b) (en mai 2021)

   J'ai oublié de dire qu'il n'est pas dit que la 2e bête ressemble à un agneau, mais que ce sont ses 2 cornes qui ressemblent à celles d'un agneau. Cette bête qui parle comme un dragon n'est donc pas en parallèle avec l'agneau de Dieu. Un animal combat avec ses cornes. Une corne symboliserait donc un royaume qui a une armée. Deux cornes pourraient symboliser 2 royaumes (comme dans une fédération ou autres, ou à la manière de la Corée : le Nord et le Sud) ayant chacun une armée (ici cela semble être 2 armées modestes, car les cornes sont semblables aux cornes d'un agneau).
   Le fait que cette 2e bête soit un "faux prophète", ne signifie pas qu'elle soit religieuse, mais qu'elle parle de la part de la 1re bête.

Exode 7.1:  "L'Éternel dit à Moïse: Vois, je te fais Dieu pour Pharaon: et Aaron, ton frère, sera ton prophète."

   Ainsi, Dieu parle à Moïse, puis Moïse le répète à son frère Aaron de la part de Dieu, puis Aaron le dit au Pharaon de la part de Moïse ; et pourtant Moïse n'est pas Dieu.
   Et le fait que cette 2e bête soit un "FAUX" prophète signifierait qu'elle dirait des mensonges (de la part de la 1re bête) pour SÉDUIRE encore "plus" le monde ; car le substantif ψευδοπροφήτης (Strong 5578, "faux prophète") vient de l'adjectif ψευδής ("menteur") et du substantif προφήτης ("prophète").

Apocalypse 19.20:  "Et la bête (la 1re) fut prise, et avec elle le faux prophète (la 2e bête), qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait SÉDUIT ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. ..."

   Les signes (ou prodiges) que la 2e bête fait en faisant descendre du feu du ciel, peut très bien être une démonstration le soir d'un rayon laser venant d'un satellite dirigé sur une cible sur la terre, en disant (qu'après l'acceptation de la soumission à la bête et à son "image", le projet) que si quelqu'un veut combattre la 1re bête, alors la 2e bête défendrait la 1re bête si un pays irait contre elle (l'adorer, en grec = se prosterner devant).

Apocalypse 13.13:  "Elle (la 2e bête) opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes."

Apocalypse 13.4:  "...ils adorèrent la bête (la 1re), en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle?"


   Or, il est bien expliqué en "Daniel" que cet homme impie (qui est la bouche de cette 1re bête) sera contre TOUT ce qu'on appelle "DIEU". Il ne se fera donc pas passer pour Dieu aux yeux des Juifs.

Daniel 7.8:  "...et voici, une autre petite corne sortit du milieu d'elles, ...avait ...une bouche ..."

Apocalypse 13.5:  "Et il lui fut donné une bouche ..."

Daniel 11.36:  "Et le roi agira ...s'élèvera contre tout dieu, et proférera des choses impies contre le Dieu des dieux ; ..."

2 Th 2.4:  "...qui s'oppose et s'élève contre tout ce qui est appelé Dieu ..."


   Et dans le futur, il s'assoira dans le temple de "Dieu" en se proclamant "DIEU" ("2 Thessaloniciens 2.4"), uniquement pour se moquer en plaisantant qu'il est "DIEU" avant de faire détruire le temple. Ce n'est pas un Juif, car il détruira la "grande ville" (Jérusalem) à l'aide de ses 10 cornes (les 10 royaumes qui lui donneront leur autorité pour un temps : "Apocalypse 17.17"). Dans le verset suivant, on pourrait comparer le mot "forces" à des "cornes" ou des "rois", donc à des "armées"("Daniel 11.31" = "Matthieu 24.15" = "Marc 13.14" = "Luc 21.20")." L'abomination qui désole la ville, ce sont les armées des 10 cornes.

Daniel 11.31:  "Et des FORCES se tiendront là de sa part, et elles profaneront le sanctuaire de la forteresse, et ôteront le [sacrifice] continuel, et elles placeront l'abomination qui cause la désolation."


Marc 13.14:  "Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation établie là où elle ne doit pas être, ..."

Matthieu 24.15: "C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint (Jérusalem étant considéré comme ville sainte), ..."

Luc 21.20: "Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche."


   Les 1260 jours et les 42 mois, ce serait donc littéral (3 ans et demi à 30 jours par mois). Je m'arrête ici. En gros, c'est la façon dont je vois à peu près ces choses à ce jour.





1) COMMENTAIRES SOUS LA VIDÉO INTITULÉE : "Le dragon, la bête et le faux prophète d'Apocalypse 12 et 13 : interprétation (part. 2 / 2)".

5a) (13 juillet 2021)
 
(1 de 2):
   Bonjour !
   1) L'abomination qui cause la désolation doit être établie dans la ville de Jérusalem qui est indiquée comme étant le lieu saint. Jérusalem sera donc désolée, ravagée par des armées.

Matthieu 24.15: "C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, -que celui qui lit fasse attention!"

Luc 21.20: "Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche."


   Cette guerre contre Jérusalem n'est pas celle qui eut lieu en l'an 70, car "aussitôt APRÈS" cette détresse ou "dans ces jours", ce qui est écrit n'est pas encore arrivé. Cette détresse est donc à venir. L'abomination qui cause cette désolation est donc à venir.


Matthieu 24.29: "Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. (24.30) Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel,..."

Marc 13.24: "Mais dans ces jours, après cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, (13.25) les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. (13.26)  Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées..."


   2) Celui qui enverra ces armées-là contre Jérusalem, est l'homme du péché nommé l'antichrist, qui est un chef, un roi (il est la bouche de la première bête d'Apocalypse 13, et de la petite corne de "Daniel 7.8, 21").

1 Jean 2.18: "...vous avez appris qu'un antichrist vient ..."

Daniel 11.31: "Et des forces {armées} se tiendront là {en Judée} DE SA PART, et elles profaneront le sanctuaire de la forteresse, et ôteront le [sacrifice] continuel, et elles établiront l'abomination qui cause la désolation."

Daniel 11.36: "Et LE ROI agira selon son bon plaisir, et s'exaltera, et s'élèvera contre tout dieu, et proférera des choses impies contre le Dieu des dieux ... (11.37) Et il n'aura point égard ...à aucun dieu ..."

2 Thessaloniciens 2.3: "...il faut ...qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, (2.4) l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, ..."


   3) Au temps de la fin, le temple à Jérusalem sera reconstruit, puisqu'il est écrit que cet antichrist s'assoira dedans ; et il se moquera de Dieu en plaisantant qu'il est "Dieu" avant de détruire ce temple.

Daniel 11.36: "Et le roi ...proférera des choses impies contre le Dieu des dieux ..."

2 Thessaloniciens 2.4: "l'adversaire ...jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu."


   4) Ce roi (l'antichrist annoncé) confirmera une alliance d'une semaine, c'est-à-dire pour une durée de 7 ans (1 jour = 1 an). Cette semaine d'années n'est pas la 70e semaine de Daniel. C'est au milieu de ces 7 années qu'il fera cesser le [sacrifice] continuel et qu'il établira l'abomination (les armées) qui causera la désolation (la destruction) dans Jérusalem.

Ézéchiel 4.6: "...je t'ai assigné un jour pour chaque année."

Daniel :
9.26  "...le peuple d'un chef qui viendra, détruira la ville et le lieu saint, et la fin en sera avec débordement ...un décret de désolations.
9.27  Et il confirmera une alliance avec la multitude [pour] une semaine ; et au milieu de la semaine il fera cesser le sacrifice et l'offrande..."


   5) Cette alliance n'a pas encore été conclue. Le texte biblique nous dit que l'abomination qui désole ôtera le [sacrifice] continuel et désolera le lieu saint. Or, l'expression : "abomination de la désolation", signifie que "l'abomination désolera (ravagera) le lieu saint" ; cette "abomination" est un groupe de plusieurs armées. Ce sont donc des armées qui désoleront Jérusalem. Or, selon "Daniel 11.31", "Daniel 9.27" et "Luc 21.20", le [sacrifice] continuel ne sera pas ôté AVANT que l'abomination qui cause la désolation soit établi dans le lieu saint (Jérusalem), et le lieu saint ne sera pas désolé (ravagé) AVANT que LA MOITIÉ de cette semaine de 7 ans soit écoulée. Or, aujourd'hui on est en juillet 2021, et si on suppose que cette alliance débuterait aujourd'hui et que l'abomination qui désole soit établie dans 3 ans 1/2 (donc au milieu de la semaine d'années), alors l'abomination qui cause la désolation serait établie seulement en janvier 2025 ; ce ne sera donc pas en décembre 2023 comme vous dites.

Daniel 9.27: "Et il confirmera une alliance avec la multitude [pour] une semaine ; et au milieu de la semaine il fera cesser le sacrifice et l'offrande..."

Daniel 12.11: "Et depuis le temps où le [sacrifice] continuel sera ôté et où l'abomination qui désole sera placée, [il y aura] 1290 jours."


   6) Un autre argument (sujet à différentes interprétations), est que si on dit que l'abomination de la désolation est placée seulement 3 ans 1/2 APRÈS le début de cette alliance de 7 ans, alors les deux témoins d'Apocalypse "11" devraient prophétiser pendant ces premiers 3 ans 1/2 (1260 jours); ensuite ce roi antichrist débuterait son autorité sur les nations seulement à la fin de ces 3 ans 1/2 (c'est-à-dire à la moitié de cette semaine d'années, au milieu des 7 ans), c'est pourquoi il aurait le pouvoir de les faire tuer selon "Apocalypse 13", car les 2 témoins seront tués durant le règne de cet antichrist.

Apocalypse :
11.3: "Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, PENDANT 1260 jours."

11.7  "QUAND ILS AURONT ACHEVÉ leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera."

Apocalypse 13.5: "Et il lui fut donné {à l'antichrist d'"Apocalypse 13.1-10"} ...le pouvoir d'agir pendant 42 mois {donc 3 ans 1/2 à 30 jours par mois}. ...(13.7) Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. ..."

Apocalypse 13.15: "...elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent TUÉS."


   7) Ces 2 témoins qui sont des prophètes, sont littéralement deux vrais hommes, car il est dit que leurs corps morts seront mis sur la place de Jérusalem. Ils ne symbolisent donc pas tous les chrétiens du monde, puisqu'il faudrait que les chrétiens morts dans tous les pays soient placés sur cette place à Jérusalem. La "grande ville" (dans le sens de "ville importante") est identifiée comme étant Jérusalem et non pas Rome. Pour plus de détails, lire mes commentaires sous la vidéo précédente (part. 1 / 2) concernant l'autorité future de cette ville sur tous les rois de la terre. [Notons qu'en "Apocalypse 11.9", les 3 jours 1/2 aussi signifient 3 ans 1/2 : "...les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi"]

Apocalypse 17.18: "Et la femme {la prostituée au verset un} que tu as vue, c'est la GRANDE VILLE..."

Apocalypse 11.8: "Et leurs cadavres seront sur la place de LA GRANDE VILLE, ...là même où leur Seigneur a été crucifié."


   8) On peut constater que les 2 témoins d'Apocalypse "11" commenceraient à prophétiser seulement APRÈS que les 144 000 (nombre symbolique) aient reçu le sceau sur leur front. Car il est dit de ne pas faire de mal à la TERRE, aux ARBRES et la MER, AVANT que les 144 000 soient scellés au front. Or, lorsque les 2 témoins prophétisent, c'est justement à la TERRE et aux EAUX, qu'ils font du mal.

Apocalypse 7.3: "Ne faites point de mal à la TERRE, ni à la MER, ni aux ARBRES, JUSQU'À ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. (7.4) Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau : 144 000 ..."

Apocalypse 11.6 [les 2 témoins]: "Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe pas de PLUIE pendant les jours de leur prophétie {1260 jours, verset 3}; et ils ont le pouvoir de changer les EAUX en sang, et de frapper la TERRE de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront."


   Ces 2 témoins prophétiseraient donc pendant le temps des premières trompettes où du mal est fait à la TERRE, aux ARBRES et à l'HERBE verte.

Apocalypse 8.7:  "Le premier sonna de la trompette. Et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la TERRE; et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des ARBRES fut brûlé, et toute HERBE verte fut brûlée."

Apocalypse 8.8: "Le second ange sonna de la trompette. Et quelque chose comme une grande montagne embrasée par le feu fut jeté dans la MER; et le tiers de la MER devint du sang {c'est-à-dire de couleur rouge}"

Apocalypse 8.10: "Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des EAUX."


   Donc, si les trompettes ont débuté seulement APRÈS que les 144 000 aient TOUS reçu le sceau de Dieu sur leur front, cela signifierait que les 144 000 sont passé à travers le jugement des trompettes pendant que les 2 témoins prophétisaient.

Apocalypse 9.4: "Le cinquième ange sonna de la trompette. ... (9.4) Il leur fut dit de ...faire de mal ...seulement aux hommes qui n'avaient pas le sceau de Dieu sur le front."

   Je m'arrête ici.
Soyez béni !


***


(2 de 2):
Bonjour ! (Un petit extra: point de vue à méditer).
     Au moment où on verra l'abomination qui désole établi dans Jérusalem, c'est durant cette même journée que le lieu saint (Jérusalem) serait attaqué pour être désolé, car Jésus dit que celui qui est sur le toit ne descende pas pour prendre ses effets, mais à l'instant même qu'il fuit à toute vitesse en dehors de Jérusalem ; l'attaque sera donc à partir du même jour où on verrait l'abomination (l'armée) qui désole apparaître contre Jérusalem : la moitié Juive de Jérusalem (à l'ouest) serait pillée et non pas la moitié du côté palestinien (à l'est).
     On peut constater, par les versets ci-dessous, que les nations viendront au moins deux fois contre Jérusalem : la 1re fois c'est Dieu qui juge Jérusalem, et la 2e fois c'est Dieu qui juge les nations qui étaient venues contre Jérusalem, car aussi beaucoup de gens en Israël se seront convertis entre-temps.

Zacharie 14.2a: "Je rassemblerai toutes les nations pour qu'elles attaquent Jérusalem; ..."

Luc 21.20:  "Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, ..."

Luc 21.21:  "...que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, ..."

Marc 13.15: "que celui qui sera SUR LE TOIT NE DESCENDE PAS et N'ENTRE PAS pour prendre quelque chose DANS SA MAISON; (13.16) et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau."

Zacharie 14.2: "...la ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées; LA MOITIÉ de la ville IRA EN CAPTIVITÉ, mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville."

Luc 21.24:  "Ils tomberont sous le tranchant de l'épée, ILS SERONT EMMENÉS CAPTIFS parmi toutes les nations, ..."

Luc 21.24:  "...et Jérusalem sera FOULÉE aux pieds PAR LES NATIONS, JUSQU'À ce que les temps des nations soient accomplies." {le temps de grâce pour les nations à se convertir.}

Apocalypse 11.2:  "...et elles {LES NATIONS} fouleront aux pieds la ville sainte PENDANT 42 mois."

Marc 13.24:  "Mais dans ces jours, APRÈS cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, (13.25) les étoiles tomberont du ciel, ..."

Actes 2.17:  "Dans les derniers jours, ...(2.20) Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, AVANT l'arrivée du jour du Seigneur, de ce jour grand et glorieux."

Marc 13.26:   "Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire. (13.27) Alors il enverra les anges, et il rassemblera les élus..."


     Donc, après ces jours de tribulation, des nations les amèneront par force en CAPTIVITÉ ailleurs pendant un certain temps. Dieu aura donc châtié Jérusalem par ces nations ; mais quelque temps plus tard, Dieu jugera ces nations en accomplissant les versets suivants. Un jugement aura lieu dans la vallée de Josaphat qui est située entre Jérusalem et le mont des Oliviers en face.

Joël :
3.1     "Car voici, en ceS jourS, en ce temps-là, quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem,
3.2     je rassemblerai toutes les nations, et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat; là, j'entrerai en jugement avec elles, au sujet de mon peuple, d'Israël, mon héritage, qu'elles ont dispersé parmi les nations, et au sujet de mon pays qu'elles se sont partagé.

3.7     Voici, je les ferai revenir du lieu où vous les avez vendus, et je ferai retomber votre vengeance sur vos têtes.

3.11    Hâtez-vous et venez, vous toutes, nations d'alentour, et rassemblez-vous! ...
3.12    Que les nations se réveillent, et qu'elles montent vers la vallée de Josaphat! Car là je siégerai pour juger toutes les nations d'alentour.

3.15    Le soleil et la lune s'obscurcissent, et les étoiles retirent leur éclat."


Ézéchiel :
39.1    "...Voici, j'en veux à toi, Gog, ...
39.2    ...Je te ferai monter des extrémités du septentrion, et je t'amènerai sur les montagnes d'Israël.

39.4    Tu tomberas sur les montagnes d'Israël, toi et toutes tes troupes, et les peuples qui seront avec toi; aux oiseaux de proie, à tout ce qui a des ailes, et aux bêtes des champs je te donnerai pour pâture.

39.17   ...Dis aux oiseaux, ...: réunissez-vous, venez, rassemblez-vous de toutes parts, ...vous mangerez de la chair, et vous boirez du sang.

39.19   ...à ce festin de victimes que j'immolerai pour vous.
39.20   Vous vous rassasierez à ma table de la chair des chevaux et des cavaliers, de la chair des héros et de tous les hommes de guerre, dit le Seigneur, l'Éternel."


Apocalypse :
19.17   "Et je vis un ange qui se tenait dans le soleil. Et il cria d'une voix forte, disant à tous LES OISEAUX qui volaient par le milieu du ciel: Venez, rassemblez-vous pour le grand FESTIN de Dieu,
19.18   afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des puissants, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, la chair de tous, libres et esclaves, petits et grands.
19.19   Et je vis la bête, et les rois de la terre, et leurs armées rassemblés pour FAIRE LA GUERRE à celui qui était assis sur le cheval et à son armée."

Zacharie :
14.3    "L'Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille.
14.4    Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l'orient; la montagne des oliviers se fendra par le milieu, ..."

Apocalypse 14.20: "Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve, jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de 1600 stades."


   Donc obligatoirement, l'abomination, qui cause la désolation, ne sera pas AVANT la moitié des 7 années où l'alliance a débuté. Donc, l'alliance des 7 années aura débuté au moins 3 ans de demi avant qu'on voit à Jérusalem l'abomination qui cause la désolation de Jérusalem. C'est pourquoi ce ne peut pas être en décembre 2023 ; on sait que ce n'est pas obligatoirement la quantité des soi-disant "prophètes" qui disent vrai, mais c'est celui ou ceux par qui Dieu parle vraiment sans contredire Sa Parole écrite.




1) COMMENTAIRES SOUS LA VIDÉO INTITULÉE : "JE VOUS DIT TOUT sur la Trinité. Les pour, les contre, et du bonus ...".

6a) (août 2021)
  Mon sujet : "Dieu dédoublé. Trois personnes : Père, Fils et Saint-Esprit."

    La révélation est que Dieu s'est dédoublé avant la fondation du monde, et ce double est un autre lui-même qu'il s'est engendré. Donc avec l'Esprit Saint, il y a trois personnes bien distinctes.




6b) (en septembre 2021)
   Mon sujet : "l'Esprit sous la FORME d'une colombe, etc."

 
@Simon Marc
   Bonjour, en effet l'Esprit n'a pas un corps de colombe, mais il peut prendre l'APPARENCE d'une FORME comme il veut : une colombe, des langues, etc.

Luc 3.22: "et le Saint Esprit descendit sur lui sous une FORME corporelle, COMME une colombe. ..."

Actes 2.3:  "Et IL LEUR APPARUT DES LANGUES divisées, COMME de feu ; et elles se posèrent sur chacun d'eux. (2.4) Et ils furent tous remplis de l'Esprit Saint, et commencèrent à parler d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'énoncer."

Actes 11.15:  "Lorsque je me fus mis à parler, le Saint Esprit DESCENDIT SUR eux, comme sur nous au commencement {en Actes 2.3}."

Exode 13.21:  "Et l'Éternel allait devant eux, de jour dans une COLONNE DE NUÉE pour les conduire par le chemin, et de nuit dans une COLONNE DE FEU pour les éclairer, afin qu'ils marchassent jour et nuit"


   Un seul passage biblique suffirait pour prouver que le Saint-Esprit est une personne, et une personne bien distincte du Père. Dans sa pensée, le Père connaît la pensée du Saint-Esprit qui intercède ENTRE "nous" et le "Père". Celui qui doute que le Saint-Esprit soit une personne, voici le passage à lire (ici quand on parle de Dieu on parle du Père : "1 Corinthiens 8.6"):

Romains :
8.26       "De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit {le Saint-Esprit} lui-même INTERCÈDE par des soupirs inexprimables;
8.27    et celui {le Père} qui sonde les coeurs {à nous} connaît quelle est LA PENSÉE DE L'ESPRIT {de l'Esprit-Saint}, parce que c'est selon Dieu {le Père} qu'il {le Saint-Esprit} INTERCÈDE en faveur des saints {nous}."



6c) (en septembre 2021)
    Mon sujet : "le parler en langue c'est de la louange à Dieu, etc."

 
@Chris Kokito
   Bonjour, je suis d'accord avec vous que l'amour que l'Esprit produit en nous, nous pousse à prier pour notre prochain.
   Et, bien que je n'aie pas dit que le Saint-Esprit prit pour nous, cependant il intercède pour nous, mais aussi entre nous et Dieu. L'Esprit-Saint nous fait communiquer avec le Père, nous fait avoir communion avec le Père. D'un côté le Saint-Esprit agit en nous de la part du Père (donc selon Dieu), et de l'autre côté le Père reçoit nos prières par le Saint-Esprit. En "Romains 8.26", Paul parle de "demandes" à Dieu de notre part. Effectivement, le Saint-Esprit nous touche et agit dans nos coeurs pour que sous l'inspiration de l'Esprit-Saint nous soyons aidés par Lui à demander ce qui convient selon la volonté du Père. On parle donc de prière compréhensible que nous adressons dans notre langue au Père par le Saint-Esprit.

Jude 1.20:  "...priant PAR le Saint Esprit"

Éphésiens 2.18:  "...nous avons ...ACCÈS auprès du Père PAR un seul Esprit."

Jacques 4.5:  "...L'Esprit qui demeure en nous, DÉSIRE-t-il avec envie ?"

Philippiens 4.6:  "...faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces."

Colossiens 3.17:  "...rendant par lui (Jésus) des actions de grâces à Dieu le Père."

   Mais pour le parler en langue dont Paul parle, Paul dit que ce sont des louanges adressées à Dieu (des actions de grâce ; des merveilles de Dieu, et non pas des demandes), c'est donc adressé à Dieu et non aux hommes. Un interprète dit seulement dans notre langue ce qu'est cette louange ; ce n'est donc pas une prophétie comme plusieurs l'enseignent faussement.

1 Corinthiens 14.14:  "Car SI JE PRIE EN LANGUE ... (17) Tu rends, il est vrai, d'excellentes ACTIONS DE GRÂCES ..."

Actes 2.11:  "Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues DES MERVEILLES DE DIEU?"

1 Corinthiens 14.2:  "Parce que celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, ..."


Psaumes 22.3 (22.4): "...tu es le Saint, tu sièges au milieu des LOUANGES..."

Éphésiens 5.18:  "...soyez remplis de l'Esprit, (19) en VOUS ENTRETENANT par des ...CANTIQUES spirituels, CHANTANT ...de votre coeur au Seigneur"

1 Corinthiens 14.4:  "Celui qui parle en langue s'édifie lui-même ..."

1 Corinthiens 14.2:  "...celui qui parle en langue ...personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères."

1 Corinthiens 14.13:  "C'est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d'interpréter."


   Aussi, le Saint-Esprit peut nous faire parler des paroles ; il peut donc parler PAR notre bouche.

Actes 21.10-11:  "...un prophète, nommé Agabus ...(11) ...étant venu auprès de nous ...dit : L'Esprit Saint DIT ces choses : L'homme à qui est cette ceinture, les Juifs à Jérusalem le lieront ainsi et le livreront entre les mains des nations."

Matthieu 10.20:  "car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous."


Soyez béni !




6d) (en septembre 2021)
    Mon sujet : "révélation et explication de la VRAIE Trinité."

  @Fuentes Danielle
   Bonjour ! La Bible nous dit que le "Fils de Dieu" EXISTAIT AVANT son incarnation en Marie.

Proverbes 30.4:  "...quel est LE NOM DE SON FILS? Le sais-tu?"

Jean :
1.1      "Au commencement ÉTAIT la Parole, ...
1.3     Toutes choses ont été faites PAR ELLE, ...
1.14    Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, ...Fils unique VENU DU Père."

Colossiens :
1.13    "...le royaume du Fils...
1.15    Il est l'IMAGE DU Dieu invisible, le PREMIER-NÉ de toute la création.
1.16   Car ...Tout a été créé Par LUI ...
1.17    Il est AVANT toutes choses, ..."

Hébreux :
1.2    "Dieu, ...nous a parlé par le Fils, ...
1.3    ...étant le REFLET de sa gloire et l'EMPREINTE de sa personne, ..."

Jean 6.38:   "car je suis DESCENDU DU ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui M'A ENVOYÉ."


   Le mot "fils" indique qu'il y a eu un engendrement de la part d'un Père, sinon le mot "fils" perdrait tout son sens.
   Si ni le Fils, ni le Père n'avaient de début, alors le Fils ne serait pas "Fils", mais il serait "Frère", et le "Père" aussi serait "Frère" ; et dans ce cas, le "Père" ne serait pas "Père" puisque pour être "Père" il doit avoir un "Fils".
   Aussi, un Fils est quelqu'un qui a été engendré, sinon il ne serait pas un Fils. Un Fils qui a été engendré, l'a obligatoirement été par un Père, donc par son Père. Ainsi, il y a au moins deux personnes distinctes. Or, quelle est la vraie identité du Fils ? Le Fils de Dieu nous le dit :

Jean :
14.8    "Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.
14.9    Jésus lui dit: Il y a si longtemps que JE SUIS avec vous, et tu ne M'AS pas connu, Philippe ? ..."


   Thomas était présent, et il a bien entendu les paroles de Philippe et celles de Jésus, car il venait de parler à Jésus en disant:

Jean 14.5:  "Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin?"


   Or, la question de Philippe était bien de VOIR QUI est le Père de Jésus (afin d'en avoir le coeur net), et non pas de savoir quelles sont les qualités de Son Père. Jésus a répondu à sa question sans détour, mais Thomas n'a pas cru ce que Jésus a répondu, à savoir que Jésus est celui qui est le Dieu unique tout-puissant. Ainsi, Jésus a révélé à Thomas et à Philippe "qui EST le Père".

Luc 10.22:  "[Jésus dit:] Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît QUI EST ...le Père, si ce n'est ...celui à qui le Fils veut le révéler."

1 Jean :
5.20   "Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus Christ.
5.21    C'est lui qui est LE DIEU véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles."


   Thomas dit qu'il ne croyait pas que le grand Dieu unique soit un autre lui-même de Jésus (son double), à moins qu'il ne touche les trous dans le corps de Jésus après l'avoir vu étant ressuscité.

Jean 20.25:  "...il {Thomas} leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point."

Jean :
20.27   "Puis il {Jésus} dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.
20.28   Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Jésus lui dit:
20.29   Parce que tu m'as vu, tu as cru. ..."


   Celui qui porte le titre "Dieu", c'est le Père. Jésus est le Fils du Père, donc le Fils de Dieu.

Jean 20.17:  "Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu."

1 Corinthiens 8.6:  "néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes."

2 Corinthiens 1.3:  "Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ..."

Éphésiens 1.17:  "afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,"

Jean 20.31:  "Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom."

2 Jean 1.3:  "...de la part de Dieu le Père et de la part de Jésus Christ, le Fils du Père, ..."


   En "Proverbe 8.22", ce n'est pas la sagesse personnifiée qui a été acquise (ou créée), mais c'est Celui qui est sagesse ("1 Corinthiens 1.30"). Si Dieu aurait créé sa sagesse, cela voudrait dire qu'à un moment donné il n'avait pas de sagesse. Or, comment pourrait-il créer la sagesse sans sagesse ? Les versets 30 et 31 indiquent qu'il est une personne qui a JOUÉ et qui avait du BONHEUR.

Proverbes :
8.22   "L'Éternel m'a créée (possédée ou acquise) la première de ses oeuvres, avant ses oeuvres les plus anciennes.
8.23   J'ai été établie ...avant l'origine de la terre.
8.24   Je fus enfantée...
8.25   ...je fus enfantée;

8.30    J'étais à l'oeuvre auprès de lui, et je faisais tous les jours ses délices, jouant sans cesse en sa présence,
8.31    jouant sur le globe de sa terre, et trouvant mon bonheur parmi les fils de l'homme."


    AVANT et APRÈS son incarnation, le Fils ne connaissait pas toutes choses de lui-même et il était donc limité. Le "Père" donne au "Fils" de connaitre des choses.

Genèse 18.21:  "{Le Fils de Dieu a dit:} C'est pourquoi je vais descendre, et je verrai s'ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu'à moi; et si cela n'est pas, je le saurai."

Matthieu 24.36:  "Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, NI LE FILS, mais le Père seul."


   Et en tant qu'homme sur la terre, Jésus ne pouvait pas faire de lui-même les miracles, ni chasser les démons par lui-même. Ainsi donc, en ce sens, Jésus est inférieur au Père, bien qu'il soit égal au Père en tant qu'identité.

1 Corinthiens 15.28:  "Et lorsque toutes choses lui auront été soumises [au Fils], alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous."

Jean 14.28:   "...le Père est plus grand que moi."


   Aussi, Jésus était cent pour cent un humain, ayant perdu toute mémoire qu'il avait avant, lorsqu'il devint un humain bébé ; il devint limité comme un humain, il a pris notre condition.

Philippiens 2.7:  "{Jésus} ...s'est DÉPOUILLÉ lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme UN SIMPLE HOMME"

Matthieu 12.28:  "{Jésus dit:} ...c'est PAR L'ESPRIT de Dieu que je chasse les démons ..."

Jean 5.19:  "Jésus ...dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même ..."


   Résumé : un fils est quelqu'un qui a été engendré, sinon il ne porterait pas le titre de "fils". Le Fils de Dieu (donc le Fils du Père) est un autre lui-même de Celui qui est le Père. Jésus le révèle à qui il veut. Jésus peut même faire qu'une personne n'y croit pas même si on le lui expliquait clairement ("Matthieu 7.6").
   Ainsi, le Fils n'est pas le Père ; mais celui qui est le Fils est le même que Celui qui est le Père. C'est un autre lui-même bien distinct.

Exode 25.22 ( Segond 1910 ):  "{Dieu dit à Moïse:} C'est là que JE ME RENCONTRERAI avec toi; du haut du propitiatoire, ..."


   Donc, celui qui est le Fils n'a jamais eu de début ; mais en tant qu'autre lui-même du Père, il a eu un début (il a été engendré).

Jean 3.16:  "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné SON FILS ***UNIQUE***, ..."

   On voit que le Saint-Esprit est aussi une autre personne disctincte du Père et du Fils.

Romains :
8.26   "...nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même INTERCÈDE par des soupirs inexprimables;
8.27    et celui {le Père} qui sonde les coeurs CONNAÎT quelle est LA PENSÉE de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints."



____________________



r.h.

- Fin -


- Tous les enseignements, les commentaires et les textes sur les pages de ce site Web "Bible2000.Net" peuvent être utilisés, copiés, partagés, publiés, etc.


Bible2000.Net